Majid Oukacha critique le Verset concernant la peine Islamique réservée aux voleurs

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  8 Octobre 2015, 14:03

بسم الله الرحمان الرحيم

و الصلاة و السلام على نبينا محمد

 

Majid Oukacha critique le Verset concernant la peine Islamique réservée aux voleurs :

" Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage. " S5V38

Majid Oukacha est un français d'origine Maghrébine (Algérie) qui a, c'est lui qui le dit, apostasié de l'Islam vers 18/19 ans. (1)

Il est l'auteur d'un livre qu'il pense être merveilleux dans lequel il prétend que l'Islam est une fausse religion.

Dans son livre il évoque ses doutes, ses questions, d'autres choses, et notamment des arguments (selon lui) censés prouvés que l'Islam est une religion incomplète.

Ensemble, nous allons revenir sur l'une de ses sois-disantes critiques, sa critique du Verset concernant la peine islamique appliquée au voleur qui consiste à lui couper la main.

Il évoque cela dans son livre ainsi que sur youtube.

Oukacha affirme donc que (selon le Coran) :

1 : Que le Coran ne fait pas mention de tribunaux et que n'importe-qui peut appliquer cette peine - Celle de couper la main du voleur

2 : Que l'on peut couper la main de n'importe-qui et pour n'importe-quoi comme une pomme

3 : Qu'il n'y a pas d'âge minimum pour faire appliquer cette peine

4 : Que le voleur n'est déterminé que par des témoignages contre d'autres témoignages

Source : Majid Oukacha / Gérard Marin m'interviewe sur Radio Courtoisie

Précisons que Gérard Marin s'est fait connaître pour ses prises de position sur les (sois-disants) bienfaits de la colonisation - wikipedia -

Le vol est interdit par le Coran, la Sounnah authentique, et le consensus :

Dans le Coran, Allah - Le Très Haut - a stigmatisé cet acte et y a opposé une sanction appropriée et stipulé que le voleur subisse l'amputation de la main conformément au Verset suivant :

Allah - Le Très haut - dit : " Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu'ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d'Allah. Allah est Puissant et Sage. " S5V38

Il en est de même dans la Sounnah du Prophète Mouhammed paix sur lui qui précise aussi le montant du larcin :

Le Prophète paix sur lui a dit : " L'on coupe la main pour le vol d'un quart de Dinar ou plus " Boukhari

Le prophète paix sur Lui a maudit le voleur car il constitue un élément corrompu dans la société comme on peut le constater aisément dans les sociétés ou il est répandu.

Le Prophète paix sur lui a dit : " Qu'Allah maudisse le voleur.... " Boukhari

Concernant le consensus, nos pieux prédécesseurs (les Compagnons du Prophète paix sur Lui) sont tous unanimes (il y a consensus) sur le fait que le vol est illicite et que la peine du vol est l'amputation de la main.

Donc et avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que Majid Oukacha vocifère en ne s'appuyant que sur l'apparence d'un verset du Coran ainsi que sur son avis, celui d'apostat qu'il revendique, ce qui met en évidence sa grande ignareté.

En effet, l'Islam, ce n'est pas le Coran uniquement, ignare qu'il est ce Oukacha, mais c'est le Coran, la Sunnah, et le consensus.

La Première Source de la Législation Islamique :

Le Coran est la première source de la Législation Islamique, il est la Parole d'Allah - Le Très Haut - descendu dans une langue Arabe claire.

Allah - Le Très haut - dit :

" En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien . " S15V9

" Mais c'est plutôt un Coran glorifié " S85V21

" Ô gens du Livre! Notre Messager (Muhammad) vous est certes venu, vous exposant beaucoup de ce que vous cachiez du Livre, et passant sur bien d'autres choses! Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d'Allah ! " S5V15

" Ô gens! Une exhortation vous est venue, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines, un guide et une miséricorde pour les croyants. " S10V57

" Voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre, confirmant ce qui existait déjà avant lui, afin que tu avertisses la Mère des Cités (la Mecque) et les gens tout autour. Ceux qui croient au Jour dernier, y croient et demeurent assidus dans leur Salat. " S6V92

La seconde Source de la Législation Islamique :

La Sounnah est la seconde source de la Législation Islamique.

Allah - Le Très haut - dit :

" ...Que ceux, donc, qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. " S24V63

" Dis : "Obéissez à Allah et obéissez au messager. S'ils se détournent,... il [le messager] n'est alors responsable que de ce dont il est chargé; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés". Et il n'incombe au messager que de transmettre explicitement (son message) . " S24V54

" Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès. " S24V52

" Et obéissez à Allah et au Messager afin qu'il vous soit fait miséricorde! " S3V132

La troisième Source de la Législation Islamique :

Le consensus est la troisième Source de la Législation Islamique.

Allah - Le Très Haut - dit :

" Les tout premiers [croyants] parmi les émigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l'agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l'énorme succès ! " S9V100

" Et quiconque fait scission d'avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s'est détourné, et le brûlerons dans l'Enfer. Et quelle mauvaise destination! " S4V115

Note :

Voici des Versets et des Hadiths (La Sunnah) qui mettent en évidence les deux premières sources de la Législation Islamique que sont le Coran et la Sunnah.

Allah - Le Très Haut - dit :

" (3) et il ne prononce rien sous l'effet de la passion; (4) ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée." S53V3/4

" Qu'on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu'il soit un avertisseur à l'univers ." S25V1

"...et ce Coran m'a été révélé pour que je vous avertisse, par sa voie, vous et tous ceux qu'il atteindra..." S6V19

Le Prophète paix sur lui a dit :

" Ô vous les gens, je vous ai laissé deux choses, si vous vous y accrochez, vous ne vous égarerez jamais, le Livre d'Allah (Le Coran) et la Sounnah de Son Prophète (Paix sur lui) Accrochez vous " Al-Hakam - El-Moustadrak et d'autres

Il veut critiquer l'Islam en n'en prenant qu'une partie, et c'est là très clairement, le travail d'un bouffon grotesque.

Allah - Le Très haut - dit : " Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité " S2V42

Il était impossible pour Oukacha de dire ce qui est conforme à l'Islam car concernant ce sujet il a occulté les textes qui précisent le jugement, et il faut savoir que le Coran se comprend avec le Coran mais aussi avec la Sounnah que le Coran qualifie de sagesse.

Allah - Le Très haut - dit : "...Allah a fait descendre sur toi le Livre et la Sagesse, et t'a enseigné ce que tu ne savais pas. Et la grâce d'Allah sur toi est immense." S4V113

La sagesse en Arabe consiste à mettre une chose à l'endroit qu'il convient, et la Sunnah détaille, complète, explique le Coran conformément à ces Versets ci-dessus.

Majid Oukacha en occultant cela, toute cette science, s'est donc permis d'écrire un livre qui ne pouvait être que pourri, mais aussi de faire des vidéos pourries sur youtube qu'il n'aurait pas pu faire s'il avait été honnête et scientifique, mais ceux qui s'attaquent à l'Islam n'ont comme arguments que le mensonge, la conjecture, etc.

Nous allons ensemble répondre aux spéculations de Majid Oukacha sur le sujet en apportant les preuves qui s'imposent

Réplique à l'ignare écrivain :

Premièrement :

Majid Oukacha affirme que le Coran ne fait pas mention de tribunaux et que n'importe-qui peut donc appliquer cette peine, celle de couper la main du voleur. (2)

L'Islam n'est pas limité au Coran contrairement à ce qu'affirme ici et indirectement Oukacha. En effet, les sources de l'Islam sont le Coran, la Sunnah Authentique, et le consensus. Limiter l'Islam au Coran n'est pas correct. Cette bassesse sur laquelle est Oukacha ne m'étonne guère car celui-ci n'a jamais lu le Coran entièrement avant d'apostasier, et ne l'a lu qu'après son apostasie et uniquement en Français. J'ai remarqué que cet individu ne connaissait même pas la signification de la Double Attestation (C'est par la Double Attestation que l'on rentre dans l'Islam), et qu'il ne savait même pas prononcer correctement le Nom d'Allah - Le Très Haut - ce qui prouve qu'en réalité il n'a jamais connu l'Islam pour pouvoir prétendre en être sorti.

 

Selon Oukacha : " nul part dans le Coran le Dieu Allah ne dit de créer des tribunaux indépendances que nous on fait dans notre civilisation de gens au minimum censé "

Cette affirmation d'Oukacha prouve sa grande et énormissime ignareté car Allah - Le Très Haut - Nous ordonne dans le Coran de mettre en place une autorité qui jugera selon Ses Lois, les Lois d'Allah - Le Très Haut - et non de manière anarchique comme le sous-entend l'ignare écrivain.

Allah dit dans le Coran : " Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement . Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). " S4V59

Oukacha n'a certainement pas approfondi son sujet, notamment concernant les bases de la jurisprudence, mais je pense qu'il doit être de ceux qui désirent une part de ce bas monde et rien d'autre, et Allah - Le Très Haut - est Plus Savant.

Allah - Le Très Haut - dit : "...Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix..." S2V41

En effet, en France, critiquer l'Islam rapporte de l'argent, et beaucoup n'hésitent pas pour cela à utiliser le mensonge et ils n'ont que ça.

Contrairement à ce qu'affirme Oukacha il y a une autorité, des autorités, et toutes doivent juger avec les Lois d'Allah -Ta3ala - évoquées dans le Coran, la Sunnah, et le consensus.

Le Prophète Mohammed Paix sur lui a même précisé plusieurs attributs, qualités, que le juge doit avoir, de même qu'il a mis en garde contre ce qui pourrait nuire à un bon jugement, un jugement juste.

Le Prophète Paix sur lui a dit : " Qu'aucun magistrat ne prononce de sentence entre deux personnes quand il est en colère " Boukhari

Les conditions qu'exigent les textes pour être juge sont nombreuses et il faut étudier de nombreuses années avant de prétendre avoir le statut de juge.

En effet, l'une de ses conditions est que le savant en question est atteint le niveau de El-Idjtihad, que le savant en question soit capable de faire des Fatwas.

Celui qui peut prétendre être juge, comme nous le disions, est une personne qui a atteint le niveau de El-Idjtihad et ce n'est pas rien, contrairement aux stupidités, aux calomnies avancées par Oukacha.

Ne dit-il pas calomniateur qu'il est : "...et que n'importe-qui peut appliquer cette peine - celle de couper la main du voleur..." ?

C'est un sujet très compliqué et qui serait long à détailler mais celui qui a le niveau de El-Idjtihad est le savant qui est sur la croyance saine des gens de Sunnah qui connait le Coran par coeur, des milliers de Hadith, la langue Arabe parfaitement avec ses règles, les bases de la jurisprudence, l'abrogé et l'abrogeant, etc, et peut de gens ont ce niveau.

Nous sommes donc très loins de cette anarchie engendrée par l'esprit ignare d'oukacha.

Majid Oukacha a caché tout cela dans son livre :

Allah - Le Très haut - dit : " ... Ne cachez pas sciemment la vérité " S2V42

Allah - Le Très haut - dit : " Allah a scellé leurs coeurs et leurs oreilles ; et un voile épais leur couvre la vue " S2V7

S'il a décidé d'agir ainsi c'est qu'il a fait son choix :

Allah - Le Très haut - dit : " Et dis : "La vérité émane de votre Seigneur". Quiconque le veut, qu'il croit, et quiconque le veut qu'il mécroie...". " S18V29

Contrairement aux dires de Oukacha nous venons de constater que le Coran nous ordonne de mettre en place une autorité digne de ce nom qui applique les lois d'Allah - Le Très Haut - conformément au Verset suivant :

Allah dit dans le Coran : " Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent le commandement . Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). " S4V59

Deuxièmement :

Oukacha affirme que : " Que l'on peut couper la main de n'importe-qui et pour n'importe-quoi comme une pomme "

La Sounnah explique et détaille le Coran comme nous l'avons constaté et oukacha met en avant ici sa grande ignorance.

Le Prophète paix sur lui a dit : " L'on coupe la main pour le vol d'un quart de Dinar ou plus " Boukhari

Un dinar d'or fait 4,25 grammes ce qui met en avant que la peine Islamique concernant le vol n'est applicable qu'à partir d'un montant qui tourne autour de 30 euros, selon le prix de l'or.

Si le Coran ne précise pas le montant du larcin, la Sunnah le fait, et ici elle détaille le Verset que critique l'ignorant oukacha.

Les musulmans (Soumis à Allah - Le Très Haut - en Arabe) ont plusieurs sources de Législation, Le Coran, La Sounnah, et le consensus, n'en déplaise à certains.

Majid oukacha avait mensongèrement affirmé que le Coran ne faisait pas mention d'une autorité et ici il réitère donc dans le mensonge et affirme que le Coran, l'Islam, n'évoque pas le montant du larcin ce qui est faux comme le Hadith ci-dessus l'évoque.

En effet, le Coran c'est aussi la Sunnah, ils se complètent l'un l'autre :

Allah - Le Très Haut dit : " Et vers toi, Nous avons fait descendre le Coran, pour que tu exposes clairement aux gens ce qu'on a fait descendre pour eux et afin qu'ils réfléchissent. " S16V44

Majid oukacha parle sans science, et donne son avis en occultant une partie des textes.

Le Coran est merveilleux et parmi ses merveilles il y a une réponse à toutes les attaques mécréantes, Allah - Le Très Haut - nous dit concernant des individus comme Majid oukacha ceci :

Allah dit dans le Coran : " Dis : "Mon Seigneur n'a interdit que les turpitudes (les grands péchés), tant apparentes que secrètes, de même que le péché, l'agression sans droit et d'associer à Allah ce dont Il n'a fait descendre aucune preuve, et de dire sur Allah ce que vous ne savez pas". " S7V33

" Il ne vous commande que le mal et la turpitude et de dire contre Allah ce que vous ne savez pas. " S2V169

En Islam ce n'est pas n'importe-qui qui applique la peine Islamique réservée au voleur, et contrairement aux dires de majid oukacha le montant du vol est fixé par la Sunnah.

En Islam celui qui vole doit avoir la main coupée, voilà la punition de ce qu'il a acquis, car le vol est gravissime et il enfonce les sociétés dans l'anarchie.

Un pays ou le vol n'est pas suffisamment puni ne pourra pas se développé comme on peut le constater des pays qui pratiquent le pot de vin.

Troisièmement :

Oukacha affirme que " Qu'il n'y a pas d'âge minimum pour faire appliquer cette peine "

Parmi les règles qui accompagnent la peine Islamique concernant le voleur, celui-ci doit avoir atteint l'âge de la puberté, il doit pas être fou, il ne doit pas être sous la contrainte, etc.

Le Prophète Mohammed paix sur lui a dit : " La plume est levée sur trois catégories de personnes, celui qui dort jusqu'à ce qu'il se réveille, l'enfant jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de la puberté, le fou jusqu'à ce qu'il retrouve la raison " Abou Daoud

Il existe de nombreuses règles qui comme vous pouvez vous en doutez ont toutes étaient occultées par l'ignare écrivain.

On ne coupe pas la main d'un fils qui vole à son père, d'une femme qui vole à son époux, d'un homme qui vole à son épouse, d'un père qui vole à son fils, d'une personne affamée qui vole pour se nourrir, etc.

Le bien volé doit être respectable, il ne doit pas s'agir d'argent illicite, il doit être caché et non divulgué comme devant une fenêtre ou autre, il ne doit y avoir aucun doute concernant le vol, etc.

Le vol doit être attesté par deux témoins dignes de justice.

Que le volé demande la restitution du bien.

Le voleur doit être au courant que cette peine, couper la main du voleur, est appliquée pour qui vole, il ne doit pas être ignorant de la chose.

La peine ne doit pas être appliquée à une femme enceinte.

Bref, nombreuses sont les conditions qui accompagnent, qui conditionnent l'application de la peine Islamique au voleur.

Le pseudo d'oukacha c'est l'ignare écrivain n'en déplaise à certains, c'est la réalité dans laquelle il est, son pseudo-travail étant vraiment ridicule.

Quatrièmement :

Oukacha affirme que " Que le voleur n'est déterminé que par des témoignages contre d'autres témoignages "

Il n'est pas déterminé que par des témoignages comme il le dit mais aussi par son propre aveu, si le voleur avoue, ou vient avouer pour que la peine soit appliquée et qu'il soit pardonné par Allah - Le Très Haut - alors la peine sera appliquée.

Concernant les témoins, ceux-ci doivent êtres interrogés précisément par le juge, de manière précise, sur le vol en question car s'il y a le moindre doute sur leurs témoignages, celui-ci sera rejeté.

En disant " Que le voleur n'est déterminé que par des témoignages contre d'autres témoignages " oukacha est simpliste et incomplet ce qui n'est plus étonnant, car le sujet est bien plus complexe.

Le témoignage est dans toutes les législations une base pour juger, le juge essayant de faire ressortir la vérité au travers de plusieurs témoignages.

On ne voit pas oukacha critiquer la règle du témoignage dans telle ou telle législation, mais concernant le témoignage en Islam il le critique, car pour beaucoup c'est souvent la haine qui l'emporte sur l'honnêteté.

Dans la Législation Islamique, le témoignage est aussi une base pour le juge qui devra trouver la vérité et faire appliqué ce qui s'impose.

En Islam le témoignage n'est accepté que d'une personne de confiance, connu pour être juste, et pour la peine du vol il faut deux témoins connus pour êtres justes, pour êtres de confiance.

Il y a beaucoup de choses à dire mais si Allah - Le Très Haut - me le permet je reviendrais sur cela et sur d'autres sujets abordés de manière ridicule par l'ignare écrivain dans d'autres articles.

__________________

 

(1) : MN4 : " J'ai pratiqué jusqu'à 18-19 ans " Majid Oukacha / Gérard Marin m'interviewe sur Radio Courtoisie

(2) : MN9 : " ...je fais le constat suivant en discréditant la forme pour discréditer le fond. Déjas le Dieu Allah il ne dit pas quel est le montant du larcin, donc un vol de pomme, si je veux je coupe la main d'un voleur ou d'une voleuse, il ne précise pas d'âge minimum du voleur donc un voleur de douze ans qui a volait une pomme si je veux et bien moi je lui coupe la main. Il dit le voleur et la voleuse à tous deux coupez la main, nul part dans le Coran le Dieu Allah ne dit de créer des tribunaux indépendances que nous on fait dans notre civilisation de gens au minimum censé, autrement dit, tout le Coran est comme ça, c'est à dire, si il y a ceci faites cela mais il ne précise jamais que des gens indépendants doivent juger et faire condamner, autrement-dit les gens peuvent se juger eux-mêmes et pouvoir couper la main s'ils veulent, eux-mêmes....." Source : Majid Oukacha / Gérard Marin m'interviewe sur Radio Courtoisie

Mickael le père de Leyna