La réforme de l'islam .. Oui, mais selon les musulmans !!

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  30 Mars 2017, 04:38

La réforme de l'islam .. Oui, mais selon les musulmans !!

La réforme de l'islam consiste à ce que chaque individu se réclamant de l'islam réforme d'abord sa propre personne en s'éduquant sur le tawhid et se préservant de toute forme de shirk, en s'éduquant sur la sounnah et se préservant de toute forme d'innovation,en s'éduquant sur la pratique des bonnes oeuvres et se préservant de tomber dans les pêchés,et si il pêche en se précipitant au repentir,en s'éduquant sur les nobles comportements délaissant le comportement des gens de la djahiliyah,ainsi la réforme de l'islam ne signifie pas comme prétendent les médias "adapter l'islam à la démocratie et civilisation occidentale" mais plutôt la seule et unique réforme qu'accepte l'islam est celle que nous enseigné le prophète salallahou 'alayhi wa salam lorsqu'il a dit: «Allah fera s'abattre sur vous l'humiliation qu'il ne retirera pas jusqu'à ce que vous reveniez à votre religion »(rapporté par abi daoud).

 

Ainsi la réforme de l'islam consiste seulement et uniquement à revenir à l'islam authentique des premières générations bénies loin de toutes les altérations, ajouts, conceptions erronés et ce qui s'ensuit apparue chez les générations contemporaines après eux.

 

La réforme de l'islam est le devoir de chacun et parmi les clés qui permettrons d'aboutir à cela:

 

- Revenir à la croyance des salafs et leur compréhension de celle-ci et arrêter d'être sur la voie des khalaf en matière de dogme et tawhid ;

 

- Revenir à la langue arabe pure qui est la clé de la compréhension ;

 

- S'éloigner de tout ce qui amène à la division et tout mettre en oeuvre pour s'unir sur la Vérité -la recherche du savoir religieux selon la méthodologie et la voie des anciens,ainsi que sa transmission selon cette voie ;

 

- Revenir à la voie des salafs en terme de pratique et comportement avec autrui,autant en ce qui concerne les actes obligatoire qu'en ce qui concerne les actes surérogatoires ;

 

- S'occuper de soit même et de ceux sur qui nous avons autorités plutôt que de rechercher les défauts des autres au point de s'oublier soit même ;

 

-Donner pour l'islam ce que l'on possède de mieux, que cela soit de la science, des biens, un savoir faire ou autre, et que celui qui n'a rien à donner qu'il ne nuise pas à ceux qui oeuvrent et il aura ainsi lui aussi offert quelque chose car la pire des choses est d'empêcher le bien.

 

@mousnidoune