Conseils de savants pour l'apprentissage de la science

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  23 Juillet 2010, 15:08  -  #SCIENCES ISLAMIQUES

1968677581_small_41.jpg

  Question :


Une personne remarque qu’il a un manque d’intérêt et une indifférence pour la rechercher de la science. Quels sont les moyens et les chemins qui permettent d’agir pour l’intérêt de la recherche de la science ?

Réponse :


La faiblesse dans la recherche de la science islamique [Char’î] fait partie des grandes calamités. Il y a pour remédier à cela, plusieurs choses qui s’imposent :


La première chose
 : La Sincérité pour Allâh -’Azza wa Djal- dans la recherche de la science. Si la personne est sincère vis-à-vis d’Allâh dans sa recherche [de la science], elle sait qu’elle sera récompensée pour ses efforts et qu’elle sera montée au troisième degré parmi les degrés indiqués dans la communauté [al-Ummah], car certes cela est une source de motivation :


« Quiconque obéit à Allâh et au Messager... ceux-là seront avec ceux qu’Allâh a comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. Et quels bons compagnons que ceux-là ! »

 [7]



La deuxième chose
 : S’entourer de personnes qui vous encourageront à la recherche de la science, à vous aider à la discussion et à faire des recherches, et vous ne vous passerez pas d’eux aussi longtemps qu’elles vous feront profiter de la science.


La troisième chose
 : Il faut faire preuve de persévérance, et exercer un effort sur soi-même afin de ne pas se laisser distraire. Allâh -Ta’âla- a dit à Son Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) :


« Fais preuve de patience (en restant) avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. »

 [8]



Ainsi il faut que la personne patiente, et qu’elle patiente et s’habitue dans la recherche de la science, et cela finira par devenir naturel pour elle, au point que lorsqu’elle passera un jour sans avoir effectué des recherches, ce jour-là paraîtra très long pour elle.


 À défaut de la maîtrise de soi, elle n’obtiendra rien. Car l’âme est [naturellement] inclinée vers mal et Chaytân [Satan] encourage les gens à être paresseux et à délaisser l’apprentissage. [
9]

 

____________________



Question
 :


En résumé, de quelle manière recherche t-on la science - Djazâkum-Allâhu Kheyrân ?


Réponse
 :


En résumé, la manière pour rechercher la science se présente comme suit :


1] Convoitez [ardemment] la mémorisation du Livre d’Allâh -Ta’âla- et revenez-y tous les jours quelque temps afin de le mémoriser et de le lire, pour le réciter avec méditation et le comprendre. Et lorsque vous rencontrez un point de réflexion profitable lors de votre lecture, alors notez-le.


2] Convoitez [ardemment] la mémorisation de ce qui s’avère être facile pour vous dans [l’apprentissage] de la Sounnah authentique du Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam), et pour cela [je vous recommande] la mémorisation [du livre] : « ’Umdat ul-Ahkâm » [de l’Imâm Muhammad ’Abdel-Ghanî al-Maqdissî].


3] Convoitez [ardemment] votre temps pour la concentration et la fermeté [dans la recherche de la science] de sorte de ne pas prendre un petit peu de science ici et là. Car cela gaspille votre temps et occupe [inutilement] votre esprit.


4] Débutez avec des petits livres et approfondissez les bien, ensuite vous passez à ce qui est au-dessus de ceci [en niveau] jusqu’à acquérir peu à peu une connaissance ferme en la matière, et que cela soit acquis dans votre cœur et conforte [convenablement] votre âme.



5] Convoitez [ardemment] la compréhension des questions essentielles [Ussoûl al-Massâ-îl] et leurs fondements, ainsi que toute chose que vous pouvez rencontrer, comme il a été dit [dans un proverbe] :

« Quiconque s’interdit [d’apprendre] les fondements, s’interdit [lui-même] d’aboutir à ses résultats »



6] Discutez [débattez] avec votre SHeikh ou une personne sûre dans la science et la religion parmi celles qui sont proches de vous, afin d’évaluer les bases et conditions de votre religion, quand même vous êtes intellectuellement en mesure de converser [sur la question]. [
10]

 

 

_______________


Question
 :


Il paraît clair que beaucoup d’étudiants en science sont loin de parfaire les règles de la langue arabe [grammaire], considérez-vous cela comme étant important et quel est votre point sur la question ?


Réponse
 :


Oui, la compréhension de la langue arabe est importante, que ce soit les règles de grammaire [al-I’râb] ou les règles concernant la rhétorique [al-Balâghah], tout cela est important. Cependant, pour ce qui nous concerne -al-HamdouLLiLLeh- nous sommes arabes, il est donc possible d’apprendre sans connaître les règles de la langue arabe.


 Toutefois, il est plus complet [plus exemplaire] d’apprendre les règles de la langue arabe. J’encourage donc l’apprentissage de la langue arabe avec toutes ces règles. [
11]

 

_________________


Notes


[
1] Pour plus de détails de la part du SHeikh ainsi que des avis des savants anciens sur la question, il est intéressant de se référer au « Madjmu’ al-Fatâwa du SHeikh Ibn ’Uthaymîn vol-14 p.323 à 329 » et aux Savants de « Lajnah ad-Dâ-ima vol-8 p.162-165 »


[
2] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.138-139


[
3] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.109


[
4] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.104-105


[
5] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.190-191


[
6] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.219-220

[7] Coran, 4/69

[8] Coran, 18/28


[
9] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.105


[
10] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.119-120


[11] « Kitâb ul-’Ilm » de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.119-120


Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :