Quelle fermeté dans la vérité ! (Parole de Chawkânî)

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  3 Décembre 2012, 20:45  -  #LA VOIE A SUIVRE

ykyu.gifSalam Alaykoum ,

Je vous transmet une parole d'un de nos grands imams du Yémen du 19ème siècle : ach-Chawkânî.

Elle m'a laissée bouche bée...

Ach-Chawkânî - Qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit :


Allah, exalté soit-Il, a dit : 

                                                  

{Et lorsque tu vois ceux qui s’empêtrent dans nos versets, alors éloigne-toi d’eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre discussion. Et si Satan te fait oublier, alors dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.} (Sourate : Al An’âm, 6 : 68.) 


« Ce verset contient une immense et majestueuse exhortation à l’intention de tous ceux qui se montreraient tolérants et se permettraient de s’assoir avec les innovateurs : ceux qui détournent de leurs sens les paroles d’Allah et ceux qui jouent avec Son Livre et la Tradition de Son Messager en les faisant revenir à leurs passions égarées et à leurs innovations corrompues et corruptrices. En effet, si la personne ne les désapprouve pas et n’arrive pas à les faire changer de l’attitude qu’ils ont adopté alors la moindre des choses est qu’elle les délaisse et ne s’assoit pas avec eux. Ceci est simple et aisé à faire, ce n’est pas une chose difficile à accomplir. En effet, sa présence avec eux constitue un point ambigu et équivoque pour le reste des musulmans qui est mis à profit par ces innovateurs, quant bien même la personne serait exempte de ce sur quoi ils sont. En fait, en étant présent avec eux, il y a un méfait supplémentaire en plus de celui d’écouter des choses blâmables.


Nous avons déjà été témoin de ces assises maudites et nous avons remarqué des choses que nous ne pourrions recenser. Alors, à notre capacité, nous avons fait en sorte de faire triompher la vérité et de repousser le faux et nous avons mis pour cela tout notre talent. En effet, quiconque connait vraiment la pureté de cette charia sait que s’assoir avec des innovateurs égarés entrainent des méfaits qui sont bien plus grands et plus immenses que de s’assoir avec des gens qui désobéissent à Allah en accomplissant des actes interdits. Et ce point est encore plus accentuée si la personne n’est pas enracinée dans la science du Livre et de la Tradition auquel cas, elle peut laisser libre cours à leurs mensonges et autres absurdités. Ces choses qui sont pourtant d’une fausseté si claire finissent par s’imprégner dans son cœur et alors il est difficile de les guérir et encore plus de les repousser. Finalement, il en vient à les mettre en pratique une partie de sa vie puis il croit que c’est la vérité qu’Allah a révélé. Mais, par Allah, c’est l’absurdité la plus fausse qui soit et le mal le plus blâmable qui soit. »


(Fin de citation).


Source : Fath al Qadîr (2/122) de l’imam Chawkânî.

 


 

NB : L'expression soulignée m'a marquée. En arabe, il utilise exactement le terme :

هذه المجالس الملعونة

Cela m'a fait penser à un verset où Allah dit : {Et quiconque met en exergue les préceptes d'Allah alors cela fait partie de la piété des cœurs.} (Sourate: Al Hajj, 22: 32).

Je crois que là doit se situer la différence fondamentale entre nos pieux prédécesseurs - qu'Allah soit satisfait d'eux - et nous (ou plus personnellement moi, en tout cas...)

Ils envoyaient vraiment fort dans les dimensions d'Allah et de Sa charia.

Ils arrivaient à concilier la fermeté mais sans la dureté, la gentillesse mais sans la faiblesse, la douceur mais sans la candeur, la pertinence mais sans la défiance, la ténacité mais sans être entêté, etc. Et on pourrait multiplier ainsi les exemples...


 

Plus je pense à nos pieux prédécesseurs, plus je me vois loin d'eux...

Triste de voir une telle médiocrité qui émane de soi...


 

Voilà quelques vers que j'ai voulu vous faire partager...

 

[...]
 

 

 

 

Comment résumer l’islam ?

 

Déjà, c’est une chose qui avive, en moi, une flamme.

La recherche d’un précieux sésame :

L’éducation de mon âme.


C’est aussi :

 

Un Dieu unique.

Un Message magnifique.

Une Législation qui n’est pas inique.

Des Savants aux connaissances encyclopédiques.

Et depuis 15 siècles, une Histoire épique.


 

C’est encore :

 

Un Messager sublime.

Des prophètes magnanimes.

Des compagnons sadiqînes.

Des disciples sâlihînes.

Des adeptes mouttabi’înes.

Tout simplement de véritables mou’minînes.

Si mon corps était un encrier.

Si mon bras était un plumier.

Alors, je viderais l’encre de mon sang,

Pour écrire à la plume de ma main.

Toutes les louanges qui reviennent au Souverain.

Quand bien même je ne serais qu’un simple étudiant...

 

Ô Allah ! Fais-moi mourir musulman.

Ressuscite-moi avec les croyants.

Réunis-moi avec Tes partisans.


[...]


 

 

__________


Petite trouvaille et exhortation de notre frére 'issa petit, hafizakoullah