Cours n°4 : Les récipients et ustensiles

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  7 Novembre 2011, 06:02  -  #SCIENCES ISLAMIQUES

http://dc336.4shared.com/img/KL49Fg0A/s7/0.9843108708037668/rcipient_ustensiles.png

Pourquoi le sheykh nous cite ici le chapitre des récipients (dans le livre de la Purification)?

Parce qu’on utilise des récipients pour se nettoyer, pour se purifier et pour faire el woudhou. Donc, parmi les choses que l’on doit savoir, quels sont les récipients qui nous sont autorisés, que l’on a le droit d’utiliser et ceux que l’on n’a pas le droit d’utiliser.

Le sheykh dit : « Il est autorisé tous les ustensiles, tous les récipients sauf les récipients d’or et d’argent ».

Il est interdit, il est Haram (et ici je fais juste une parenthèse : lorsque les savants utilisent le terme « Haram » et lorsqu’ils utilisent le terme « Layajuz » il y a une différence entre les deux. Les savants n’utilisent pas le terme « Layajuz » comme ça. Pourquoi est ce que parfois ils utilisent le terme « layajuz » et parfois le terme « Haram » ? Les savants utilisent le terme « Haram » lorsqu’une chose est interdite et que l’interdiction est claire et nette, qu’il y a un verset ou un hadîth du Prophète (salât alayhi wa salam) qui interdit cette chose. Par exemple, l’alcool. ALlâh Subhana Wa Ta3Ala l’a interdit dans le Coran, donc de boire de l’alcool c’est Haram. Donc lorsque’on tuilise le terme « haram » c’est qu’il y a une preuve claire, nette et précise dans le Coran , dans la sunnah ou dans les deux, qui interdise cette chose.

Et le terme « layajuz » - il n’est pas autorisé – les savants l’utilisent dans des cas où il n’y a pas de preuve claire et nette dans le Coran et dans la Sunnah, mais à la fin le résultat est le même. Un savant, lorsqu’il te dit « Layajuz » : tu n’as pas le droit de faire cette chose, et lorsqu’il te dit « haram » : tu n’as pas le droit de faire cette chose là. A la fin le résultat est le même, la conséquence est unique mais la différence est que lorsque le savant dit « Haram » c’est qu’il y a un verset ou hadîth clair à ce sujet. Et lorsqu’il te dit « Layajuz » saches que c’est plus dans le cas de l’ijtihad (effort d’interprétation) que la preuve est subtile dans le Coran et la Sunna, la preuve est qu’il faut réfléchir pour l’avoir.)

Le sheykh dit : « Il est interdit (Haram) de boire et de manger dans les récipients d’or et d’argent ».

Donc le sheykh dit ici qu’il est interdit uniquement de boire et de manger dans les récipients d’or et d’argent. C’est l’avis de l’auteur, c’est aussi l’avis de sheykh Al Albâny, sheykh Ibn Al ‘Uthaymîn. Ils disent que ce qui est interdit ici c’est uniquement de boire et de manger dans les récipients d’or et d’argent.

En général, des savants disent qu’il est interdit de manger et de boire dans les récipients d’or et d’argent et d’autres savants comme sheykh Ibn Bâz, sheykh Al fawzân disent qu’il est interdit d’utiliser ces récipients ou cette vaisselle dans n’importe quelle utilisation. Même de les garder chez toi, sheykh Ibn Bâz et sheykh Al Fawzab disent que c’est interdit.

Pourquoi ? Car tu peux être attiré, tenté de manger ou de boire dans ces récipients, ce sera une tentation pour toi.

Et l’avis de la plupart des savants et qu’il est interdit de boire et de manger uniquement dans ces récipients car les ahadîth du prophète (salât alayhi wa salam) sont précis.

Parmi le fait de boire et de manger, sheykh al Uthaymîn dit que cela englobe tout et pas seulement une assiette ou un bol. Ca peut être une cuillère, un couteau, une fourchette, tout ce que tu utilises pour manger et pour boire, si c’est en or ou en argent, cette utilisation est interdite. Donc c’est pour cela que l’ai traduit le chapitre des récipients et des ustensiles, parce que les savants voient la chose plus globalement.

La preuve est le hadîth de hudhayfa qui dit que le Prophète (salât alayhi wa salam) a dit :

« Ne buvez pas dans des récipients d’or et d’argent et ne portez pas la soie et Ad.Dibej car elle est pour eux dans cette vie d’ici bas et elle est pour vous dans la vie de l’au.delà. » (en parlant des récipients d’or, d’argent et de la soie)

Les savants disent qu’Ad.Dibej est une sorte de soie de luxe et ils disent que le Prophète (salât alayhi wa salam a cité Ad .Dibej pour que l’ambiguité soit enlevée. Car comme il est appelé autrement que la soie, ça peut porter une ambiguité que le Prophète (salât alayhi wa salam) a enlevé cette ambiguité.

Et sheykh Ibn Bâz rahimahuLlâh dit : « Elle est à eux cad à ceux qui utilisent ces choses ». A ceux qui l’utilisent, ils ne l’utiliseront que dans cette vie d’ici bas. Et en aucun cas, les savants disent que le Prophète (salât alayhi wa salam) lorsqu’il a dit : « Elle est à eux dans cette vie d’ici bas » en aucun cas c’est une autorisation du Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg à ces personnes, aux non Musulmans par exemple, de porter ces choses. Lorsque le Prophètehttp://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg interdit quelque chose, l’interdiction s’applique à toute la communauté.

On avait dit que la communauté "oumma" se divise en deux : . Et le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg lorsqu’il interdit quelque chose, il l’interdit à tous ceux qui sont après lui, que ce soit des musulmans ou non. Donc le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg lorsqu’il a dit : « Elles sont à eux » ça veut dire que l’utilisation de ces choses est restreinte à cette vie d’ici bas et en aucun le Prophètehttp://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpgleur a autorisé de l’utiliser.

Concernant la soie, il y a beaucoup de chose à dire dessus. La première, sheykh al ‘Uthaymîn, sheykh Al Albâny, rahimahumaLlâh, disent que la soie qui est interdite dans ce hadîth est la soie traditionnelle et non la soie artificielle.

soie.jpgLa soie traditionnelle, qui sait comment elle est faite ? Pourquoi est ce que la soie est un tissu riche et précieux ? La soie est faite avec des vers à soie.

C’est un ver, une chenille qui lorsqu’elle se transforme en papillon, elles sont d’abord dans une coquille et cette coquille est un fil qu’elles entourent autour d’elles mêmes. Elles restent un certain temps dans ce cocon qui éclot ensuite et le papillon sort.

Ceux qui veulent extraire de la soie doivent extraire la soie en prenant ce cocon et enlever le fil petit à petit. Prendre ensuite le fil, et il y a tellement de processus, d’étapes à suivre, qu’on comprend que la soie soit un tissu très cher. Y’en a même qui font un élevage de ver à soie. Ils élèvent carrément le ver pour en extraire la soie.

Les savants comme sheykh Al Utahymîn, comme sheykh Al Albâny disent que c’est cette soie qui est interdite et non la soie artificielle ou synthétique. Une soie qui est faite avec un tissu qui ressemble à de la soie mais qui n’est pas de la soie, ça ce n’est pas interdit, elle ne rentre pas dans l’interdiction de la soie. C’était la première chose à dire.


Parmi les choses qu’il faut retenir est que lorsque le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpginterdit de boire et de manger dans les récipients d’or et d’argent, l’interdiction englobe à la fois l’homme et la femme. Est-ce que vous connaissez le hadîth où le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg a pris dans une de ses mains de l’or et dans l’autre il a pris de la soie ?

Ensuite il a dit : « Ces deux choses autorisées pour les femmes de notre communauté et sont interdites pour ses hommes ».

Donc la règle générale est que l’or et la soie sont autorisées pour la femme et interdites pour l’homme. Mais c’est un hadîth général. Et le hadith où le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg dit :

« Ne buvez pas dans les récipients d’or et d’argent » ça c’est un hadîth spécifique.

Lorsque le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg dit : « Ne buvez pas », il parle à tout le monde. Donc les savants ont dit que cette interdiction englobe les hommes et les femmes et en aucun cas il contredit le premier hadîth qui est général et celui-ci est précis.


La chose précise restreint toujours la chose générale.

Le Prophète a autorisé à deux compagnons de porter de la soie qui avaient une maladie de la peau et ça les démangeait. Le Prophète (salât alayhi wa salam) leur a autorisé de porter de la soie donc là c’est un hadith spécifique qui spécifie le premier.

Le premier étant celui où le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg a interdit la soie aux hommes. Dans le premier il autorisé aux femmes l’or en général et ensuite dans ce hadîth là, il leur a interdit de boire et de manger dans des récipients d’or et d’argent donc le premier est général et le second (celui qui l’on a cité) est spécifique.

Et le spécifique restreint toujours le général. Dans le Coran, Allâh Subhana Wa Ta3Ala nous interdit de manger la bête morte mais dans un autre verset Il nous autorise les bêtes mortes de la mer. Le premier verset est général et le second est précis. Le précis restreint le général. Il nous est interdit de manger les bêtes mortes sauf les bêtes mortes de la mer. Il est autorisé aux femmes l’or sauf de manger et de boire dans les récipients d’or. Il est interdit à l’homme de porter de la soie sauf pour celui qui est malade et qui en a besoin comme disent les savants.

Les savants disent également qu’il est interdit de porter un vêtement où il y a de la soie, une partie de ce vêtement où il y a de la soie qui recouvre une partie de ce vêtement plus grande que 4 doigts.

Il y a un hadîth du Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg qui dit qu’il est autorisé de porter un vêtement qui comporte de la soie à condition que l’endroit où il y a de la soie ne dépasse deux, trois ou quatre doigts. Le hadîth est authentique.

Les savants disent que si tu as un vêtement qui est un tissu autre que la soie mais qui comporte quelque chose tissée avec de la soie, que cette chose tissée ne soit pas plus grande que quatre doigts. Si ça dépasse quatre doigts, t’as pas le droit.

Il y a un autre hadîth du Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg qui dit qu’il est interdit de s’asseoir sur de la soie. Dans un autre hadîth le Prophètehttp://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg a interdit de porter de l’or et de la soie, de manger dans de l’or et de l’argent et a interdit de s’asseoir sur la soie. Beaucoup ne savent pas cela et pensent que l’interdiction est d’uniquement le porter, mais s’y asseoir est aussi interdit.

Il y a un autre hadîth d’Umm Salama (une des femmes du Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg et qui sont nos mères et ceux qui étaient au temps du Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpgn’avaient pas le droit de se marier avec elles), que Dieu soi satisfait d’elle, qui dit que le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpga dit :

« Celui qui boit dans un récipient d’argent il engloutit le feu de la Géhenne » Qu’Allâh nous en préserve.

Celui qui boit dans un récipient d’argent, c’est comme s’il buvait du feu de l’Enfer. Hadîth rapporté par El Bukhârî & Muslim.


Concernant le fait de manger dans des récipients d’or et d’argent, sheykh Al Albâny rahimahuLlâh , a dit qu’il n’y a pas de hadîth authentique à ce sujet mais les savants en ont déduit pas analogie. Ils ont dit que s’il est interdit de boire, il est encore plus interdit de manger, comme sheykh Al Albâny le dit.

Une dernière chose que j’ai oublié de dire concernant les récipients d’or et d’argent, il y a un hadîth du Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg rapporté par Anâs que Dieu soit satisfait de lui, et qui est rapporté dans le sahîh al Bukhârî, qui dit :

« Le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg avait un récipient (et c’était un récipient en bois), qui était cassé (fissuré). Le Prophète http://r16.imgfast.net/users/1613/84/77/38/smiles/3618821570.jpg a utilisé soit une chaîne, soit un fil d’argent (il y a deux explications des savants) pour réparé ce récipient sur l’endroit où il était fissuré. »

Les savants ont dit qu’il est autorisé de boire dans un récipient où il y a une petite partie d’argent utilisée pour le réparer. Les conditions est que l’argent doit être en petite quantité, ce ne doit être que de l’argent et l’argent doit être utilisé par besoin, si le récipient est cassé, ce n’est pas comme ça pour le décorer. Mais on ne doit pas le réparer avec de l’or.

source
l'audio du cours
traduction Ummu Anas
_____

Fatawas:

http://www.touslesprix.com/ph_tar/1/5/6/5/15657471.jpgL'utilisation de vaisselle en or

 

Q : Est-il interdit d’utiliser un récipient qui n’est pas en or massif mais simplement plaqué or ? Est-ce que ce genre de récipient est inclus dans le hadith :

« Ne mangez pas dans des récipients d’or ou d’argent » ?

 

R : Les savants ont déclaré que ce genre de récipients font effectivement partie de ceux qui sont interdits. Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Ne buvez pas dans des récipients d’or et d’argent et ne mangez pas non plus dans ces plats. Ces choses sont pour eux (les mécréants) dans ce bas-monde et pour vous, dans l’au-delà. » Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre du manger (n°5426), et par Muslim dans le chapitre du vêtement (n°5, 2067).

 

Il a dit aussi :

 

« Celui qui mange ou boit dans un récipient d’or ou d’argent ne fait qu’avaler du feu de l’Enfer dans son ventre. » Rapporté par Muslim dans le chapitre du vêtement (n°2065).

 

De même, Al-Bayhaqî et Ad-Dâraqutnî rapportent dans un hadith, que ce dernier juge bon, selon Ibn cUmar, qu’Allah soit satisfait de lui et de son père, que le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Celui qui boit dans un récipient d’or ou d’argent, ou dans un récipient qui contient de l’or ou de l’argent ne fait qu’avaler du feu de l’Enfer dans son ventre. »Rapporté par Ad-Dâraqutnî dans ses Sunan (n°1/40).

 

 

Dans ce dernier hadith

 

« Celui qui boit dans un récipient d’or ou d’argent »

 

l’interdiction englobe ce qui est en or ou en argent massifs et ce qui est teinté (ou plaqué), car ce dernier conserve la beauté et l’éclat de l’or. Ce hadith est donc un texte clair qui statue sur l’interdiction de ce genre de vaisselle. Il en est de même pour la petite vaisselle comme les verres à thé ou à café, ainsi que les couverts. Il n’est pas permis qu’ils soient en or ou en argent, et il faut éviter tout ce qui peut l’être. Puisqu’Allah a donné à Ses serviteurs des bienfaits licites avec abondance, le devoir des musulmans est de se limiter à Sa Loi et de ne pas la transgresser. Celui qui a un excédent d’argent, qu’il en donne à ses frères serviteurs d’Allah qui sont dans la nécessité sans commettre d’excès, ni de gaspillage.

  • Fatwa de cheikh Ben Baz

  • Recueil des fatwas de Ben Baz, vol. 4.

_______

 

Q : Quelles sont les règles régissant l’usage de l’or et de l’argent ?


R : L'emploi de récipients – ou autres ustensiles – en or ou en argent est interdit aux hommes et aux femmes, en grandes ou petites quantités, de par la généralité des textes qui l'interdisent et menacent d'un châtiment ceux qui les utilisent, ainsi que par l'absence de texte qui en limiterait la portée (c'est-à-dire qui limiterait la généralité de l'interdiction).


À l’exclusion de l’argent en quantité minime, en cas de besoin. Car lorsque le gobelet du Prophète  se cassa, il mit à l’endroit de la fêlure un raccord en argent, et le hadith est authentique.


Par conséquent, il est permis d'utiliser l'argent dans ce cas-là, et dans des cas similaires (pour ressouder les parties d'un récipient), à l'exclusion de l'or.


Quant à leur utilisation (l'or et l'argent) dans les parures de tous les jours, cela a été permis aux femmes eu égard à leur besoin de s'embellir et de se distinguer des hommes. Donc tous les types de bijoux utilisés par les femmes sont permis, quelle que soit la quantité d'or ou d'argent qu'ils contiennent.


Par contre, rien de tout cela n'est permis aux hommes à l’exception des bagues et des ceintures en argent, et le hadith [qui prouve cela] est authentique. Ainsi, l'argent est licite [pour les hommes] dans ce cas précis (bagues et ceintures) et dans [les objets] qui s'y apparentent1, à l'exclusion de l'or. Et il est autorisé en cas de nécessité à avoir recours à l’or et à l’argent, pour remplacer un nez (2), ou poser des fixations de dents ou ce qui y ressemble.

 

  • Abderrahman As-Sa‘adî

  • Al-majmû‘a al-kâmila limu’allafât as-Sa‘dî, t.4, p.426, avec de légères modifications.

_____

1 NDC. Comme les montres.

2 NDT : comme cela s'était produit à l’époque du Prophète, qui avait autorisé à 'Arfadja bin As'ad dont le nez avait été sectionné au cours d'une bataille, de se faire confectionner un nez en or, sorte de prothèse qui remplaçait l'organe qu'il avait perdu.