L'islam s'est-il répandu par l'épée uniquement?

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  29 Août 2011, 08:39  -  #LA RELIGION ISLAMIQUE

sabre-islam-epee-transmis-force-repandu.png 

Il y a de nombreuses allégations occidentales qui prétendent que l’islam s’est répandu par l’épée !...Or, les faits de l’histoire – qui sont solides et absolus- ainsi que les témoignages des savants non-musulmans de l’est et de l’ouest réfutent ces allégations et ces mensonges…


Les victimes de toutes les guerres du Messager -  paix et bénédictions soient sur lui – en vingt batailles durant neuf ans sont limitées à 203-386 des polythéistes contre 183 des musulmans !... alors que Voltaire  (1694-1778) a énuméré les victimes des guerres religieuses entre les catholiques et les protestants en Europe, on dit qu’elles sont  dix millions, c'est-à-dire 40% des peuples d’Europe centrale !!!


En plus, toutes les batailles des conquêtes islamiques étaient contre les armées de l’impérialisme romain et perse, celles qui ont colonisé l’orient et l’ont subjugué sur le plan religieux, culturel, linguistique, politique et civilisationnel pendant dix siècles !! En outre, aucune  bataille entre les armées islamiques et les habitants des pays de l’Est n’a eu lieu… tandis que les victimes ont atteint seulement dans les deux guerres coloniales occidentales - la première et la seconde – environ soixante millions dans le XXe siècle !!!


Lorsque les conquêtes islamiques ont libéré la terre, ils ont libéré avec elle les consciences des peuples et leurs croyances…Après la persécution religieuse pratiquée par les Romains contre le christianisme oriental – citée en exemples et à partir de laquelle les églises de l’orient datent l’époque des martyrs jusqu’à présent – l’islam a laissé les gens libres dans la religion qu’ils suivent…et il suffit de savoir que la proportion des musulmans dans l’état islamique après cent ans de la conquête islamique n’a pas dépassé 20% de la population !! Ainsi que dans l’empire ottoman – l’état du califat islamique – le pourcentage de la population non-musulmane était 49,8% de la population totale ! …


En conséquence, si ce qui a précédé n’était qu’ « un échantillon » des faits de l’histoire – solides et absolus – les témoignages des savants non-musulmans sur la propagation pacifique de l’islam remplissent les livres… dont on cite :

 

La parole de l’orientaliste anglais Georges Sale (1697-1736) qui est l’auteur d’une traduction du Coran en anglais : « la loi (sharia) de Mohammad a rencontré un bon accueil sans pareil dans le monde …et ceux qui imaginent qu’elle s’est répandue par l’épée se laissent prendre par une grande illusion » !


Les mots de l’érudit anglais « Sir Thomas Arnold » (1864-1920) qui est le plus grand homme qui a fait la chronique de la propagation de l’islam dans son livre (the preaching of islam) (l’appel de l’islam) : «  l’idée qui a circulé que l’épée était le facteur de la conversion des gens à l’islam est loin d’être crue…la théorie de la foi islamique respecte la tolérance et la liberté de la vie religieuse pour tous les adeptes des autres religions…il a été dit que « Justinien » (483-565) – l’empereur romain – a ordonné de tuer deux cent milles coptes dans la ville d’Alexandrie, et la persécution de ses successeurs a mené de nombreuses personnes à se réfugier au désert.


La conquête islamique a apporté à ces coptes une vie fondée sur la liberté religieuse dont ils ne profitaient pas avant cela depuis un siècle… et il n’y a pas de témoignages que leur apostasie de leur ancienne religion et le fait d’entrer largement dans l’islam étaient dus à une persécution ou une pression basée sur l’intolérance de la part de leurs nouveaux dirigeants…mais beaucoup de ces coptes se sont convertis à l’islam avant la conquête, quand l’Alexandrie – la capitale de l’Egypte ce jour-là – était encore en train de résister aux conquérants ;  de nombreux coptes ont suivi le chemin de leurs frères quelques années plus tard… »


C’était « un échantillon » des témoignages des savants – non-musulmans – qui se joint à « l’échantillon » des faits et des réalités historiques, pour dire aux tendancieux – qui délirent de ce qu’ils ne savent pas – et prétendent que l’islam s’est répandu par l’épée que ces allégations n’ont rien à voir ni avec la vérité, ni avec l’objectivité ni avec l’équité.