Puisque Dieu sait d'avance ce que nous allons faire, pourquoi nous a-t-Il envoyés dans ce monde? (A propos de l'Omniscience d'Allah)

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  17 Mai 2010, 14:48  -  #REFUTATIONS ATHEISME

Puisque Dieu sait d'avance ce que nous allons faire, pourquoi nous a-t-Il envoyés dans ce monde? (A propos de l'Omniscience d'Allah)

En résumé, nous sommes envoyés ici pour développer nos capacités et nos talents à travers les responsabilités qu'Il nous donne. Les êtres humains ne sont pas tous créés avec les mêmes capacités et les mêmes dispositions; ils sont plutôt comme des matériaux bruts attendant d'être épurés et raffinés.

Par exemple, les artistes veulent exprimer leurs talents et sont alors connus par leurs oeuvres d'art. De la même manière, la majesté, la splendeur et l'art de la création présentent et reflètent les Noms et les Attributs sacrés de Dieu. Pour nous montrer Son art. Par exemple, par Ses Attributs d'Omnipotence, de Puissance, d'Omniscience, de Sagesse, de Beauté et de Miséricorde. Il a créé l'univers et y a exposé certains aspects de Ses trésors mystérieux et cachés. Pour nous montrer comment Ses Noms, Ses Attributs et Son Art Divin deviennent manifestes, Il a créé l'univers par étapes. Il nous accorde d'innombrables occasions de mieux Le connaître et d'acquérir des connaissances solides à Son sujet. Il est Le Créateur Absolu qui crée tout à partir d'une chose, et octroie des milliers de bienfaits à tout ce qu'Il veut.

L'humanité a été envoyée dans ce monde pour être éprouvée, purifiée et préparée au bonheur éternel au Paradis. Dans un hadith, le Prophète Muhammad (saws) dit: «
Les êtres humains sont comme des minerais. Ceux qui étaient les meilleurs durant la djahiliyya (période pré-islamique en Arabie) sont aussi les meilleurs durant l'islam.» (Boukhari, Ahadith al-Anbiyya', 8, Hadith Numéro 3353; Mouslim, Fadha'il as-Sahaba, 168, Manaqib, 25; Ibn-Hanbal, Mousnad, 3: 101) Par exemple, avant l'islam, Omar jouissait de dignité, de gloire et d'honneur, mais ses qualités se raffinèrent quand il embrassa l'islam. (Avant l'avènement de l'islam, Omar ibn al-Khattab, qui allait devenir le deuxième Calife de l'État islamique, était un homme haut placé à La Mecque. Ennemi acharné du Prophète, après sa conversion il devint l'un des musulmans les plus respectés, durant son époque et durant toute l'histoire. Il était un soutien majeur de la jeune communauté musulmane). Il gagna une dignité plus douce, un coeur plus tendre, et la grandeur de la foi. Avant sa conversion, il était dur, coléreux, orgueilleux et croyait tout posséder ; mais une fois musulman, il devint très modeste et très humble. Ainsi, quand nous voyons des personnes au bon caractère, dynamiques, énergiques, audacieuses et pleines d'ardeur, nous espérons qu'elles deviendront musulmanes.

L'islam traite le minerai le plus précieux: l'humanité. Il pétrit, améliore et fait mûrir chaque individu de façon à en retirer toutes les impuretés. Les Compagnons étaient purs à cent pour cent. Après cette époque, la pureté des musulmans commença à s'altérer graduellement, au point qu'aujourd'hui certains individus n'en gardent à peine quelques traces. Et cela donna naissance aux grands problèmes auxquels nous avons dû faire face dans le passé comme dans le présent.

Ne dépendant pas du temps, Dieu connaît le résultat final de cette épreuve. Ainsi Il nous éprouve par nous-mêmes et par les autres afin que nous puissions nous rendre compte de ce que nous sommes vraiment. Cette épreuve est un processus visant à déterminer notre valeur, à découvrir ce que nous sommes: du fer ou de l'or. Nous sommes éprouvés par ce que nous tâchons de faire et par ce que nous faisons. Un jour, nous apparaîtrons devant Dieu pour rendre compte de nous-mêmes: "
Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu'ils avaient accompli." (36: 65). Dans le contexte de ce verset, «les mains et les pieds» symbolisent tout ce qui nous permet d'agir, tel que notre corps, nos facultés et les occasions. Dans d'autres versets, «les yeux, les oreilles et la peau» assument la même fonction.