Gare aux hadiths mensongers !

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  13 Novembre 2014, 20:56

Gare aux hadiths mensongers !

 

C'est vraiment une catastrophe ce que l'on trouve comme mensonge attribué au noble Messager (صلى الله عليه و سلم) ! J'en ai vu de toute les couleurs, j'ai même trouvé un jour un soit-disant "hadîth" qui dit : « La plus grande lâcheté d'un homme, c'est d'éveiller l'amour d'une femme sans avoir l'intention de l'aimer. » et bien sur la personne ne s'est pas gêné de rajouter "Rapporté par Abû Dâwûd et At-Tirmidhî" Ce "hadîth" là ne se trouve dans aucun texte ni dans les ahâdîth faible... Vous savez cette citation est de qui...?! De Bob Marley !! Subhâna Allâh !!

Une catastrophe !! Les gens n'ont pas l'air de comprendre la gravité des choses... Ce n'est pas fini, ensuite en ce qui concerne le "hadîth" suivant : « Ne fais pas verser les larmes d'une femme, car ALLAH compte ses larmes. » Vous savez où il se trouve...?! Dans le livre des juifs : le Talmud !!

Allâhu Akbar, jusqu'où iront certains ! Il y en a d'autres qui tourne ici qui ne sorte d'aucun de nos textes comme « L'homme le plus précieux est l'homme qui enseigne a sa femme : comment rire quand elle pleure, comment aimer quand elle hait, comment sourire quand elle souffre. » soit-disant "Rapporté par Al-Bayhaqî" ou le fameux « Miel de mon coeur » soit-disant "Rapporté par Muslim" etc etc ..

 


Il serait trop long de voir tout les ramassis de mensonges attribués sans pudeur au Prophète (صلى الله عليه و سلم) que l'on trouve ici !

Et comme on a pu le remarqué c'est beaucoup les citations d'amour que l'ont voit tournées en boucle sur les réseaux sociaux ! ça passe crème, les gens sont émerveillés par ces "ahâdîth" alors ils partagent sans savoir d'où ils sortent..
Tayyib, donc faites attention à ce que vous partagez encore une fois !!!

D'après Zubayr Ibn Al-'Awâm (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: « Celui qui ment volontairement sur moi qu'il prépare sa place en Enfer ».
(Rapporté par Al-Bukhârî dans son Sahîh n°107)

 

Rappel du frère Sufyân Abû Ja'far Al-Jazâ'irî

 

______

 

J'ajoute aussi ce hadith qui est un poison forgé pour effrayer nos soeurs afin de les éloigner de la religion de droiture, vous ne trouverez jamais ce hadith  dans les livres d'ahlul sounna mais est plutôt répertorié dans les ouvrages chiites qui sont pour la plupart inventés.

 

« Ali Ibn Abi Talib a raconté s’être rendu avec Fatima (رضي الله عنهما) auprès du Prophète (صلى الله عليه وسلم), et l’avoir trouvé en pleurant et peiné. Ali dit : « Je lui demandai : « Par mon père et ma mère, que je sacrifierais pour toi ! O Prophète de Dieu ! Qu’est ce qui t’afflige tant ? » Il répondit : « O Ali ! j’ai vu la nuit du voyage céleste des femmes de ma communauté châtiées par différentes sortes de châtiments, alors j’ai pleuré tellement leur souffrance était grande : j’ai vu une femme suspendue par les cheveux, son cerveau bouillonnant ! Et j’ai vue une femme suspendue par la langue auquel on versait de l’eau surchauffée de l’Enfer ; et j’ai vu une femme dont on avait attaché les seins aux pieds, et les mains au toupet ; et j’ai vu une femme suspendue par les seins.

 

J’ai vue une femme dont la tête avait été transformée en tête de porc et le corps en âne, et qui subissait des milliers de formes de châtiments. J’y ai vu une femme dont l’apparence était celle d’un chien ; le feu lui entrait par la bouche et lui sortait par l’anus, et les Anges lui frappaient avec des bâtons de feu ! »

 

Alors (sa fille) Fatima (رضي الله عنها) se leva vers lui et lui dit : « Mon bien aimé et ma consolation ! Qu’ont-elles fait pour qu’elles soient punies. »

 

Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) répondit : « O ma fille ! Celle qui était suspendue par les cheveux, ne se couvrait pas les cheveux devant les hommes ! Celle qui était suspendue par la langue nuisait à son mari avec sa langue ! Quand à celle qui était suspendue par les seins, elle était infidèle à son mari. Celle qui avait les pieds liés aux seins et les mains attachées à son toupet, et que les vipères et les scorpions piquaient, elle donnait peu d’importance à l’hygiène de son corps, et ne se lavait pas des souillures (après les rapports sexuels avec son mari et après les règles), et négligeait la prière !

 

Quand à celle dont la tête avait été transformée en tête de porc, et le corps en âne, elle était une personne de mauvaise langue ; elle médisait et mentait ! Tandis que celle qui avait l’apparence d’un chien, et dont le feu entrait par la bouche et ressortait par l’anus, c’était une femme qui faisait des reproches aux autres en leur rappelant ses bienfaits, c’est une envieuse ! » (fin de citation)

 

 

Beaucoup de savant ont mit en garde sur ce faux hadith, notamment le Shaykh Mouqbil (رحمه الله) qui a dit a son propos:

 

« Le hadith où le Prophète (صلى الله عليه وسلم) voit une femme en Enfer suspendue par les cheveux a été rapporté dans une version abrégée par 'Ali ibn Abi Talib remontant jusqu'au Prophète (صلى الله عليه وسلم). C'est un long hadith décrivant beaucoup de terribles et d'horribles choses.

 

Cependant, il s'agit d'un faux hadith, inventé et propagé par des gens ignorants pour faire peur aux femmes. Il est interdit d'inventer des hadith et de mentir pour faire peur aux gens. L'éminent savant Shaykh Ibn Baz a déjà émis un avis sur la fausseté de ce hadith [Avis n°19493] »

 

Et voici ce que dit le Shaykh Ibn Baz à propos de ce hadith: « ce khabar [cette information] est connu, beaucoup de gens le discutent et il est faux, annulé [baatil]… c’est un mensonge envers le Prophète (صلى الله عليه وسلم), il n’a aucune origine et il fait partie des sujets mensongers à l’encontre du Prophète (صلى الله عليه وسلم), Ali et Fatima (رضي الله عنهما)... Alors il convient à celui qui prend connaissance de ce hadith de le détruire et de tenir informé son entourage qu’il s’agit d’un mensonge, wa Allahoul mousta’an. » (source : http://www.ibnbaz.org.sa/mat/8738)

 

________

 

« Viendront à la fin des temps des trompeurs menteurs qui vous apporteront des Hadîths que ni vous ni vos pères n'aviez entendus. Préservez-vous d'eux : qu'ils ne vous égarent ni ne vous tentent » (Rapporté par Mouslim, al-Mouqaddima).

 

 

« ...Quiconque appelle à l’aberration commettra une péché égal à celui de l’ensemble de tous ceux qui l’auront suivi sans que cela entraîne une diminution de leur péché. » (Rapporté par Mouslim).

 

Alors gare à ce que vous partagez,

Vérifiez sinon vous en porterez la responsabilité !