La définition linguistique de la mécréance "koufr"

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  27 Janvier 2014, 22:55

La définition linguistique de la mécréance "koufr"

Les savants ont dit :

 

La mécréance (Koufr) ne s'appelle mécréance (koufr) que car la personne couvre cette saine nature (fitra) qu'Allah lui a accordée par les ambiguïtés et les passions car la base dans le sens du mot koufr (mécréance en arabe) est le fait de cacher et couvrir.

 

On dit des agriculteurs qu'ils sont "koufâr" car ils recouvrent la terre avec les graines, la base dans le sens du mot mécréance (en arabe) est le fait de cacher et couvrir.

 

Et de là ce qui est répandu en Egypte, de nommer certains endroits d'agriculture: "Kafr ceci", "Kafr cela", c'est-à-dire une terre d'agriculture car elle est recouverte par les grains, donc la base dans le sens du mot "koufr" (en arabe) est le fait de cacher et couvrir.

 

Et ce qui est avant la foi est appelé mécréance car la personne couvre la saine nature qu'Allah lui a donné qui est de reconnaître qu'Allah existe.

 

Donc toute personne est prédisposé au fait qu'Allah existe, donc le fait que tu vienne est que tu dises qu'il s'agit de la reconnaissance de l'existence d'Allah, cela est une déviance du sujet de son chemin (il s'agit d'un hors-sujet).

 

Et il s'agit d'une déviance du sens qu'Allah -le très Haut- a affirmé et de la raison pour laquelle Il a envoyé les messagers, dont le sens est Son adoration (seul) en dehors de quiconque (traduction rapprochée) :

 

"Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent"

 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر سالم بازمول