S'efforcer de Monter au Ciel

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  24 Mai 2011, 00:08  -  #DECOUVERTES SCIENTIFIQUE

Allah exalté soit-Il dit : [Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas.]   (Al-An`âm :125)



La Vérité Scientifique :

_wsb_242x358_avion.JPGL'on ignorait auparavant que l'atmosphère était composée de plusieurs couches, jusqu'à ce que Pascal arrive à prouver en 1648 que la pression de l'air baisse au fur et à mesure que l'on prend de l'altitude. Plus tard, il s'avéra que les couches les plus basses de l'atmosphère sont les plus denses. Ainsi, 50% des masses de gaz atmosphériques se trouvent entre le sol et l'hauteur de 20000 pieds d'altitude. Et 90% de cette masse se trouve entre le sol et l'hauteur de 50000 pieds d'altitude. Raison pour laquelle la densité baisse au fur et à mesure que l'on s'élève et l'air diminue petit à petit jusqu'à complètement manquer dans l'espace. À moins de 10000 pieds d'altitude, l'homme n'a aucun mal à respirer. Et il est même possible que l'appareil respiratoire s'acclimate à une hauteur de 10000 à 25000 pieds d'altitude. Mais toute fois que l'homme s'élève, la pression atmosphérique baisse et l'oxygène manque. Ce qui cause un traumatisme thoracique et une insuffisance respiratoire qui pousse à accélérer le taux de respiration vu le besoin pressant d'oxygène que ressentent les tissus. Si l'on n'arrive pas à satisfaire ce besoin d'oxygène malgré l'accroissement de la demande des cellules qui en ont besoin pour l'accomplissement de leurs fonctions, l'on souffre d'un trouble respiratoire aigu causé par le manque d'oxygène. Et partant, l'on souffre d'un grave dysfonctionnement du système respiratoire.



Aspect Miraculeux :

Il va de soi qu'au moment de la révélation du Coran, l'homme ignorait tout de la composition des gaz dans les diverses couches de l'atmosphère.  Et partant, il ignorait également la baisse de pression dans les couches supérieures de l'atmosphère et la baisse de la densité de l'oxygène qui est indispensable à la vie humaine. Ce faisant, l'homme ignorait l'effet de ces phénomènes sur la respiration et la vie. Il ignorait que plus il montait à une haute altitude, plus il s'exposait à un dysfonctionnement du système respiratoire et partant à la mort. Contrairement à ces réalités, légion étaient ceux qui pensaient jadis que plus l'homme s'élève dans l'espace, plus il jouit d'une meilleure respiration.

Les versets coraniques ci-dessus font allusion de façon explicite, à deux vérités qui furent découvertes de nos jours par la science moderne :

- La première de ces vérités est l'insuffisance respiratoire dont souffre l'homme au fur et à mesure qu'il se lève de la surface de la terre. La science apprit que cela est dû au manque d'oxygène et à la baisse de la pression atmosphérique.

- La deuxième vérité est la description de la souffrance qui précède la mort par asphyxie causé à l'homme par la hauteur de 30000 pieds d'altitude. Asphyxie qui s'explique par la baisse de la pression atmosphérique et le manque d'oxygène nécessaire à la vie.  Ce qui entraîne la mort suite au dysfonctionnement des poumons.

D'autre part, l'expression coranique [… comme s'il s'efforçait de monter au ciel…]  met en exergue la peine que l'on ressent au fur et à mesure que l'on s'élève du sol. Est-ce possible que cette description minutieuse soit autre chose qu'une révélation de l'Omniscient, le Parfaitement Connaisseur !