Les moyens pour obtenir le bien-être

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  8 Janvier 2012, 12:27  -  #LE REPENTIR

bien_etre.jpgQ : Quand j’étais adolescent, j’accomplissais beaucoup de péchés malgré que je n’ai jamais abandonné les obligations de l’islam comme la prière. Aujourd’hui, je me suis repenti à Allah de tous les péchés d’une manière générale, mais je n’arrive pas à ressentir la douceur de la foi et je vis dans l’angoisse et la confusion. Quand je fais la profession de foi, je sens qu’elle n’arrive pas à atteindre mon cœur, et j’ai peur qu’Allah scelle mon cœur. Pouvez-vous me conseillez, qu’Allah vous récompense ?

 

 

 R : Nous te conseillons de remercier beaucoup Allah pour ton repentir, de placer ta confiance en Lui, de beaucoup L’invoquer, de multiplier les bonnes actions, et de lire le Coran avec concentration, de fréquenter les gens pieux et d’éviter les méchants, et tu peux ainsi espérer obtenir le bien et la bonne récompense [dans l’au-delà]. Tu retrouveras, si Allah le veut, après avoir mis en application ce que je t’ai dit, la douceur de la foi et l’effet des professions de foi [sur ton cœur] ainsi que le fruit de ton repentir. Allah le Tout-Puissant dit :

 

 

 

« N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ? »[La Foudre, v. 28.]

 

et Il dit :

 

 

 

« Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. »[ La Lumière, v 31.]

 

 

 

 

Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

 

« L’islam efface ce qui l’a précédé, et le repentir efface ce qui l’a précédé. »[Rapporté par Muslim, chapitre de la foi (121) et c’est là qu’il a cité l’islam et l’émigration (Al-Hijra).],

 

 

et il a dit également :

 

 

« Celui qui se repent d’un péché est semblable à celui qui n’a jamais péché. » [ Rapporté par At-Tabarânî (n°22/306) , Abû NuCaym dans Al-Hilya (n°10/398) selon Abî SaCîd et Al-Haythamî dans Al-MujammaC (10/199) qui a dit : « Je ne connais pas tous les rapporteurs de la chaîne. » Rapporté aussi par Ibn Mâjah dans le chapitre de l’ascétisme (4250) et par At-Tabarânî (n°10281) selon Ibn Mass’ûd. Al-Haythamî (10/200) a dit : « Les rapporteurs sont des hommes de confiance, sauf qu’Abû CUbayda ne l’a pas entendu de son père. »]

 

 

Donc, celui qui multiplie l’invocation d’Allah, et qui est sincère dans son repentir obtiendra le bonheur et la tranquillité d’esprit et de conscience ; ses péchés lui seront effacés. Qu’Allah te raffermisse sur Sa voie, t’accorde la droiture, et Il est le Meilleur à Qui on puisse adresser ses invocations.

 

  • Fatwa du Cheikh Ben Baz
  • Recueil de Fatwas et d’Articles Divers, vol. 5, page 57.