La Mobilisation des Organes du Corps Humain

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  4 Juin 2011, 04:35  -  #DECOUVERTES SCIENTIFIQUE

Le Messager d'Allah (prière et salut sur lui) dit :  « Tu vois constamment les croyants dans leur compassion, leur amour et leur bienveillance, tel un seul corps, qui, dès que l'un de ses organe se plaint, les autres organes se mobilisent et accourent pour l'assister dans la veille et la fièvre. »(Rapporté par al-Bokhârî)

 

 

i_01_06_acutePain.gifLa Vérité Scientifique:

Les recherches scientifiques accélérées et successives ont permis de découvrir des réalités scientifiques fort étonnantes concernant la réaction du corps humain face aux dangers tels que les blessures, les maladies. L'ont découvrit ainsi les lignes de défenses et les réactions fonctionnelles du corps aux moments de l'atteinte du corps par une maladie ou une blessure. Ces réactions vont toujours de pair avec le degré de douleur ressenti par l'organe touché. La gravité du mal causé à l'organe va crescendo avec l'importance de l'énergie et des fonctions mobilisées pour endiguer la maladie. Par exemple, quand un organe est touché, des centres du cerveau appellent les glandes pituitaires à sécréter des hormones qui alertera les autres glandes endocrines et les amènera à sécréter des matières qui mobiliseront et appelleront tous les organes du corps afin qu'ils mettre leur fonctions à profit pour secourir l'organe qui plaignant. Le mot arabe Tadâ`â veut dire que le corps mobilise son énergie pour voler au secours de l'organe plaignant. Aussi, le cœur par exemple intensifie-t-il ses battements pour accélérer la circulation sanguine alors que les vaisseaux sanguins se contractent dans les parties apathiques du corps et se décontractent dans les parties les parties entourant l'organe touché afin de ravitailler ce dernier en énergie, en oxygène, en anticorps, en hormones, et en aminoacides constructifs. Il faut noter que le mot arabe Tadâ`â implique aussi suivant son champ sémantique, que le corps se décompose et s'écroule, et ce, en fournissant une partie de son stock de graisse à l'organe touché jusqu'à ce que la maladie qui touche ce dernier soit sous contrôle et que les tissus se ressoudent. Après quoi le corps se reconstitue. Les signaux émis par la plaie représentent une plainte et des appels réels au secours qui lancent une alerte générale. Ce qui suscite des battements nerveux provenant de la partie touchée et destinés au cerveau, là où se trouve les centre de sensibilité et de contrôle involontaire. Puis, avec la première goutte de sang ou la première lacération de la peau, des matières chimiques sont émises et tous les organes du corps suivant leurs fonctions, réagissent à cet appel. Le résultat est alors que toute l'énergie du corps humain et les fonctions de ses organes soient mises au service de l'organe touché.

 

Aspect Miraculeux :

Tel que mentionné dans le hadith ci-dessus, la médecine affirme que les parties du corps s'appellent les unes les autres au sens propre du terme. Le Prophète (prière et salut sur lui) dit dans ce hadith quel doit être l'état de la nation islamique en matière d'amour mutuel, de bienveillance et de compassion, et ce, en donnant l'exemple illustratif d'un corps unique qui dès que l'un de ses organe se plaint, les autres organes se mobilisent pour voler à son secours. Le mot arabe Tadâ`â est le terme le plus approprié et le précis que l'on aurait pu utiliser à cet effet pour décrire ce qui arrive dans le corps dès qu'un organe est touché. Il est utile de savoir que le style conditionnel de la phrase du Prophète apporte plus d'éclat et d'explicité à ces dires du Prophète. Ce qui nous met face à un double miracle, linguistique et scientifique; le Prophète a donné les détails de ce qui se passe dans le corps humain à un moment où l'homme ne disposait d'aucun moyen d'observation en la matière. Il donna ces détails, en utilisant des mots explicites qui démontrent la réalité, et en usant d'une comparaison qui encre le sens dans l'esprit. Le plus édifiant à cet effet est que les médecins aient utilisé le terme de sympathique et de parasympathique pour qualifier le système nerveux en état de réaction face à la maladie ou au risque qu'encoure le corps. Ce qui pourrait être une traduction littérale des termes utilisés par le Prophète (prière et salut sur lui).  Gloire soit donc à Allah qui envoya Son Messager avec la guidée et la religion de vérité, afin qu'il prenne le dessus sur toutes les autres religions et Il lui accorda à cet effet des signes explicites et des paroles concises édifiantes.

 

source