De l’établissement sur le Trône [Istiwâ’] et de l’Omniprésence divine par Sa Science [Ma’iyya]

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  29 Novembre 2010, 12:19  -  #LA CROYANCE ISLAMIQUE

16636_180681658044_157160303044_3039223_8038975_n.jpg

Procède aussi de la foi en Allah, le fait de croire en ce que Allah indique dans Son Livre ainsi que ce que rapporte la Sunna notoire [Mutawâtir] et qui font l’unanimité des Anciens [Salaf] ; à savoir que Allah - Gloire à Lui - est établi sur Son Trône, au-dessus des cieux, très élevé sur Ses créatures, bien qu’Il soit avec elles là où elles sont, sachant ce qu’elles font.


C’est ce qui se dégage de la parole divine suivante :

"C’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S’est établi sur le Trône ; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites." S/57, V/4.


Il ne faut pas comprendre par cette expression « II est avec vous » qu’Allah est mêlé à Ses créatures. La langue [arabe] n’implique pas cette acception. Une telle intelligence va à rencontre du consensus des Anciens. Qui plus est, la nature selon laquelle Allah a créé les Hommes [Fifra] ne l’admet pas. La lune, qui est des signes d’Allah le plus petit, se trouve dans le ciel, mais elle est avec l’Homme, voyageur ou non, où qu’il soit.


Ainsi, découle de la seigneurialité [Rubûbiyya] d’Allah - pureté à Lui - notamment le fait qu’Il soit [établi] sur le Trône, observe (Raqîb) Ses créatures, les surveille (Muhaymin) et le fait qu’Il ait connaissance de ce qu’elles font.


Ces paroles que souligne [dans le Livre] Allah - pureté à Lui - à savoir qu’Il est sur le Trône, mais avec nous - indiquent une vérité à prendre au sens propre, qui ne doit pas être déformée.


Cependant, ces paroles doivent être mises au-dessus des suppositions non fondées [Kâdhiba]. Il en est ainsi, par exemple, de prétendre que le passage « II est dans le ciel » signifie littéralement que la voûte céleste Le porte et L’ombrage.


Cette conception est fausse pour l’ensemble des gens de science et de foi. Le Siège d’Allah s’étend effectivement à la fois sur les cieux et la terre. C’est Allah qui retient les cieux et la terre pour ne pas descendre, et c’est Lui qui retient, avec Sa permission, le ciel pour ne pas tomber sur la terre.

« Et parmi Ses signes le ciel et la terre sont maintenus par Son ordre » (s30 v25)

 

_______________


Post-Scriptum :

Source : Al-wasitiyya

Auteur : Ibn Taymiyya

source