[Dossier] L'enfer et sa description

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  18 Janvier 2011, 04:29  -  #L'INVISIBLE ET L'AU-DELA

http://dc221.4shared.com/img/FED__fIz/s7/0.09520775471349929/enfer_nar.png

 

Ibn Kathir ( que Allâh soit satisfait de lui ) a écrit dans son ouvrage 'an-nihaya' évoquant l'Enfer et ses niveaux que chaque degré a un nom.


Al-Qurtubi a dit que les savants ont affirmé que le niveau le plus élevé de la Géhenne est réservé aux désobéissants de la communauté de Mohamed (sws). Elle sera vidée de ses occupants, les vents claqueront ses portes.


Puis il y a :
- al-Zadha (le feu qui flambe)
- al-Hutama (feu éclatant)
- as-Sa'ir (la fournaise)
- Saqar (le feu ardent)
- al-Jahim (la géhenne)
- al-Hawiyya (l'abîme de l'enfer)


Al-Buydhawi (Que Allâh lui accorde sa miséricorde), en parlant de la Géhenne , a écrit dans son commentaire du verset : 'elle a sept portes, à chaque porte, partie d'entre eux sera répartie' (15/44) : 'Le plus haut sera pour les monothéistes désobéissant, le second pour les juifs, le troisième pour les chrétiens, le quatrième pour les sabéens, le cinquième pour les mages, le sixième pour les idolâtres et le septième pour les hypocrites'.

 

Les noms de l'enfer


1) Le Feu [An-Nâr] ou un Feu [Nâra]
Allâh (تعالى) a dit : {Et ceux qui ne croient pas (à nos messagers) et traitent de mensonge Nos révélations, ceux-là sont les gens du Feu où ils demeureront éternellement.} (2/39)
Allâh a cité dans le Coran le Feu [An-Nâr] 126 fois, et un Feu [Nâra] 19 fois.


2) La Géhenne [JaHanam]
Allâh (تعالى) a dit : {L'Enfer demeure aux aguets} (78/21)


Il est appelé Jahanam à cause de sa profondeur (selon le dictionnaire al-qamous).


3) [Al-Jahîm]
Allâh (تعالى) a dit : {l'Enfer sera pleinement visible à celui qui regardera.} (79/36)


4) La fournaise [As-sa'îr]
Allâh (تعالى) a dit : {Un groupe au Paradis et un groupe dans la fournaise ardente.} (42/7)


5) Le Feu intense [saqar]
Allâh (تعالى) a dit : {Je vais le brûler dans le Feu intense (Saqar). Et qui te dira ce qu'est Saqar ?} (74/26-27)

 

6) Le Feu attisé [houTama]
Allâh (تعالى) a dit : {Mais non ! Il sera certes, jeté dans la HouTama. Et qui te dira ce qu'est la HouTama ? Le Feu attisé d'Allah} (104/4-6)


7) L'abîme très profond [Al-Hâwiya]
Allâh (تعالى) a dit : {sa mère [destination] est un abîme très profond.} (101/9)


8) La demeure de la perdition [Dârou l-Bawâr]
Allâh (تعالى) a dit : {Ne vois-tu point ceux qui troquent les bienfaits d'Allâh contre l'ingratitude et établissent leur peuple dans la demeure de la perdition ...l'Enfer, où ils brûleront? Et quel mauvais gîte!} (14/28-29)


9) La demeure éternelle [Dârou l-Khould]
Allâh (تعالى) a dit : {Ainsi, la rétribution des ennemis d'Allâh sera le Feu où ils auront une demeure éternelle} (41/28)


10) [As-Samum]


Allâh (تعالى) a dit : {Ils diront : 'Nous vivions au milieu des nôtres dans la crainte [d'Allah]; Puis Allâh nous a favorisés et protégés du châtiment du Samum.} (52/26-27)



Chatiments de l'enfer


Le plus petit châtiment sera une braise dans chaque plante de pied
An-nou'màn Ibn Bachir (رضي الله عنه) a dit : 'J'ai entendu le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) dire : 'Le jour de la résurrection l'homme qui aura les tourments les plus légers sera quelqu'un à qui on mettra deux braises dans les creux de la plante des pieds qui font bouillir sa cervelle si bien qu'il croit que nul n'a des tourments plus grands que les siens et c'est pourtant celui d'entre eux qui a le plus léger supplice'. (Al-Boukhâri, Mouslim)


La profondeur du feu est proportionnelle à l'ampleur des péchés
Selon Samoura Ibn Joundab (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : 'Parmi eux l'un est saisi par le feu jusqu'aux chevilles, l'autre jusqu'aux genoux, l'autre jusqu'à la ceinture et l'autre jusqu'à la clavicule'. (Mouslim)


Le châtiment de la médisance
Selon Anas (رضي الله عنه), l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : 'Lorsque je fus élevé aux cieux, je passais devant des gens dotés d'ongles de cuivre avec lesquels ils se griffaient le visage et la poitrine. Je demandai : Qui sont-ils, ô Gabriel? Il me répondit : Ce sont ceux qui médisaient (litt : mangeaient la chair) des gens et portaient atteinte à leur honneur'. (Abou Dâwoud)


Le châtiment de celui qui mange du fruit de l'usure
D'après Samoura Ibn Djoundoub (رضي الله عنه) le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : 'J'ai vu hier (en rêve) que deux hommes sont venus me prendre pour m'amener à une terre sainte. Nous sommes partis pour arriver près d'une rivière de sang dans laquelle il y avait un homme qui se trouvait en face d'un autre installé au bord de la rivière des pierres à la main. Chaque fois que le premier voulait sortir de l'eau, l'autre lui jétait une pierre à la bouche et le ramener à son point de départ et cette opération se répétait sans cesse et j'ai dit : 'qu'est-ce que c'est ?'


- Il (mon compagnon) dit : 'celui que tu as vu dans la rivière est celui qui se nourrit du fruit de l'usure''. (Al-Boukhâri, 1979)


Le plus grand châtiment sera d'etre privé de la vision d'Allâh (تعالى)
Allâh (تعالى) a dit : {Qu'ils prennent garde! En vérité ce jour-là un voile les empêchera de voir leur Seigneur} (85/15)

 

L'enfer

L'Enfer existe déjà à l'heure actuelle



'AbdAllâh Ibn Abbas (رضي الله عنهما) rapporte du Prophète (صلى الله عليه و سلم) : 'J'ai vu le Paradis et voulu m'en saisir d'une grappe (de fruit). Si je l'avais obtenu, vous en mangeriez jusqu'à la fin du monde. J'ai vu l'enfer et n'avais jamais découvert un spectacle aussi affreux'. (Al-Boukhari n°993, et Mouslim n°1512)

L'Enfer se trouve en dessous des sept terres



Selon Al-Bara Ibn 'Âzab (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit en parlant de l'âme du mécréant : 'Puis elle est transportée au ciel inferieur, et on demande la permission d'ouvrir mais cela est refusé', puis le Prophète a lu : {les portes du ciel ne leur seront pas ouvertes, et ils n'entreront au Paradis que quand le chameau pénètre dans le chas de l'aiguille.} (7/40), puis Allâh dit : 'Inscrivez son livre dans le [Sijjîn] dans la terre la plus basse', puis il a dit; 'Son âme est alors jetée tout en bas'. (Ahmad n°4/287, Abou Dâwoud n°4353, an-Nasâi n°4/101, al-Hâkim n°1/37, authentifié par al-albâni dans [Ahkâm al-Janâiz] chap. 158)

Sa profondeur



Abou Hourayra (رضي الله عنه) a dit : 'Nous étions avec le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) quand il entendit un bruit. Il dit : 'Savez-vous ce que c'est que ce bruit?'
Nous dîmes : 'Allâh et son Messager le savent mieux que nous'.


Il dit : 'C'est une pierre qu'on a jetée dans l'Enfer depuis soixante-dix automnes. Elle vient juste à ce moment de toucher le fond de l'Enfer et vous venez d'entendre son bruit'. (Mouslim)

Il sera plein



Allâh (تعالى) a dit : {Si Nous voulions, Nous apporterions à chaque âme sa guidée. Mais la parole venant de Moi doit être réalisée : 'J'emplirai l'Enfer de djinns et d'hommes réunis'.} (32/13)


Selon Abou Sa'id Al Khoudri (رضي الله عنه), le Messager d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit :'Il y eut une dispute entre le Paradis et l'Enfer.


L'Enfer dit : 'J'ai chez moi les tyrans et les orgueilleux'.


Le Paradis répliqua : 'J'ai chez moi les faibles et les miséreux d'entre les humains'.


Allâh arbitra alors entre eux en disant : 'C'est toi, Paradis, qui es Ma miséricorde et c'est par toi que Je la donne à qui Je veux. Et toi, Enfer, tu es Mon supplice et c'est par toi que Je tourmente qui Je veux. Je M'engage personnellement à assurer son plein à chacun de vous deux''. (Mouslim)

Son feu est beaucoup plus intense que le feu que l'on connait



Allâh (تعالى) dit : {Le feu de la Géhenne est bien plus ardent encore} (9/81)
D'après Abou Hourayra (رضي الله عنه), l'Envoyé de dieu (صلى الله عليه و سلم) a dit : 'Votre feu que vous allumez est seulement une des soixante-dixième parties du feu de la Géhenne'.


Ils ont demandé : 'Par Allâh, o Envoyé d'Allâh, cette partie n'est elle pas suffisante ? '
Il répondit : 'Il la dépasse de soixante-neuf parties toutes pareilles à celle-ci'. (al-Bukhari, Muslim, Malik et At-Tirmidhi)

 

Ses habitants brûleront pour l'étérnité


'Abdallah Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a rapporté que l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : 'Quand les habitants du Paradis s'y rendront et les habitants de l'Enfer rejoindront la Géhenne, on ramènera le mort jusqu'à mi-chemin entre le Paradis et l'Enfer et on l'égorgera. Puis un héraut proclamera : 'Ô Habitants du Paradis, il n'y a plus de mort ! Ô habitants de la Géhenne, il n'y a plus de mort !' Les habitants du Paradis ajouteront une autre joie à leur joie et les gens de la Géhenne une autre tristesse à leur affliction'. (Al-Boukhari et Mouslim)


Dans une autre version, l'Envoyé d'Allâh (صلى الله عليه و سلم) a dit : 'Allâh fera entrer les habitants du Paradis au Paradis et les habitants de la Géhenne à la Géhenne. Puis un héraut se lèvera entre eux en disant : 'Ô habitants du Paradis, il n'y a plus de mort ! Ô habitants de la Géhenne, il n'y a plus de mort !' Chacun sera dans l'état où il se trouve pour l'éternité'. (Mouslim)

 

Sauf les musulmans désobéissants



Quant aux désobéissants parmi les Musulmans, qui étaient des monothéistes, leur état est évoqué par l'Imam at-Tahawi, dans son ouvrage al-'Aqida at-Tahawiya : 'Les hommes qui ont commis des péchés capitaux (kabâir) et qui font cependant partie de la communauté de Muhammad (صلى الله عليه و سلم) ne s'éterniseront pas en Enfer, dans le cas où ils sont morts en monothéistes, et même s'ils ne se sont pas repentis. Après avoir rencontré Allâh, ils seront conscients qu'ils sont dépendants de Sa volonté et de Son jugement. S'il le veut, ils seront pardonnés et Allâh leur accordera Sa Grâce et Sa Commisération. Comme Il l'a évoqué dans Son Livre, Ilpardonnera à qui Il veut, même les péchés les plus graves. S'il le souhaite, Il les châtiera dans l'Enfer avec justesse. Puis, Il les en sortira par Miséricorde et par l'intervention de ceux qui ont obéi. Il les enverra au Paradis, car Allâh est l'allié de celui qui l'a reconnu. Il ne leur accordera pas le même statut ici-bas que dans l'Au-delà, qu'à ceux qui l'ont méconnu. Comme ils se sont écarté de Sa voie, ils seront privés de Son alliance'.


An-Nawawi (رحمه الله) a dit : 'Quand aux auteurs de pêchés majeurs parmi les adeptes du Tawhid, ils subiront des châtiments appropriés à leurs pêchés pendant une durée déterminée par Allah, puis ils subiront une mort partielle entraînant l'inconscience, de sorte qu'ils ne réaliseront pas la durée de cette mort déterminée par le Très Haut. Ils seront transportés après qu'ils se soient transformés en charbon tels des bagages et seront jetés près des rivières du Paradis où l'eau 'de la vie' sera déversée sur eux, et , au début de leur renaissance, ils pousseront progressivement mais rapidement , puis ils récupéreront leurs forces et atteindront leur intégrité physique et gagneront leurs demeures en Paradis'. (Fatawa, p.84)



un passage sur l'Enfer, du livre'La vie future selon le Coran' de Subhî as-Salîh.

'Les damnés auront la figure noire, décharnée, balayant le sol, les yeux bleus, cautérisés avec des clous de feu, la langue allongée jusqu'au sol et foulée par eux, le front marqué avec du métal en fusion.


Leurs lèvres, coupées avec des ciseaux de feu, repousseront au fur et à mesure qu'elles sont coupées, leur bouche vomira sans relâche pus, sanie et sang; leurs cheveux seront suspendus à des arbres de feu; leurs entrailles seront remplies de feu et leur dos flagellé avec des massues de feu; leurs flancs, leurs reins et leurs cuisses seront brûlés par les langues de feu.


Pieds et mains attachés à des chaînes de feu, la tête trainée en bas, on les astreindra à gravir sans relâche une montagne de feu. Et pour leur faire goûter les plus affreuses tortures, Dieu développera le corps des damnés: ainsi le feu aura plus de prises sur eux.


Leurs cuisses seront grosses comme la montagne Baydâ, leurs molaires et leurs canines comme Uhud. L'épaisseur de leur peau sera égale à la distance parcourue par un cheval pendant trois jours de marche rapide.


Brûlées par le feu, leur chair et leur peau feront entendre une voix plus affreuse que le hurlement des loups.


L'Arbre Zakkoûm, et les arbrisseaux Dârî (espèce de plante fétide et très amère qui croît en Enfer) et Ghislîn ( breuvage infernal provenant d'une sanie découlant des corps suppliciés, mêlée à une flamme liquide), ces arbres de feu, seuls spécimen poussant en Enfer, croissent au milieu du feu, éternellement arrosés de feu. Comme ils ne sont autres que le feu, ils ne diminuent jamais bien que les réprouvés les cueuillent à tout instant. Zakkûm est le plus affreux. Ses fruits dont une parcelle suffirait à corrompre tous les aliments de notre globe terrestre, ressemblent à des têtes de démons.
Les damnés s'en nourrissent, mais ils brûlent leurs entrailles comme du métal en fusion. Plus ils en mangent, plus ils ont faim: ces arbres de feu croissent en Enfer pour les torturer et non pour les nourrir.


S'y ajoute le supplice de la boisson. Chaque fois que les damnés ont soif, ils boivent avec l'avidité d'un chameau, de l'eau bouillante.


Comme ils restent toujours altérés, les gardiens de l'Enfer leur présentent une coupe débordante affreusement remplir de sang, de pus et de sanie, bouillonnants, qui proviennent du corps même des damnés brûlés par les flammes.
Ces infortunés, aveuglés par la soif, cherchent à se désaltérer avec cette exécrable boisson qui s'exhale de leur propre corps.


Aussi ont-ils le visage décharné, les os à nu, les intestins déchirés, les entrailles en pièces. Une fois gouté cette coupe, ils ne peuvent que vomir sans relâche tout ce qu'ils ont bu et comprennet que ces coupes leur furent offertes pour les tourmenter, non pour les désaltérer.


L'Enfer, donc, est un monde de feu: boissons et fruits, tout y est feu ou matière combustible; vêtements, chemises, colliers, bracelets, cuirasses et babouches sont de feu ou de goudron. Le feu est là, source de toute souffrance.


Les gardiens de la Géhenne astreignent les damnés à gravir des montagnes de feu. Ils les lancent dans des vallées de feu où ils sont mordus par des dragons chauves aux yeux et grilles de feu. Ils les emprisonnent dans des puits de feu et les suspendent à des arbres de feu. Ils les flagellent sur le dos, les flancs et les cuisses avec des massues de feu, et grillent leurs entrailles au feu. Ils les incitent à se couper les lèvres avec des ciseaux de feu. Ils enfoncent dans leur corps des clous de feu et les égorgent avec des couteaux de feu. Ils les ensevelissent dans un cercueil de feu, bien qu'ils ne meurent point, mais restent éternellement torturés par le feu.


Pour tous, l'élément de souffrance est le feu; mais les tortures infligées et la cruauté du châtiment dépendent de l'énormité des mauvaises actions.


L'infidèle n'est pas châtié comme le Croyant, ni le Croyant paresseux comme l'hypocrite. La souffrance d'un fornicateur n'est pas celle d'un blasphémateur.
Les damnés ne sortiront jamais de cet affreux séjour. Ils n'y vivent pas convenablement, mais ne meurent pas pour s'en délivrer. Les gardiens de l'Enfer continuent à leur asséner autant de coups de massues que notre monde compte de jours, pour les enfoncer au fond des catacombes chaque fois que les flammes les remontent à la surface d'une vallée ou les soulèvent au sommet d'une montagne. Une seule de ces massues suffirait à pulvériser une très haute montagne, tant sa chaleur est intense.


L'odeur qui s'exhale de leur corps brûlé est si insupportable qu'elle les incite à se maudire mutuellement. Les infortunés souhaitent la mort; ils supplient Malîk, le chef des geôliers, d'intercéder auprès de Dieu pour atténuer leur supplice. Après mille ans, Malîk leur répond:'Vous demeurez éternellement en Enfer'. Ni trêve, ni repos en Enfer! Et le plus grand tourment est d'être privé de la vision de Dieu.'


ya rab ini a3oudouika mina annar....o Allah preserves nous de l'enfer...amine ya rab alralamine
Wa salam alaykoum wa rahmatoullah