Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« On ne connaît pas la vérité par les hommes, mais connais donc la vérité, et après tu connaîtras ceux qui la suivent. »


Règles du nouveau-né

Publié par saif sur 1 Février 2009, 00:00am

Catégories : #LE BON COMPORTEMENT

Règles du nouveau-né


Toutes questions et règles liées à l’accueil du nouveau-né et de l’enfant


- Abû Hurayra (radhiallâhu ’anhu) a dit que le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Le père doit à l’égard de son enfant trois devoirs : Lui choisir un bon nom, lui enseigner le Livre [al-Qor’ân] dès qu’il atteint l’âge de raison, le marier dès qu’il atteint l’âge de la puberté. »

 


Il est rapporté qu’un homme est venu à ’Oumar (radhiallâhu ’anhu) avec son fils et lui dit : C’est mon fils et il est ingrat avec moi. ’Oumar (radhiallâhu ’anhu) dit au fils : « Ne crains-tu pas Allâh avec cette ingratitude à l’égard de ton père ? Le père a un droit comme cela, et un droit comme cela. » L’enfant répondit : « Ô Prince des croyants ! L’enfant n’a t-il pas de droit sur son père ? » Il [’Oumar] répondit : « Oui. Il a sur son père le droit de choisir sa mère qui doit être digne d’éloges, cela veut dire, de ne pas se marier avec une femme infâme afin que l’enfant ne soit pas déconsidéré dû à cette femme. » Et il dit encore : « Lui choisir un bon prénom et lui enseigner le Livre [al-Qor’ân]. » Et le fils de répondre : « Par Allâh ! Il n’a pas choisit [une bonne] mère, certes elle n’est qu’une esclave parmi les « Sind » [sindiyah] qu’il a acheté pour 400 dirhâms, il ne m’a pas donné un beau prénom, car il m’a appelé « Djou’alân » qui indique le « scarabée », et il ne m’a pas enseigné un seul verset du Livre d’Allâh. » Alors ’Oumar (radhiallâhu ’anhu) se tourna vers le père et lui dit : « Tu dis : Mon fils est ingrat à mon égard, alors que c’est toi qui a été ingrat avant qu’il le soit ! Repart. »

 


Articles de cette rubrique


Les droits [et devoirs] du père à l’égard de son enfant


Est-ce que l’on doit couper les cheveux de la fille à cette occasion comme pour le garçon ? Et que doit faire la personne qui ne l’a pas fait alors qu’elle le pouvait ?


La recommandation du frottement du palais de l’enfant avec une datte à sa naissance


Et doit-on prononcer l’appel à l’oreille droite du nouveau-né ainsi que « al-Iqâmah » à son oreille gauche ?


La satisfaction à avoir dans l’annonce de la bonne nouvelle liée à la naissance d’un enfant et les félicitations portées à son égard



[Audio] L'ornement précieux : Cours 25 : Après la naissance de l’enfant : Le statut de l’adhan ...

 

 

____________


Voici un dossier sur l'éducation des enfants


- La Naissances de l'enfants

- L'education et les enfants

- Le foyer et la famille


cliquer sur le lien pour le télécharger

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :