Un rêve... (Dhahabî)

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  27 Avril 2012, 13:08  -  #RAPPEL ET CONSEIL

Salam alaykoum,


 

16032006-190959-2.jpgWakî' a dit : " Sa'd ibn Abî Waqqâs, Ibn 'Umar, Ussâma ibn Zayd, Mohammed ibn Maslama, etc. figurent parmi les grands et célèbres compagnons qui ont été préservé de la dissension [entre 'Alî et Mu'âwiya]."


 

Ô triste époque où il est regrettable d'être catalogué en deux catégories !


 

Même certains nous reprochent de ne pas vouloir s'immiscer et de ne pas prendre parti.


Pourtant, et comme l'a dit Ibn 'Uthaymîn dans son livre : Charh Hilyât Tâlib al 'Ilm : " A notre époque, nous avons été éprouvé par une calamité qui est celle d'être : soit pour moi soit contre moi. Et où est le juste milieu ?


 

Sage parole d'un imam qui fut un modèle de sagesse toute sa vie durant...


 

Bonne lecture.


 


Le rêve de Husayn ibn Khârija al Achja’î :


Un rêve pour inciter à s’éloigner des troubles et des dissensions.


Husayn ibn Khârija al Achja’î a dit : « Lorsque ‘Uthmân -Qu'Allah sois satisfait de lui- fut tué, je fus confronté au problème de cette épreuve (fitna). J’ai invoqué Allah en demandant : Ô Allah ! Fais-moi voir de la vérité une affaire à laquelle je peux m’accrocher. J’ai alors vu en rêve ce bas-monde et celui de l’au-delà et entre eux deux, il y avait un mur. J’ai descendu le mur et il y avait des gens. Ils m’ont dit : Nous sommes des anges. J’ai demandé : Où sont les martyres ? Ils m’ont répondu : Gravis les degrés ! Alors, j’ai gravi les degrés les uns après les autres jusqu’à [rencontrer] Mohammed-paix et priére sur lui-   et Ibrâhîm -paix sur lui- . Mohammed -paix et priére sur lui- demandait à Ibrahîm -paix sur lui-  : Implore le pardon [d’Allah] pour ma communauté. Celui-ci lui répondit : Certes, tu ne sais pas ce qu’ils ont apporté comme chose nouvelle après toi ! Ils ont versé leur sang et ils ont tué leur imam ! Pourquoi n’ont-ils pas fait comme mon ami intime Sa’d [ibn Abî Waqqâs] ?


Il a dit : J’ai dit : J’ai fait un rêve, à la suite de celui-ci je suis parti voir Sa’d pour le lui raconter. Il en a ressenti une joie immense.


Puis, il m’a dit : Vraiment, celui qui n’a pas Ibrâhim -paix sur lui-   comme ami intime est ruiné.


Alors, je lui ai demandé : Avec lequel des deux groupes es-tu ?


Il m’a répondu : Je ne suis avec aucun des deux.


Que m’ordonnes-tu ? Ai-je poursuivi.


Possèdes-tu des moutons ? M’a-t-il interrogé.


J’ai répondu par la négative.


Alors, il m’a enjoint : Achète des moutons et reste auprès d’eux jusqu’à ce que la situation s’éclaircisse. »

 

Source : Al Fawâ’id al Gharrâ’min Tahdhîb Siyar an-Nubalâ’ (1/264) d’Al Mahdalî.


Extrait de : Siyar A’lâm an-Nubalâ’ (Biographie de Sa’d ibn Abî Waqqâs : 1 / 92 à 124), de l’imam ad-Dahabî.


 

Issa