« L’homme ne se rassasie jamais d’amasser des fortunes... Et Allâh - Le Très Haut - rit à la vue de deux hommes... »

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  30 Mars 2011, 20:12  -  #SCIENCE DU HADITH

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

  • N°23. D’après Ibn Abbâs (radhiallâhu ’anhu) et Anas Ibn Malik (radhiallâhu ’anhu), le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Si le fils d’Adam avait une vallée pleine d’or, il en aimerait une deuxième. Seule la terre en effet peut lui remplir la bouche. Allâh accepte pourtant le repentir de qui revient à Lui. » [Unanimement reconnu authentique - Rapporté par al-Bukhârî et Muslim]
  • N°24. Selon Abû Hurayra (radhiallâhu ’anhu), le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Allâh glorifié et exalté rit à la vue de deux hommes dont l’un tue l’autre et qui entrent pourtant tous deux au Paradis : L’un d’eux combat sur le chemin d’Allâh et y est tué. Puis Allâh agrée le repentir du meurtrier qui embrasse alors l’Islâm et connaît à son tour le martyre pour la cause d’Allâh. » [Unanimement reconnu authentique - Rapporté par al-Bukhârî et Muslim]


Ces deux traditions montrent le repentir ainsi que celui qui se repent. Allâh accepte son repentir malgré l’importance de son péché. Certes Allâh - Ta’âla - dit dans son Livre :

« Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allâh et ne tuent pas la vie qu’Allâh a rendue sacrée, sauf à bon droit ; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition. et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie ; sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allâh changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allâh est Pardonneur et Miséricordieux. » Coran, 25/68-70


gold_mountain.jpgLe premier hadîth : d’après Ibn ’Abbâs explique que le fils d’Adam ne se rassasie jamais d’amasser des fortunes. S’il en possédait une vallée remplie d’or, il « aimerait » : ce qui veut dire qu’il « chercherait » à en posséder une deuxième, et c’est seulement la terre qui remplira le ventre de l’homme. Ainsi, quand il meurt, qu’on l’enterre et qu’il laisse derrière lui ce bas monde, à ce moment-là seulement il sera rassasié. L’Envoyé (sallallahu ’alayhi wa sallam) mentionne le repentir à la fin de ce hadîth : « Allâh accepte pourtant le repentir de qui revient à Lui. », car en général celui qui est avide d’argent n’hésite pas à employer des moyens illicites pour se l’acquérir. Aussi, le remède de cela réside dans le repentir envers Allâh. Pour être plus clair, quand l’Envoyé (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Allâh accepte pourtant le repentir de qui revient à Lui. », de celui qui se repent de ses péchés, Allâh accepte son repentir même si ses péchés sont en rapport avec l’argent.


Le deuxième hadîth : d’après Abû Hurayra dans lequel l’Envoyé (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Allâh glorifié et exalté rit à la vue de deux hommes... » La raison du rire d’Allâh est qu’il y avait une haine profonde entre ces deux personnes au point que l’un a tué l’autre. Ensuite, Allâh a enlevé cette haine et a dissipé toute animosité dans leur cœur. Il a transformé cette haine en amour, car les gens du paradis sont purifiés de toute animosité et de toute hostilité. Certes Allâh a dit sur leur description :

« Et ils se sentiront frères, faisant face les uns aux autres sur des lits. »

Et Il dit avant cela :

« Et Nous aurons arraché toute rancune de leurs poitrines. » Coran, 15/47


Il y en cela une étonnante chose pour ce qui est de ces deux personnes, ce qui constitue une preuve sur le fait que le mécréant qui se repent de sa mécréance, même s’il a tué un musulman, Allâh - Ta’âla - lui pardonnera, car l’Islâm efface [défait] toutes les fautes qui lui sont antérieures. [Charh Riyâdh as-Sâlihîn min Kallâm Sayd il-Moursalîn de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 1/66-67]

 

source