Ne sois pas tel la bougie !

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  10 Octobre 2016, 01:25

Ne sois pas tel la bougie !

 

Ô gens, œuvrez [- en accomplissant les devoirs et en évitant les interdits -] ! Accomplissez les actes du cœur, purifiez-le et soyez sincères !

 

La connaissance de Allah ‘azza wa jall est le fondement de la Religion.

 

Je constate que la plupart d'entre vous sont des menteurs dans leurs paroles et dans leurs actes ; aussi bien lorsqu'ils sont seuls que lorsqu'ils sont en présence d'autrui.

 

La persévérance vous fait défaut ! Vos paroles ne sont point suivis d'actes, et vos actes sont sans sincérité.

 

Niez et confirmez : niez au sujet de Allah ce qui n'est pas digne de Lui et confirmez à Son sujet ce qui est digne de Lui, et c'est ce qu'Il agrée et c'est ce que Son Messager nous a enseigné.

 

Votre bas-monde a aveuglé vos cœurs de sorte que vous ne pouvez rien voir à cause de lui !

 

Méfiez-vous du bas-monde, car il se donne à vous parfois mais seulement pour mieux vous entraîner, et à la fin il vous égorge ; il vous donne à boire de son breuvage et de son anesthésiant, et là-dessus, il vous coupe les mains et les pieds et vous crève les yeux.

 

Et lorsque l'anesthésiant a cessé, à votre éveil, vous réalisez ce qu'il a fait de vous.

 

Voilà ce qu'il en coûte d'aimer tant le bas-monde, de lui courir tant après, de tenir tant à lui et de vouloir thésauriser.

 

Ainsi fait le bas-monde ; alors méfiez-vous en !

 

Jeune homme ! Travaille sur toi-même, sois utile à toi-même, puis aux autres.

 

Ne sois pas tel la bougie : elle se consume elle-même et éclaire pour les autres !

 

 

L'Imâm ‘Abdul Qadîr al-Jîlânî

 

 

* * *

 

QUI ÉTAIT VRAIMENT SHAYKH 3ABDU-L-QADÎR AL-JILÂNÎ ?! UN SOUFI ?!

 

As-Salâmu ‘alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh. Bismillâhi r-Rahmâni r-Rahîm. Louange à Allah le Seigneur de l’Univers ! Que le Salut et les Prières d’Allah soient sur le maître des premières et des dernières générations, notre maître et notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa famille, ses Compagnons, et tous ceux qui suivent leur voie et qui s’accrochent à leur tradition jusqu’au Jour du Jugement Dernier ! Le titre parle de lui même. En effet cela fait des siècles qu’on attribut au Shaykh 3Abdu-l-Qadîr Al-Jilaani toutes sortes de des paroles et d’histoires certaines sont vraies et mais une grande partie sont fausses. Voici donc les paroles de certains savants et Imams concernant les choses que beaucoup de soufis surtout disent sur lui.

 

L’Imam Adh-Dhahabi dit: « Le Shaykh ‘Abd Al-Qâdir (Al-Jîlânî), le Sheikh, l’imâm, le savant, le zâhid (ascète), le connaissant, le modèle, le Shaykh de l’Islâm, l’emblème des awliyâ (saints), le hanbalite, le Shaykh de Bagdad. Je dis qu’il n’en est aucun parmi les grands Shaykhs qui ait plus d’états spirituels et de prodiges (karâmat) que leShaykh ‘Abd Al-Qâdir, mais beaucoup de ces miracles ne sont pas véridiques et beaucoup de ces choses sont impossibles ».

( Source : Siyar A’lâm An-Nubalâ)

 

————————

 

L’Imam Ibn Taymiyah dit de lui : « Shaykh `Abd Al-Qâdir Al-Jilânî, qu'Allah lui fasse miséricorde, ainsi que ses semblables, sont parmi les plus illustres shaykhs de leur époque, ordonnant le strict respect du shar’ (législation islamique), des Ordres [Divins] et des interdits, en leur donnant la prééminence sur le goût (dhawq) et la fatalité. Il est du nombre des plus illustres shaykhs qui enjoignaient à abandonner la passion, la volonté propre. […] Il ordonne au sâlik (cheminant dans la voie de Dieu) de ne pas avoir de volonté propre à la base, pour vouloir ce que Dieu Exalté Soit-Il veut ».

(Source : Majmû` Fatâwâ volume 10, p. 488-489.)

 

—————————

 

Par le savant l’imam ‘Abdu-l-‘Aziz Al Râjihi

Question : Est-ce que ‘Abdul Qâdir Al Jilani était sur la croyance de Ahl as sounnah wal jamaa’ah et que ses élèves l’ont vénérés après sa mort ?

سئل الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي
هل كان عبد القادر الجيلاني على عقيدة أهل السنة والجماعة وأن تلاميذه عظموه بعد وفاته؛ لأنني قرأت هذا في بعض الكتب؟
نعم عبد القادر الجيلاني من الصالحين، ومن الحنابلة ولكن الناس عكفوا على قبره، وغلوا فيه ودعوه من دون الله،
وهو من العلماء الأفاضل – من علماء الحنابلة وذكره شيخ الإسلام ابن تيمية – رحمه الله

 

Réponse : Oui, ‘Abdul Qâdir Al-Jilânî est parmi les vertueux et parmi les hanbalites, mais les gens se recueillent sur sa tombe et en font un mausolée et l’invoque en dehors de Dieu, mais lui n’était pas d’accord avec cette pratique et il est parmi les plus nobles savants du rite hanbalite et chaykh al islam ibn Taymiyah ( رحمه الله) l’a mentionné, il a également mentionné une histoire à son sujet :

« Les diables s’emparent de certaines personnes et les incitent à commettre l’association et séduisent les associateurs, certains diables entrent dans les tombes et répond à celui qui l’ invoquent en dehors de Dieu et il entend leur voie comme Al ‘Ouzza, on entendait sa voie. Et ensuite l’associateur s’imagine que lorsque il l’invoque, il (le mort) accepte de lui rendre service, et il s’imagine que le mort lui a répondu et que la tombe s’est ouverte, ensuite le diable sort en prenant l’aspect du mort et lui passe le salut puis dit : « j’accepte de te rendre service » jusqu’à ce qu’il séduise l’associateur et l’incite à commettre l’association ».

 

C’est ce qu’a mentionné chaykh al islam ibn Taymiyah ( رحمه الله), il a dit : « Il m’a été rapporté que quelqu’un avait vu un homme avec mon apparence (physique) dans un pays alors que j’étais dans un autre, c’est un diable qui a prit mon apparence ».

 

Et parmi ce qui se produit avec les diables, il y a ce qui est arrivé à ‘Abdul Qâdir Al-Jilânî qui a dit : « J’ai vu un trône entre le ciel et la terre, puis une voie m’a appelé : « Ô Abdul Qâdir je suis ton Seigneur, je te décharge de tes devoirs (religieux) et je t’autorise l’illicite, je te décharge de l’ensemble des obligations (religieuses) » Je lui ai dit : « Sois maudit ô ennemis de Dieu ! » Alors ce trône et cette lumière se sont déchirés et il a dit : « tu m’a échappé par ta patience et par ta science ô Abdul Qâdir ! j’ai égaré par cet acte 70 hommes sincères ». On lui demanda : « Comment as-tu su ô Abdul Qâdir que c’était le diable ? » – il dit : « je l’ai su à cause de sa parole : « je t’autorise l’illicite et je te décharge de l’ensemble des obligations (religieuses) » et sachez que les obligations ne s’abrogent pour personne sauf pour celui qui n’a plus sa raison ». Puis il dit : « Il n’a pas pu dire : « Je suis Dieu (أنا الله) » mais il a dit : « je suis ton seigneur ( أنا ربك) ».

 

Les diables ont des machinations avec lesquelles ils hantent certaines personnes, poussent à l’adoration des tombes, et autres que cela, ils incitent à commettre l’association, et leur font du mal. Si il cesse de commettre l’association, le diable lui fait du mal jusqu’à ce qu’il recommence l’association, s’il retarde son acte d’association, il lui fait du mal, si il n’égorge pas au nom d’un autre que Dieu, il lui fait du mal et le hante.

 

Dieu a dit : « Lorsque tu lis le Coran, demande protection auprès de Dieu contre le diable banni – Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et placent leur confiance en leur Seigneur – Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui (*) » Sourate An-Nahl v98 – 100.

 

Si bien que certains d’entre eux qui adore les tombes, rampent et viennent comme s’ils étaient prosternés jusqu’à ce qu’ils prient vers les tombes, ils n’arrivent pas a marcher ni à se mettre debout, s’ils marchent et se mettent debout, le diable s’abat sur eux et les frappes, jusqu’à ce qu’ils marchent en se prosternant ou qu’ils rampent sur leurs genoux, et ils n’arrivent pas à faire autrement. Les scènes et événements tels que dans cette histoire sont nombreux.

 

Certains des pèlerins Egyptiens m’ont raconté qu’ils égorgent pour Al-Badawi, certains n’égorgent qu’une fois par an, l’un a dit : « Je dois égorger pour les proches de Dieu » c’est-à-dire pour les saints, puis il a dit : « Une fois j’ai voulu arrêter d’égorger ou le retarder, alors la nuit, il m’est venue un chameau avec la gueule ouverte qui voulait me manger, et cela n’a pas cesser jusqu’à ce que j’égorge (pour Al-Badawi) ».

 

Cela est parmi les jeux des diables et ils sont hantés par les diables, comme Allah (Soubhanahu wa ta3ala) le dit : « Il n’a de pouvoir que sur ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui » sourate An-nahl v100. »

 

(*) « ceux qui le prennent pour allié et qui deviennent associateurs à cause de lui » Autre interprétation : « ceux qui donne des associés à Dieu ».

 

Louanges à Dieu Seigneur des mondes
http://shrajhi.com/rajhi/?action=Boo…docid=1&node=1
Traduction : Dawoud Abou ‘Abdallah – juillet 2005
Tiré de: salafis-du-sud