Le système de la “Hisbah”

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  22 Juillet 2011, 15:58  -  #LA RELIGION ISLAMIQUE

http://dc197.4shared.com/img/QVfhtCQ8/s7/0.10041509369382629/hisbah_hisba.jpg

 

C’est une structure religieuse bénévole dont le but est de contrôler le respect de la loi d’Allah entre les individus, en obligeant les gens à appliquer les injonctions religieuses et en traquant et ramenant à l’ordre les contrevenants. Elle contrôle aussi ce qui a trait aux gains des citoyens comme le dol dans le commerce, la vente de produits illicites, la surenchère provoquée et la tricherie sous toutes ses formes. Elle contrôle également les installations publiques, surveille la démolition des bâtiments qui menacent de s’écrouler pour assurer la sécurité des citoyens. Toutes ces actions bénévoles menées par la Hisbah sont une application de cette parole divine : ( Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable et vous interdisez le blâmable. ) Sourate 3, verset 110.

 

 

C’est aussi par crainte du châtiment d’Allah qui dit :

 ( Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient. Ils ne s’interdisaient pas les uns aux autres ce qu’ils faisaient de blâmable. Comme est mauvais, certes, ce qu’ils faisaient! )Sourate 5, versets 78 – 79.


Il incombe à chacun des membres de la société de recommander le bien et d’interdire le mal, chacun selon sa capacité et ses possibilités, car le Prophète -paix et salut sur lui- dit : « Celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible qu’il la redresse de sa main ; s’il en est incapable, qu’il le fasse par le langage ; s’il est incapable, qu’il la réprouve dans son for intérieur et c’est là le stade le plus faible de la foi. »Mouslim (1/69), Hadith N° 49.

 

Il est à noter que le fait de corriger une chose répréhensible ne doit pas entraîner un vice plus grand que celui qu’on veut réparer, car c’est le bien qui reste l’objectif principal.

 

Muhammad -paix et salut sur lui- qui a été envoyé avec la religion islamique et à qui on a donné les paroles substantielles (la faculté d’exprimer beaucoup de choses en peu de mots), a résumé les droits de l’homme dans une seule phrase brève et concise : « Votre sang, vos biens et votre honneur sont sacrés comme l’est ce jour-ci, en ce mois-ci dans ce pays-ci »Al Boukhari (1/52), Hadith N° 105.