Paroles et expressions interdites en Islam...

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  2 Août 2010, 15:32  -  #LE BON COMPORTEMENT

  http://dc263.4shared.com/img/325098028/93c1421/paroles_et_expression_interdit.png?rnd=0.47807302057916745&sizeM=7

 

Nous remarquons que de nos jours beaucoup de gens utilisent couramment des termes, paroles, expressions qui portent et véhiculent un sens qui contredit les principes religieux. Ils sont souvent prononcés par ignorance et distraction, c’est donc pour cela que nous citons ici, a titre de mise en garde et d’avertissement, les plus répandus sur les langues...


Première expression :

" الدين لب و قشور "

La religion est constituée de pulpe et d’épluchures

L’interdiction repose sur le sens de la phrase qui implique que dans la religion il y a ce qui est superflu, sans intérêt et sans valeur (exprimé par le terme écorche, épluchure ou couche protectrice : on n’en tire donc généralement aucun profit, a l`exemple du fruit que l`on épluche et dont on jette les épluchures. Contrairement a la pulpe consommée qui elle profite pleinement au corps). Cependant, la religion est un bien global et complet, dans ses bases et ses branches, dans ses obligations et ses Sunan etc… Il est prohibé de designer les branches de l`islam, les Sunan (non obligatoire) par ce terme “épluchures”.

Allah ta`ala dit dans son livre :

  

يا أيها الذين آمنوا ادخلوا في السلم كافة

 

Le sens de ce verset est comme l`on explique les savants :

1/ l’ordre aux gens de rentrer dans la religion sans exceptions pour quiconque.

2/ l’ordre de rentrer dans l`islam complètement, entièrement (sans rien délaisser).


A la lumière de ce verset coranique, la nullité de cette expression apparait clairement dans les deux Tafsir proposés, car le terme كافة (kaafah) exprime la globalité, l’intégralité et interdit toute division de la religion qui implique qu`une partie d`elle est superficielle. Cette parole est donc une innovation en religion.

 


Deuxième expression :

"شاءت الظروف أن يحصل كذا وكذا"

Les circonstances ont voulu que cela se passe ainsi…


L’interdiction est de toute évidence dans l`attribution de la volonté a la circonstance.


La circonstance est synonyme de temps, et le temps ne possède pas de volonté, mais c`est Allah Ta`ala qui possède la volonté, et chaque circonstance chemine suivant sa volonté, pureté a Lui.


(Voir al-manahiyou a-lofthiyah – de Sheikh al-`otheimine et de Sheikh Bakr abou Zayd, que la misericorde d`Allah soit sur eux)


A suivre….


source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :