L’Islam a été propagée par la pointe de l’épée

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  21 Janvier 2012, 12:00  -  #PREJUGES ET ECLAIRCISSEMENTS

L’Islam a été propagée par la pointe de l’épée
(sous entendre : par la force)
 
2294861331_small_2.jpg
L’Histoire est claire sur ce point : la légende des musulmans fanatiques s’abattant sur le monde imposant l’Islam, à la pointe de l’épée, aux peuple vaincus est un des plus fantastiques et absurdes mythes que les historiens ont pu répéter. ” Lacy O’Leary (Historien) dans “Aux carrefours de l’Islam” p. 28.
 
Un autre témoignage ? Dans “ Le déclin et la chute de l’Empire Romain ”, Edouard Gibbon - célèbre historien - dit: le succès phénoménal de l’Islam est dû au caractère exceptionnel de sa spiritualité et de son programme social et politique. L’expansion de l’Islam est l’une des plus grandes révolutions de l’histoire...
 
Puis un autre d’Ignacio Olagüe (“ Les arabes n’ont jamais envahi l’Espagne ” chez Flammarion) :  Comment une poignée de nomades, venus du fond de l’Arabie, auraient-ils pu imposer leur langue et la loi de l’Islam aux quinze millions d’habitants vivant sur les 600 000 kilomètres carrés de la Péninsule Ibérique ?”
 
Laissez le soin à nos détracteurs de répondre...
Les mêmes témoignages existent pour l’Inde, l’Europe Orientale, l’Asie...La liste serait fort longue...
Ensuite il y a des pays où nul soldat musulman n’a posé le pied: Indonésie (200 millions de musulmans), Malaisie, Afrique etc... où un pourcentage très élevé de ces populations est musulman. Où est l’épée ?
De nos jours, oui, de nos jours, l’Islam est la seule religion en très large expansion et les musulmans n’ont pas d’épée ! Contrairement à l’Occident, les pays musulmans n’ont envahi aucun pays souverain depuis 1000 ans. Mais l’Islam progresse dans les cœurs, grâce à la cohérence, à la vérité, à la sagesse de son message. C’est tout.
Mais nous dira-t-on les musulmans ont bien commencé par être des agresseurs pour pouvoir conquérir tous ces territoires christianisés, par principe hostiles à l’Islam naissant. Il y a les mythes et il y a l’histoire. Attachons nous à l’histoire et non aux mythes.  
Bien avant sa mort, le Prophète Mohammed, , avait envoyé des ambassadeurs de par le monde, pour inviter les grands empereurs d’alors vers l’Islam. Certains les ont bien accueilli et se sont convertis, d’autres ont refusé et ont payé un tribut. D’autres encore comme l’empereur de Byzance, les ont rejeté et il a été jusqu’à faire assassine r l’ambassadeur du Prophète sans raison, ni excuse ! Cela donc contribua à déclencher la guerre entre cette “superpuissance” d’alors et les musulmans. Ces derniers ne sont donc nullement responsables du début des hostilités entre chrétiens et musulmans. Hostilités dont ils sortirent grand vainqueurs. Et même alors, les musulmans n’imposèrent nullement leur foi aux pays conquis. Ils accordèrent aux juifs et aux chrétiens de ces pays un statut de protégé (“Dhimmi”) de l’état islamique, garantissant leurs biens, leurs églises ou synagogues et bien sûr leur culte. Car la religion repose sur la foi et la volonté. Elle n’aurait aucun sens autrement.
La force permet les conquêtes, pas les conversions!
Pourquoi filtrer l’Histoire ? Souvenons-nous par exemple, du Concile de 680 à Constantinople, capitale de l’empire romain. Durant ce Concile il fut décidé d’une déclaration de guerre totale à l’Islam, dont les buts affichés, sans ambiguïté, étaient de faire disparaître l’Islam, le Coran, les enseignements du “Prophète hérétique” et d’exterminer tous les musulmans de la surface de la terre !
Charité chrétienne... À comparer aux statuts privilégiés accordés par les musulmans aux chrétiens...Et cet appel chrétien au génocide a perduré jusqu’aux grandes guerres coloniales, pour imposer leur conception de la “civilisation” à l’ensemble de ces peuples “barbares” souvent musulmans.
Et nous savons tous les dizaines de millions de morts que cet “apport de civilisation” a justifié !
Quoiqu’il en soit, croyez-vous qu’un homme seul, puis ensuite, la poignée d’hommes qui a dû émigrer à Médine à cause des persécutions mecquoises aient pu imposer l’Islam aux peuples d’Arabie et d’ailleurs ? Seul un miracle le pouvait. Et le miracle fut !
Seule la haine aveuglante des adversaires de Mohammed, , peut expliquer cet acharnement à renier des faits historiquement indéniables, les travestissant à loisir pour pouvoir propager ce qui leur sied. Ne peuvent-ils pas voir que la “seule épée” que brandissait Mohammed, , c’était l’épée de sa foi en l’unicité de Dieu, de la Miséricorde divine, de la compassion, de la sagesse d’un Prophète de Dieu ? Celle-là même qui vainc et convainc l’ennemi en purifiant les mœurs, purifiant les cœurs.
Il faut inviter tous ceux qui affirment que dans le passé, un peuple, ait été contraint d’embrasser l’Islam, d’amener UNE preuve d’une source historiquement fiable et dont l’auteur puise l’information d’autres choses que du postulat de sa conviction personnelle.