La règle concernant l’Innovation en Islâm

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  7 Février 2011, 09:17  -  #L'INNOVATION

innovation_al_haaq.gifSHeikh ’Abder-Rahmân Ibn Nâcir as-Sa’dî a dit que l’innovation, est le fait d’innover dans la religion. Car certes la religion n’est que ce qui a été rapporté par le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) dans le Livre [d’Allâh] et la Sounnah. Et ce qui est considéré comme des preuves [en Islâm], ne sont que les preuves tirées du Livre et de la Sounnah ; c’est cela la religion. Tout ce qui se détourne de cela, est de l’innovation. Ceci est la règle générale [concernant l’innovation] . [Al-Fatâwa as-Sa’adiyyah du SHeikh ’Abdel-Rahmân Ibn Nâcir as-Sa’dî, p.48]


SHeikh Muhammad Ibn Sâlih Al-’Uthaymîn a dit que l’innovation dans la Législation et sa règle sont : « Le fait d’adorer Allâh d’une manière qu’Il n’a pas prescrit ». Ou Si vous voulez, vous pouvez dire : « C’est le fait d’adorer Allâh Ta’âla autrement que comment le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ainsi que ses Califes bien guidés l’ont adoré. »


- 1] La première définition est prise dans le verset où Allâh - Ta’âla - dit :

« Ou bien auraient-ils des associés (à Allâh) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allâh n’a jamais permises ? » Coran, 42/21


- 2] La deuxième définition est prise dans le hadîth du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam), qui a dit : « Suivez ma Sounnah et celle de mes successeurs droits et bien guidés. Accrochez-vous à celle-ci, mordez-y à pleines dents. Et méfiez-vous des nouveautés, car toute innovation est un égarement. » Ainsi, toute personne qui adore Allâh d’une manière différente de ce qu’Allâh a prescrit, ou d’une manière différente de celle du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) ou de ses successeurs bien guidés, est un innovateur, si son innovation touche l’adoration avec les noms et attributs d’Allâh, ou à travers Ses décisions et Sa Loi.


Quant aux nouveautés qui touchent les actes ordinaires et coutumes, celles-ci ne sont pas appelées innovation dans l’Islâm, bien qu’elles puissent être décrites comme tel dans les termes linguistiques. Mais elles ne sont pas des innovations dans le sens religieux, et elles ne sont pas des choses pour qui le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) nous à mis en garde. Et il n’y a jamais eu dans la religion de bonnes innovations [...]. [Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 2/291-292]

 

source