De bonnes racines font de bons fruits !

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  27 Août 2012, 19:08  -  #L'INVOCATION

 Assalam 'alaikoum


En observant les arbres, j'ai remarqué que leurs branches sont étendues et leurs feuilles, siège de la respiration et de la transpiration[La feuille capte la lumière essentielle à la synthèse de matière organique, et "transpire" de l'eau pour faire circuler la sève"], dirigées vers le ciel pour capter la lumière.


http://img.over-blog.com/400x266/1/04/56/21/IMAGES-2010/2028415929_2.jpgA l'instar du croyant qui joint les paumes de ses mains et les diriges vers le ciel pour invoquer son Seigneur le Très-Haut, car « Certes l’invocation est l’adoration même. » [Hadith Rapporté par les quatre et authentifié par at-Tirmidhî]


Et « Certes Allâh est "gêné" [yastahyî] lorsqu’un serviteur lève les mains vers Lui, de les retourner vides. »[]Rapporté dans le Sounan de Abî Dâwoud, at-Tirmidhî et Ibn Mâdja, un hadîth d’après Salmân al-Fârissî]



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/ca/Tree_roots_cross_section800pxRacines.jpg/250px-Tree_roots_cross_section800pxRacines.jpgPlus difficilement observable sont les racines de l'arbre, organe vital, qui peuvent se développer en profondeur et qui ont plusieurs rôle dont l'ancrage au sol.


A l'instar du croyant fort dont sa 'Aqîdah est noué profondément dans un coeur sincère.

Ainsi si les racines sont saines et bien encrées, les feuilles ne sont pas mortes et en bonne santé, elles apporteront à l'arbre sa nourriture, une sève puis offrirons des fruits.


A l'instar du croyant dont la 'Aqîdah est saine et bien encrée, bénéficiant ainsi du fruit de ses invocations.

Le croyant est donc comparable à un bel arbre ! ou plus en droit à un palmier dattier, car certains Prédécesseurs ont dit : « C’est un arbre du Paradis. » Et le palmier est parmi les arbres les plus nobles du Paradis.[Voir « I’lâm Al-Mouwaqui’îne » d'Ibn al-Qayyim al-Jawziyyah - rahimahullah].

WAllâh a'lam !

Equipe al bounyane




palmier-dattier-281809.jpgD’après Ibn Omar, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Il y a parmi les arbres un dont les feuilles ne tombent pas. Elle est comme le musulman. Dites-moi quel est cet arbre ? » - Les gens se mirent à citer des arbres de la brousse - Abd Allah dit : Il me vint à l’esprit qu’il s’agissait du dattier, mais j’eus honte de le dire... Ensuite les gens dirent : dites-nous quel est cet arbre, ô Messager d’Allah ? - C’est le dattier, dit-il »[rapporté par Boukhari, 60]



cdredulibanbarouk2005.jpgQuant au mécréant il est comparable au cèdre car d’après Abou Hourayra, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Le croyant est comme une plante cultivée qui croit et que le vent fait pencher, car le Croyant aussi ne cesse de subir des épreuves. L’hypocrite, quant à lui est comme le cèdre que rien ne peut secouer jusqu’à sa chute »[Coran, 40/60]
Une version dit : « Le mécréant est comme le cèdre qui reste fixe sur son tronc et que rien ne pourrait mouvoir avant sa chute (naturelle).

[Les ulémas disent que le hadith signifie que le croyant souffre de beaucoup de maux dans sa personne, sa famille et ses biens. Mais cette souffrance expie ses péchés et élève son grade. Quant au mécréant, il ne souffre pas de beaucoup de maux. Et ses souffrances n’entraînent pas l’expiation de ses péchés. Bien au contraire, il les assumera entièrement au jour de la résurrection. Voir Mouslim commenté par an-Nawawi]


Allah dit :

« N’as-tu pas vu comment Allah propose en exemple une bonne parole semblable à un bel arbre dont les racines sont fermes et les branches s’élancent dans le ciel ? 25. Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ces exemples aux gens afin qu’ils se souviennent. »

« Et votre Seigneur dit : Appelez-Moi, Je vous répondrai. » [Rapporté par Mouslim, 5024] Et : « Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi...Alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. » [ Coran, 2/186] Et Allâh – Ta’âla – dit : « Et dis : « Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances ! » [Coran, 20/114]