De quel "Djihad" parlez vous?

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  22 Octobre 2016, 23:14

De quel "Djihad" parlez vous?

Quand on tape jihad dans le moteur de recherche de google, on ne voit que des soldats de l'état islamique, et ce qui leur ressemble ..

 hors le djihad, a une définition bien plus large que ça. 

Voici un court sommaire, Par Ibn al qayim qui en a  répertorié 13 ..

_____ 

Qu’est-ce que le Jihad ?

 

Le mot « Jihad » ne signifie pas « guerre sainte ». Il désigne la lutte et l’effort.

 

Ibn Taymiya a dit : « Le jihad, sa vérité : c’est l’abnégation, l’effort afin d’acquérir, de parvenir à ce qu’Allah -Ta‘ala- aime comme la foi, la bonne action, et afin de repousser ce qu’Allah –Ta‘ala- déteste comme la mécréance, la perversité, ainsi que la désobéissance (à Allah Ta‘ala).»[Source : Majmou‘ fatawa]

 

Les mots utilisés pour la guerre dans le Coran sont « Harb » et « Qitâl ». Le jihad quant à lui désigne la lutte sérieuse et sincère aussi bien au niveau individuel qu’au niveau social. C’est la lutte pour accomplir le bien et éradiquer l’injustice, l’oppression et le mal dans son ensemble de la société. Cette lutte doit être aussi bien spirituelle que sociale. Le jihad consiste à œuvrer de son mieux pour accomplir le bien. Dans le Coran, ce mot est employé sous ses différentes formes à 33 reprises. Il est souvent associé à d’autres concepts coraniques tels que la foi, le repentir, les actions droites et l’émigration (Hégire)[1].Le jihad consiste à protéger la foi de l’individu. Le jihad n’est pas toujours une guerre bien qu’il puisse avec ses conditions prendre cette forme.

_______

L'imam ibn al qayyim dit :

 

Si on connaît le (jihad), on sait qu’il en existe quatre catégories :

 

1- Le jihad de l’âme.

 

2- Le jihad contre le diable (shaytan).

 

3- Le jihad contre les mécréants.

 

4- Le jihad contre les hypocrites.

 

 

Le jihad de l’âme se subdivise lui-même en quatre catégories :

 

1- Le jihad de l’âme qui consiste en ce qu’on s’efforce de lui inculquer la Guidance et la religion de la Vérité, en dehors desquelles elle n’a ni salut, ni félicité ni dans cette vie ni dans l’au-delà. Tant qu’elle manque à son accomplissement, elle est affligée dans les deux demeures [ici-bas et dans l’au-delà].

 

2- Le jihad de l’âme qui consiste en ce que ses actes soient conformes à la religion après en avoir pris connaissance. Sinon, la simple connaissance non suivie des actes, même si elle ne lui nuit pas, ne lui est bénéfique en rien.

 

3- Le jihad de l’âme qui consiste à prêcher la religion (da‘wa) et à l’enseigner à qui ne la connaît pas. Sinon, on fait partie de ceux qui taisent ce qu’Allah a révélé comme Guidance et comme preuves. Ainsi les actes [accomplis conformément à la religion alors qu’on s’abstient de la prêcher], même s’ils ne nuisent pas, ne sauveront pas pour autant du châtiment d’Allah.

 

4- Le jihad de l’âme qui consiste à patienter devant les difficultés de la prédication (da‘wa) pour Allah et les tourments de la vie terrestre, et à supporter tout cela pour Allah.

 

Si ces quatre conditions sont remplies, alors l’individu fait partie des élus du Seigneur (rabbaniyyoun). Les pieux prédécesseurs (salafs) sont unanimes autour du fait que le savant ne mérite pas d’être nommé d’élu du Seigneur (rabbani) tant qu’il ne connaît pas la Vérité, n’agit pas conformément à elle, et ne l’enseigne pas. (qui à notre époque maîtrise déjà ça, wallahou 'alam)

 

Ainsi, celui qui connaît, enseigne et agit est nommé de majestueux dans le royaume des cieux.

 

Quant au jihad contre le diable (Shaytan), il se subdivise en deux catégories :

 

1- Le jihad contre le diable (shaytan) qui consiste à repousser les ambiguïtés qui peuvent se présenter au serviteur (‘abd) et les doutes qui assaillent la foi.

 

2- Le jihad contre le diable (shaytan) qui consiste à repousser les désirs corrompus et les passions qu’il rencontre.

 

La première forme de jihad est immédiatement suivie de la certitude.

 

La deuxième forme de jihad est immédiatement suivie de la patience.

 

Allah -Ta‘âlâ- a dit :

 

« Et Nous avons désigné parmi eux des dirigeants qui guidaient (les gens) par Notre ordre aussi longtemps qu’ils enduraient et croyaient fermement en Nos versets. »

(Sourate 32, verset 24).

 

Il a informé que la conduite de la religion ne s’obtient que par la patience et la certitude. La patience repousse les passions et les souhaits corrompus, tandis que la certitude repousse les doutes et les ambiguïtés.

 

Quant au jihad contre les mécréants et les hypocrites, il se subdivise en quatre catégories :

 

1- Par le cœur.

 

2- Par la langue.

 

3- Par les biens matériels.

 

4- Par l’âme.

 

Le jihad contre les mécréants se fait plus spécialement par la main et le jihad contre les hypocrites ce fait plutôt par la langue.

 

Le combat contre les gens de l’injustice, de l’innovation et de ce qui est répréhensible se subdivise en trois catégories :

 

1. Par la main, si c’est possible.

 

2.  Si c’est impossible par la main, on aura recours à la langue.

 

3. Si cela aussi est impossible, l’on s’en tiendra au jihad par le cœur.

 

Voici donc les treize catégories de jihad.

 

« Celui qui meurt sans avoir jamais combattu, ni eu le désir de le faire, meurt sur une branche de l’hypocrisie. »[1]

 

Source : Zad al-Ma‘ad, volume 3, page 9-11.

[1] Voir “Sahih Mouslim”, n°1910.

L’explication d’Ibn al-Qayyim, sur le hadith : « Celui qui meurt sans avoir jamais combattu, ni eu le désir de le faire, meurt sur une branche de l’hypocrisie. » est bien plus générale que l’interprétation qu’en ont fait les égarés. En effet le combat englobe :

 

- Le jihad contre son âme.

- Le jihad contre le diable.

- Le jihad contre les mécréants.

- Le jihad contre les hypocrites.

 

Le hadith de notre noble messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) vise un sens bien plus vaste, que la restriction qu’y en est faite. 

 

 

 

ال ابن القيم رحمه الله

« إذا عرف هذا فالجهاد أربع مراتب : جهاد النفس ، وجهاد الشيطان ، وجهاد الكفار ، وجهاد المنافقين .

فجهاد النفس أربع مراتب أيضاً :

إحداها : أن يجاهدها على تعلم الهدى ودين الحق الذي لا فلاح لها ولا سعادة في معاشها ومعادها إلا به ومتى فاتها عمله شقيت في الدارين .

الثانية : أن يجاهدها على العمل به بعد عمله ، وإلا فمجرد العلم بلا عمل إن لم يضرها لم ينفعها .

الثالثة : أن يجاهدها على الدعوة إليه وتعليمه من لا يعلمه وإلا كان من الذين يكتمون ما أنزل الله من الهدى والبينات ولا ينفعه علمه ولا ينجيه من عذاب الله .

الرابعة : أن يجاهدها على الصبر على مشاق الدعوة إلى الله وأذى الخلق ويتحمل ذلك كله لله .

فإذا استكمل هذه المراتب الأربع صار من الربانيين ، فإن السلف مجمعون على أن العالم لا يستحق أن يسمى ربانيا حتى يعرف الحق ويعمل به ويعلّمه فمن علّم وعمل وعلم فذاك يدعى عظيما في ملكوت السماوات .

وأما جهاد الشيطان فمرتبتان :

إحداهما : جهاده على دفع ما يلقي إلى العبد من الشبهات والشكوك القادحة في الإيمان .

الثانية : جهاده على دفع ما يلقي إليه من الإرادات الفاسدة والشهوات .

فالجهاد الأول يكون بعده اليقين ، والثاني يكون بعده الصبر ، قال تعالى : { وجعلنا منهم أئمة يهدون بأمرنا لما صبروا وكانوا بآياتنا يوقنون } السجدة/24 ، فأخبر أن إمامة الدين إنما تنال بالصبر واليقين ، فالصبر يدفع الشهوات ، والإرادات الفاسدة واليقين يدفع الشكوك والشبهات .

وأما جهاد الكفار والمنافقين فأربع مراتب :

بالقلب واللسان والمال والنفس .

وجهاد الكفار أخص باليد ، وجهاد المنافقين أخص باللسان .

وأما جهاد أرباب الظلم والبدع والمنكرات فثلاث مراتب:

الأولى : باليد إذا قدر ، فإن عجز انتقل إلى اللسان ، فإن عجز جاهد بقبله .

فهذه ثلاثة عشر مرتبة من الجهاد، و " من مات ولم يغز ولم يحدث نفسه بالغزو مات على شعبة من النفاق " – رواه مسلم ( 1910) -.» زاد المعاد ( 3 / 9 – 11 )