Introduction d'une épître aux questions pour les nons-musulmans

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  21 Février 2016, 13:58

Introduction d'une épître aux questions pour les nons-musulmans

Les gens ne sont pas tous semblables. Parmi eux, certains discutent par amour pour la dispute et les querelles tandis que d’autres, sincères, cherchent à comprendre par le biais d’une discussion ce qu’ils n’ont pas réussi à saisir d’eux-mêmes. Ainsi, il se peut que la même question soit posée avec des intentions différentes. N’ayant pas la capacité de lire dans les cœurs, nous préférons considérer nos interlocuteurs comme étant des gens honnêtes, intellectuellement intègres et prendre leurs questions au sérieux. L’intention étant un secret entre l’homme et son Créateur, chacun sera rétribué en fonction de celle-ci.

Cette épître a pour objectif de répondre aux questions les plus fréquemment posées par les non-musulmans, qu’ils soient croyants ou athées, au sujet de l’Islam.

______

Ce n’est pas par hasard que l’on voit les mœurs se dégrader, les familles se dissoudre et l’individualisme envahir nos sociétés. Le vide spirituel ressenti par de nombreuses personnes est d’autant plus difficile à supporter que, lorsque qu’elles scrutent l’horizon de leur histoire passée, l’idée d’un retour au religieux a de quoi leur faire froid dans le dos. Concilier cette aspiration avec la modernité leur semble alors impossible. Et, vu les informations mises à leur disposition à ce sujet, on ne saurait les blâmer des conclusions qu’ils en tirent.

Cependant, lorsque le soleil se couche laissant derrière lui crépuscule puis obscurité, il se met irrémédiablement à briller ailleurs. Même si les vendeurs de lampes ont tout intérêt à faire croire aux clients potentiels qu’il ne reviendra plus. A leur image, des gens mal intentionnés se sont glissés entre le message de l’Islam et les cœurs des occidentaux. Pourtant, lorsqu’ils ont l’occasion de le découvrir sous son vrai visage, beaucoup de ces derniers y voient le remède à la multitude des maladies diagnostiquées au chevet de notre civilisation et finissent, convaincus de ses bienfaits, par l’adopter en tant que croyance et mode de vie. C’est parce que je fais partie de ceux qui ont fait ce choix que j’aimerais partager les quelques lignes qui suivent avec vous.

Sachez, cher lecteur (ou chère lectrice), qu’aucun intérêt mondain ne nous anime et que, tout comme celui qui a rédigé cet écrit, la personne qui vous l’a fait parvenir n’attend rien de vous en retour. Ni argent, ni quoi que ce soit d’autre. La seule chose que nous vous demandons est que vous vous retiriez quelques instants dans un endroit calme, loin des aprioris, que vous éteigniez la télévision, internet, ainsi que votre téléphone portable. Puis, que vous nous accordiez votre attention le temps de lire les pages suiv
antes.

Sachez aussi, pour ne pas passer à côté de l’essentiel si vous n’avez pas le temps d’achever cette lecture, que l’Islam n’est pas la religion exclusive des Arabes. C’est un message adressé à l’humanité toute entière, vous y compris. Un message universel à l’aune duquel les individus ne sont jugés ni en fonction de la couleur de leur peau, ni en fonction de leur statut social. Un message de justice, alliant spiritualité et vie pratique, éthique individuelle et vie sociale, respect, droits et devoirs. Un message d’espoir et de fraternité, d’écoute, d’entraide et de solidarité que beaucoup recherchent en frappant à des portes qui ne s’ouvriront pas. Décrié injustement, peu, mal ou méconnu, voici en quelques mots le message au sujet duquel nous vous invitons à réfléchir.

_____________________________

26 Mouharram de l'Année hégirienne 1435

Twitter : @abou_Ahmad2013