Exégèse de la Sourate التكاثر " Attakathour " (La course aux richesses)

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  12 Avril 2017, 12:47

Exégèse de la Sourate التكاثر  " Attakathour " (La course aux richesses)


{1} أَلْهَاكُمُ التَّكَاثُرُ
La course aux richesses vous distrait,

 

{2} حَتَّى زُرْتُمُ الْمَقَابِرَ
jusqu'à ce que vous visitiez les tombes.

 

{3} كَلَّا سَوْفَ تَعْلَمُونَ
Mais non! Vous saurez bientôt!

 

{4} ثُمَّ كَلَّا سَوْفَ تَعْلَمُونَ
(Encore une fois)! Vous saurez bientôt!

 

{5} كَلَّا لَوْ تَعْلَمُونَ عِلْمَ الْيَقِينِ
Sûrement! Si vous saviez de science certaine.

 

{6} لَتَرَوُنَّ الْجَحِيمَ
Vous verrez, certes, la Fournaise.

 

{7} ثُمَّ لَتَرَوُنَّهَا عَيْنَ الْيَقِينِ
Puis, vous la verrez certes, avec l'œil de la certitude.

 

{8} ثُمَّ لَتُسْأَلُنَّ يَوْمَئِذٍ عَنِ النَّعِيمِ
Puis, assurément, vous serez interrogés, ce jour-là, sur les délices.

* * *

Réflexion sur la sourate At-Takâthur - La course aux richesses

Ibn Qayyîm Al-Jawziyyah

 

Allah ta'ala dit :

« La course aux richesses vous distrait, jusqu'à ce que vous visitiez les tombes. Mais non ! Bientôt, vous saurez ! Encore une fois ! Bientôt, vous saurez ! Si seulement vous saviez de science certaine, [vous ne seriez pas distraits]. Et vous verrez l'Enfer. Certes, vous le verrez avec l'oeil de la certitude. Puis, vous serez interrogés ce jour-là sur les bienfaits. » Sourate[1] At-Takâthur

 

Cette sourate est dédiée exclusivement à la promesse, l'avertissement et la menace [d'Allah], elle est donc une exhortation suffisante pour ceux qui la comprennent.

Lorsqu'Allah ta'ala dit « La course aux richesses vous distrait » cela signifie que vous ne serez pas excusés pour cette distraction, car la distraction est de deux types : volontaire et involontaire. Si elle est volontaire, la personne est responsable et si elle est involontaire, la personne est excusée, comme dans la parole du Prophète salla allahou aleyhi wa sala à propos d'Al-Khaîsah (vêtement comportant des motifs qui ont distrait le Prophète salla allahou aleyhi wa sallam) [qu'on lui a offert et qu'il portait lors de la prière] : « Il m'a distrait dans ma prière. » [Rapporté par Al-Bukhari (373), et Muslim (556)]

Ce type de distraction est une forme d'oubli, comme dans le hadith : « Le Prophète salla allahou aleyhi wa salam a été distrait [au point d'en omettre la présence] de l'enfant. » [Rapporté par Al-Bukhari (6191), et Muslim (2149)]

 

On dit en arabe : "se distraire avec une chose", lorsque l'esprit s'en occupe, ou "être distrait à l'égard d'une chose" lorsque l'esprit n'y est pas attentif.

 

La distraction concerne le cœur et l'amusement concerne les membres, c'est pour cela qu'on les mentionne souvent conjointement.

 

C'est pour cela que Sa Parole : « La course aux richesses vous distrait » est un blâme plus fort que dire : "La course aux richesses vous occupe". De la même manière qu'un ouvrier peut utiliser ses membres pour le travail sans que son cœur ne soit distrait par ce travail. La distraction consiste [à la fois] à être inattentif et à se détourner.

 

At-Takâthur [la course aux richesses] est une [forme verbale] tirée de Al-Kathrah [l'abondance] qui désigne la rivalité les uns envers les autres [dans l'acquisition de biens]. Allah ta'ala a volontairement omis de citer ces richesses pour qu'elles gardent une portée générale et que toute rivalité du serviteur envers d'autres - en dehors de la concurrence dans l'obéissance à Allah et Son Messager, et dans ce qui est profitable au Jour de la résurrection - soit concernée par le blâme.

 

Cette concurrence touche toute chose : les biens, les honneurs, le pouvoir, les femmes, les discussions, la science - surtout s'il n'en a pas besoin -, mais aussi les livres, les écrits [inutiles], le fait d'aborder des problèmes imaginaires, de réfléchir à leurs conséquences et aboutissement.

 

Cette concurrence consiste à vouloir plus que ce que possèdent les autres, et cela est blâmable, sauf dans ce qui rapproche Allah azawajel. Dans ce cas, on la nomme concurrence et compétition dans le bien.

 

'Abd Allah ibn As-Shikhkhîr rapporte qu'il est arrivé chez le Prophète salla allahou aleyhi wa sala alors que celui-ci récitait : « La course aux richesses vous distrait". Il dit : "Le fils d'Adam dit : Mes biens ! Mes biens ! Alors que tu ne tires profit de tes biens que dans ce que tu as donné en aumône, consommé en nourriture, et usé comme habits. » [Rapporté par Muslim.]

 

 

Source : Al-Fawâ'id