3 questions-Réponses sur l'exclusion de l’association à Allah

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  12 Décembre 2010, 19:59  -  #LA CROYANCE ISLAMIQUE

mainfeuxx-copie-1.jpgQuestion 1 :

Comment exclure l’association (à Allah) ?

Réponse 1 :

L’exclusion de l’association (à Allah) ne peut se faire, qu’en excluant ce qui suit :

1. L’association dans les actes de Dieu, comme croire qu’il y a des saints, qui gèrent l’univers. Pourtant Allah dit en demandant aux associateurs :

« et qui administre tout?", ls diront: "Allah" » (sourate Younous[10], v31).


2. L’association dans l’adoration, comme l’invocation des prophètes et des saints. Allah exalté dit :

« Dis: "Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne". » (sourate El-jinn[72], v20).


Et le prophète dit :

« L’invocation est l’adoration » (rapporté par el-tirmidhi et a dit : authentique ‘hassan sahih’ ».


3. L’association dans les qualités d’Allah, comme croire que les messagers et les saints connaissent l’inconnaissable ‘el-ghayb’. Allah dit :

« Dis: "Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'Inconnaissable, à part Allah". »
(sourate En-naml[27], v65).

Le prophète a dit :

« Ne connaît l’inconnaissable ‘ghayb’ qu’Allah » (authentique rapporté par el-tabarani).


4. L’association dans la ressemblance, comme quelqu’un qui dit : j’aurai besoin d’un intermédiaire pour invoquer Allah, tout comme le gouverneur auquel je ne peux pas accéder sans intermédiaire. Il aura ainsi fait ressembler le Créateur avec la créature, et ceci est une association ‘chirk’.

Allah a dit :

« Il n' y a rien qui Lui ressemble; et c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant. » (sourate Ach-choura[42], v11).




Question 2 :

Est ce que le ‘chirk’ de la période préislamique ‘jahiliyya’ existe aujourd’hui ou non ?

Réponse 2 :

Le ‘chirk’ de la période préislamique existe toujours aujourd’hui :

1. Les anciens associateurs avaient la conviction qu’Allah est le Créateur et qu’il est le Grand Pourvoyeur, mais ils invoquaient des saints qu’ils matérialisaient par des statues et les considéraient comme des intermédiaires qui les rapprochaient de Dieu. Allah n’a pas agréé cette façon d’agir et les a traité de mécréants en leur disant :

«Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent): "Nous ne les adorons que pour qu' ils nous rapprochent davantage d' Allah". En vérité, Allah jugera parmi eux sur ce en quoi ils divergent. Allah ne guide pas celui qui est menteur et grand ingrat » (sourate Az-zoumar[39], v3).


Et Allah est Audient et proche, il n’a pas besoin d’intermédiaires, Allah exalté a dit :

« Et quand Mes serviteurs t' interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche » (sourate el-baqara[2], v186).


Aujourd’hui, on voit beaucoup de musulmans qui invoquent des saints matérialisés par leurs tombeaux, pensant se rapprocher ainsi de Dieu. Les statues représentaient des saints morts pour les anciens associateurs, et aussi les tombeaux représentent des saints morts dans la vision des musulmans.


noyade.jpg

2. Les anciens associateurs invoquaient Allah seul dans les moments difficiles, et ils lui associaient d’autres divinités dans les moments de relâche et de bonheur, Allah exalté dit :

 

« Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allah Lui vouant
exclusivement leur culte. Une fois qu' Il les a sauvés (des dangers de la mer en les ramenant) sur la terre ferme, voilà qu' ils (Lui) donnent des associés. » (sourate Elankaboûte[29], v65).


Comment serait il alors, tolérable pour un musulman d’invoquer autre qu’Allah dans l’épreuve ou le bonheur ?


Auteur: Shaykh Mohammed ben jamil zinou.
Extrait du livre : Le dogme islamique ‘el-aqida el-islamiyya’
Traduit par : Abou abdillah Miloud el-wahrani.
Equipe Alminhadj.com