Et le tapis de priére?

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  28 Juillet 2012, 17:24  -  #AVIS JURIDIQUES

tapipr0308.jpg«…Toute la terre m'a été offerte comme moyen de purification et un lieu de prière. Tout homme donc, surpris n'importe où par l'heure de prière, peut l'accomplir où est-ce qu'il se trouve. » [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

 


هل اتخاذ سجادة خاصة للصلاة مع عدم الحاجة إليها من البدع ؟


Question :

« Est-ce que le fait de prendre un tapis spécialement pour la prière, sans en avoir besoin, est une innovation ? »


الجواب :

لا ليست من البدع اتخاذ سجادة للصلاة ، ليست من البدع ، بل هي تكون من المباحات ..... والمصلي يصلي على حسب حاله : على الأرض أو على فراش أو على سجادة ، النبي - صلى الله عليه وسلم - كان يصلي على حسب الحال أحياناً يصلي على الأرض ، و أحياناً يصلي على الحصير - عليه الصلاة والسلام - ما كان يقصد أنه ما يصلي إلا على الأرض ، أو ما يصلي إلا على فراش ، بل كان يصلي على حسب ما اتفق ، فإذا صلى الإنسان على فراش أو على سجادة أو على الأرض كل ذلك لا بأس به .




Réponse :

« Non, ce n’est pas une innovation de prendre un tapis pour la prière !

Cela n’est pas une innovation.

Cela fait plutôt partie des choses permises.

Et celui qui prie le fait en fonction des circonstances : à même le sol, sur le lit, sur le tapis.

Le Prophète priait en fonction des circonstances : parfois il priait à même le sol, et d’autres fois, il priait sur une natte.

Il n’a jamais dit qu’on ne pouvait prier qu’à même le sol, ou que sur le lit.

Il priait plutôt en fonction des circonstances.

Donc, si la personne prie sur un lit ou sur un tapis ou à même le sol, il n’y a pas de mal dans tout cela. »



Source : شريط / اللقاء الأسبوعي المفتوح التاسع ( 20/7/1422هـ ) للشيخ صالح الفوزان حفظه الله الوجه الأول ، تسجيلات منهاج السنة

Posté par abou nawoufal sur fourqane.fr

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan

 

 

___________


Quel est l’avis concernant la prière sur des tapis de prière [Sadjâdah] sur lesquels il y a des images de mosquées, des dômes sous lesquels il y a des tombeaux, des minarets et autres ?

Réponse :

Les images ne contenant pas d’âme sont permises, et prier sur des tapis qui contiennent des images de choses ayant une âme est détestable [Makroûh], car cela distrait l’adorateur dans sa prière, ceci dit, la prière est authentique, d’après un récit de Ahmad et Abû Dâwoud selon ’Uthmân Ibn Talhah qui rapporte que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) l’a appelé après qu’il soit entré dans la Ka’bah et lui a dit : « J’ai vu les cornes d’un bélier quand je suis entré dans la maison et j’ai oublié de te dire de les couvrir, alors couvre-les, car il ne convient pas qu’il y ait quoi que ce soit dans la Maison qui distrait l’adorateur. »

Il est rapporté par Ahmad et al-Bukhârî d’après Anas : « ‘Aishah avait une couverture avec laquelle elle couvrait un mur de la maison, et le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) lui a dit : « Eloigne cette couverture de moi, parce que les images qu’elle contient ne cessent de me perturber dans la prière. »

Ainsi il a ordonné que les cornes et que les couvertures soient retirées, et donc il est évident que cela distrait l’adorateur pendant ses prières. Mais il n’a pas été authentifié que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a interrompu sa prière [à cause de cela]. Al-Bukhârî et Muslim rapportent d’après ’Aishah que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a prié avec une chemise qui comportait des motifs, et il a regardé les motifs, et après qu’il eut fini, il a dit : « Prend cette chemise et va la donner à Abu Djahm, et apporte-moi l’Anbidjâniyyah [
vêtement de tissus épais sans motif ni broderie.] car celle-là me distrait dans ma prière. » En cela, il y a une mise en garde du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam).

Cependant, l’ensemble de ces choses qui distraient l’adorateur dans ses prières, n’annule pas sa prière, et cela indique l’interdiction de l’ensemble de ces choses qui distraient dans la prière, et prouve que la prière est correct en dépit de cela. [
Fatâwa Islâmiyyah - Lajnah ad-Dâ-ima, Vol-1 p.278 ]