Quel genre d'héritiers sommes-nous?

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  21 Février 2016, 14:36

Quel genre d'héritiers sommes-nous?
Il arrive qu’un homme s’engage « corps et âme » pour la mise en œuvre d’un projet qui lui tient à cœur. Parce qu’il est persuadé du bien-fondé de ses objectifs, courageux et convaincu que la réussite est proche s’il s’y tient fermement, rien ne peut l’arrêter. D’ailleurs, il fournit tellement d’efforts en ce sens qu’il attire le succès avec autant de facilité que l’aimant attire le fer. Et celui-ci ne peut jamais lui résister bien longtemps. Car notre monde est régi par des règles bien précises. Cet homme qui vit et se sacrifie pour l’objectif qu’il s’est fixé, quel que soit le prix à payer, il fait cela avec tellement de zèle que, même après sa mort, ses héritiers profiteront encore de l’élan qu’il aura donné à cet engagement.
 
Les héritiers en question sont de deux catégories. D’abord, il y a les bons à rien qui passent leur temps à dire qu’ils sont les fils de « untel » et dilapident leur fortune en salissant le nom de celui dont ils se revendiquent. Bien qu’ils passent leur temps à se complimenter mutuellement au sujet de leurs nobles origines et à citer les exploits des anciens de la lignée extraordinaire à laquelle ils prétendent appartenir, mais qui se désavouerait d’eux au vu de leur comportement odieux, ils sont les plus indignes descendants qu’un homme puisse redouter laisser derrière lui. Entre leurs mains, tout disparaît en l’espace de quelques générations. Du pouvoir détenu par toute une communauté, jusqu’à la noblesse d’un simple nom de famille.
 
La seconde catégorie d’héritiers est composée d’individus préoccupés. Conscients de la charge qui pèse sur leurs épaules, ils savent que la perfection n’appartient qu’à Allâh - Exalté soit-Il - et que, quoi qu'il en soit, il doivent œuvrer dans un monde aussi complexe que nuancé. Ils s’efforcent courageusement d’être à la hauteur de l’héritage qui leur a été légué. Après avoir compris quelles ont été les raisons du succès de celui qui les a précédés et de ceux qui ont marché sur ses traces, ils œuvrent de leur mieux. S’inspirant d’eux, de leurs sagesses et de leur savoir faire, ils passent de longues soirées à lire et à réfléchir au sujet de leurs pieux prédécesseurs ainsi qu’à méditer les moindres recommandations qui leur ont été laissées en vue de les mettre en pratique. Héritiers à l’image de ce fils qui, parce que préoccupé par les mêmes soucis que son noble père, sait pertinemment que ce n’est pas le nom de famille de celui-ci qui a fait la noblesse de son clan, ils sont conscients que seule l’œuvre sincère, bien intentionnée et articulée dans les règles de l’art donne ses lettres de noblesse à une famille.
 
En résumé, le prestige ne vient pas du nom de ceux à qui tu t’affilies mais de comment étaient ceux qui l’ont porté.
 
Quel genre d’héritiers sommes-nous ?
 

 
 Par : abou Ahmad [@abou_Ahmad2013] pour www.interactions-islam.com