[Vidéo] Sourate 3 - Al-Imran - Verset 120 à 178

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  22 Décembre 2011, 06:26  -  #LE NOBLE CORAN



 

Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

 

120. Qu’un bien vous touche, ils s’en affligent. Qu’un mal vous atteigne, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu’ils font.  

 

121. Lorsqu’un matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux croyants les postes de combat et Allah est Audient et Omniscient.

 

122. Quand deux de vos groupes songèrent à fléchir! Alors qu’Allah est leur allié à tous deux! Car, c’est en Allah que les croyants doivent placer leur confiance(34).  

 

123. Allah vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés. Craignez Allah donc. Afin que vous soyez reconnaissants(35)!

 

124. (Allah vous a bien donné la victoire) lorsque tu disais aux croyants; «Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d’Anges(36)

 

125. Mais oui! Si vous êtes endurants et pieux, et qu’ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement(37).

 

126. Et Allah ne le fit que (pour vous annoncer) une bonne nouvelle, et pour que vos cœurs s’en rassurent. La victoire ne peut venir que d’Allah, le Puissant, le Sage;

 

127. pour anéantir une partie des mécréants ou pour les humilier (par la défaite) et qu’ils en retournent donc déçus(38).

 

128. - Tu n’as (Muhammad) aucune part dans l’ordre (divin) - qu’Il (Allah) accepte leur repentir (en embrassant l’Islam) ou qu’Il les châtie, car ils sont bien des injustes.  

 

129. A Allah appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Il pardonne à qui Il veut, et Il châtie qui Il veut... Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux.  

 

130. O les croyants! Ne pratiquez pas l’usure en multipliant démesurément votre capital. Et craignez Allah afin que vous réussissiez!  

 

131. Et craignez le Feu préparé pour les mécréants.  

 

132. Et obéissez à Allah et au Messager afin qu’il vous soit fait miséricorde!  

 

 133. Et concourez au pardon de votre Seigneur, et à un Jardin (paradis) large comme les cieux et la terre, préparé pour les pieux,

 

134. qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui - car Allah aime les bienfaisants -  

 

135. et pour ceux qui, s’ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Allah), se souviennent d’Allah et demandent pardon pour leurs péchés - et qui est-ce qui pardonne les péchés sinon Allah? - et qui ne persistent pas sciemment dans le mal qu’ils ont fait.  

 

136. Ceux-là ont pour récompense le pardon de leur Seigneur, ainsi que les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de ceux qui font le bien!

 

137. Avant vous, certes, beaucoup d’événements(39) se sont passés. Or, parcourez la terre, et voyez ce qu’il est advenu de ceux qui traitaient (les prophètes) de menteurs.  

 

138. Voilà un exposé pour les gens, un guide, et une exhortation pour les pieux.  

 

139. Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.

 

140. Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi l’ennemi. Ainsi faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens, afin qu’Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs - et Allah n’aime pas les injustes,

 

141. et afin qu’Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants.  

 

142. Comptez-vous entrer au Paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants?  

 

143. Bien sûr, vous souhaitiez la mort avant de la rencontrer. Or vous l’avez vue, certes, tandis que vous regardiez(40)!

 

144. Muhammad n’est qu’un messager - des messagers avant lui sont passés -. S’il mourait, donc, ou s’il était tué, retourneriez-vous sur vos talons? Quiconque retourne sur ses talons ne nuira en rien à Allah; et Allah récompensera bientôt les reconnaissants.  

 

145. Personne ne peut mourir que par la permission d’Allah, et au moment prédéterminé. Quiconque veut la récompense d’ici-bas, Nous lui en donnons. Quiconque veut la récompense de l’au-delà, Nous lui en donnons, et Nous récompenserons bientôt les reconnaissants.  

 

146. Combien de prophètes ont combattu, en compagnie de beaucoup de disciples, ceux-ci ne fléchirent pas à cause de ce qui les atteignit dans le sentier d’Allah. Ils ne faiblirent pas et ils ne cédèrent point. Et Allah aime les endurants.

 

147. Et ils n’eurent que cette parole: «Seigneur, pardonne-nous nos péchés ainsi que nos excès dans nos comportements, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur les gens mécréants».  

 

148. Allah, donc, leur donna la récompense d’ici-bas, ainsi que la belle récompense de l’au-delà. Et Allah aime les gens bienfaisants.

 

149. O les croyants! Si vous obéissez à ceux qui ne croient pas, ils vous feront retourner en arrière. Et vous reviendrez perdants.  

 

150. Mais c’est Allah votre Maître. Il est le meilleur des secoureurs.

 

151. Nous allons jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Car ils ont associé à Allah (des idoles) sans aucune preuve descendue de Sa part. Le Feu sera leur refuge. Quel mauvais séjour, que celui des injustes!  

 

152. Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu’au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l’ordre donné, et vous avez désobéi après qu’Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez! Il en était parmi vous qui désiraient la vie d’ici-bas et il en était parmi vous qui désiraient l’au-delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver. Et certes Il vous a pardonné. Et Allah est Détenteur de la grâce envers les croyants(41).

 

153. (Rappelez-vous) quand vous fuyiez sans vous retourner vers personne, cependant que, derrière vous, le Messager vous appelait. Alors Il vous infligea angoisse sur angoisse, afin que vous n’ayez pas de chagrin pour ce qui vous a échappé ni pour les revers(42) que vous avez subis. Et Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.  

 

154. Puis Il fit descendre sur vous, après l’angoisse, la tranquillité, un sommeil qui enveloppa une partie d’entre vous, tandis qu’une autre partie était soucieuse pour elle-même et avait des pensées sur Allah non conformes à la vérité, des pensées dignes de l’époque de l’Ignorance. - Ils disaient: «Est-ce que nous avons une part dans cette affaire?» Dis: «L’affaire toute entière est à Allah.» Ce qu’ils ne te révèlent pas, ils le cachent en eux-mêmes: «Si nous avions eu un choix quelconque dans cette affaire, disent-ils, Nous n’aurions pas été tués ici.» Dis: «Eussiez-vous été dans vos maisons, ceux pour qui la mort était décrétée seraient sortis pour l’endroit où la mort les attendait. Ceci afin qu’Allah éprouve ce que vous avez dans vos poitrines, et qu’Il purifie ce que vous avez dans vos cœurs. Et Allah connaît ce qu’il y a dans les cœurs(43).

 

155. Ceux d’entre vous qui ont tourné le dos, le jour où les deux armées se rencontrèrent, c’est seulement le Diable qui les a fait broncher, à cause d’une partie de leurs (mauvaises) actions. Mais, certes, Allah leur a pardonné. Car vraiment Allah est Pardonneur et Indulgent!  

 

156. O les croyants! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre: «S’ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n’auraient pas été tués.» Allah en fit un sujet de regret dans leurs cœurs. C’est Allah qui donne la vie et la mort. Et Allah observe bien ce que vous faites.

 

157. Et si vous êtes tués dans le sentier d’Allah(44) ou si vous mourez, un pardon de la part d’Allah et une miséricorde valent mieux que ce qu’ils amassent.  

 

158. Que vous mouriez ou que vous soyez tués, c’est vers Allah que vous serez rassemblés.

 

159. C’est par quelque miséricorde de la part d’Allah que tu (Muhammad) as été si doux envers eux! Mais si tu étais rude, au cœur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage. Pardonne-leur donc, et implore pour eux le pardon (d’Allah). Et consulte-les à propos des affaires; puis une fois que tu t’es décidé, confie-toi donc à Allah, Allah aime, en vérité, ceux qui Lui font confiance.

 

160. Si Allah vous donne Son secours, nul ne peut vous vaincre. S’Il vous abandonne, qui donc après Lui vous donnera secours? C’est à Allah que les croyants doivent faire confiance.

 

161. Un prophète n’est pas quelqu’un à s’approprier du butin. Quiconque s’en approprie, viendra avec ce qu’il se sera approprié le Jour de la Résurrection. Alors, à chaque individu on rétribuera pleinement ce qu’il aura acquis. Et ils ne seront point lésés.  

 

162. Est-ce que celui qui se conforme à l’agrément d’Allah ressemble à celui qui encourt le courroux d’Allah? Son refuge sera l’Enfer; et quelle mauvaise destination!

 

163. Ils ont des grades (différents) auprès d’Allah et Allah observe bien ce qu’ils font.  

 

164. Allah a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident.  

 

165. Quoi! Quand un malheur vous atteint - mais vous en avez jadis infligé(45) le double - vous dites: «D’où vient cela?» Réponds-leur: «Il vient de vous-mêmes». Certes Allah est Omnipotent.  

 

166. Et tout ce que vous avez subi, le jour où les deux troupes se rencontrèrent(46), c’est par permission d’Allah, et afin qu’Il distingue les croyants,

 

167. et qu’Il distingue les hypocrites. On avait dit à ceux-ci: «Venez combattre dans le sentier d’Allah, ou repoussez [l’ennemi»](47), ils dirent: «Bien sûr que nous vous suivrions si nous étions sûrs qu’il y aurait une guerre.» Ils étaient, ce jour-là, plus près de la mécréance que de la foi. Ils disaient de leurs bouches ce qui n’était pas dans leurs cœurs. Et Allah sait fort bien ce qu’ils cachaient.

 

168. Ceux qui(48) sont restés dans leurs foyers dirent à leurs frères: «S’ils nous avaient obéi, ils n’auraient pas été tués.» Dis: «Ecartez donc de vous la mort, si vous êtes véridiques».  

 

169. Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus  

 

170. et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés.

 

171. Ils sont ravis d’un bienfait d’Allah et d’une faveur, et du fait qu’Allah ne laisse pas perdre la récompense des croyants.  

 

172. Ceux qui, quoiqu’atteints de blessure, répondirent à l’appel d’Allah et du Messager, il y aura une énorme récompense pour ceux d’entre eux qui ont agi en bien et pratiqué la piété(49).

 

173. Certes ceux auxquels l’on disait: «Les gens se sont rassemblés contre vous; craignez-les» - cela accrut leur foi - et ils dirent: «Allah nous suffit; Il est notre meilleur garant».

 

174. Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d’Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est Détenteur d’une grâce immense.  

 

175. C’est le Diable qui vous fait peur de ses adhérents. N’ayez donc pas peur d’eux. Mais ayez peur de Moi, si vous êtes croyants.

 

176. N’aie (ô Muhammad) aucun chagrin pour ceux qui se jettent rapidement dans la mécréance. En vérité, ils ne nuiront en rien à Allah. Allah tient à ne leur assigner aucune part de biens dans l’au-delà. Et pour eux il y aura un énorme châtiment.

 

177. Ceux qui auront troqué la croyance contre la mécréance ne nuiront en rien à Allah. Et pour eux un châtiment douloureux.

 

178. Que ceux qui n’ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c’est seulement pour qu’ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant. 


_________


Notes:


(34) Ce verset fait allusion à la bataille d’Uhud de l’an 3 de l’Hégire.


(35) Il s’agit de la bataille de Badr, en l’an 2 de l’Hégire, première rencontre entre le Prophète et les païens de la Mecque, où les Musulmans, trois fois moins nombreux qu’eux, les mirent en déroute. Cette victoire eut des conséquences heureuses pour l’Islam.


(36) C’est l’interprétation la plus authentique; il s’agit donc de la bataille de Badr. Mais il y a une autre interprétation selon laquelle il s’agit de la bataille d’Uhud. C’est une fausse interprétation parce que les Musulmans à la bataille d’Uhud n’étaient pas secourus par les anges à cause de la fuite de certains parmi eux.


(37) Anges marqués: certains commentateurs expliquent cette expression par «qui portent des marques distinctives».


(38) Ce verset est lié au verset 123: «Allah vous a bien donné la victoire» pour anéantir etc.... autre interprétation: il vous a ordonné de lutter contre eux pour les anéantir.


(39) (Evénements) Sunan (pluriel de sunnah): allusion aux châtiments infligés par Allah aux peuples précédents, ayant démenti leurs messagers.


(40) Tandis que vous regardiez: c.-à-d.: de vos yeux, tandis que vous regardiez les autres tués autour de vous. Ce verset constitue une préparation psychologique des Musulmans à la mort de Muhammad. Elle ne devrait pas les empêcher de rester fermes dans leur religion.


(41) Il s’agit de la bataille d’Uhud, de l’an 3 de l’Hégire où les mecquois se lancèrent dans une guerre de revanche. Les Musulmans eurent de lourdes pertes pour avoir négligé la stratégie établie par le Prophète qui avait demandé à ses archers de ne pas abandonner leurs positions. Cependant, on ne peut considérer que les mécréants étaient sortis vainqueurs de cette bataille, car les musulmans les poursuivirent sur le chemin de la Mecque alors qu’ils fuyaient refusant le combat.


(42) Il vous infligea...: autre interp. : Il vous infligea l’angoisse par la défaite contre l’angoisse que vous avez infligée au Prophète par votre désobéissance. Ce qui vous a échappé: le butin convoité.


(43) Pendant la bataille d’Uhud, après la déroute des Musulmans, attaqués par les troupes de Khalid Ibnil Walid, un sommeil de courte durée s’empara des Musulmans et leur redonna force et courage. Epoque de l’Ignorance: époque païenne avant l’Islam.


(44) Dans le sentier d’Allah: dans la lutte soutenue pour Allah.


(45) Vous en avez infligé: à votre ennemi, lors de la bataille de Badr.  


(46) Le jour où les deux troupes se rencontrèrent: allusion à la bataille d’Uhud (suite du v. 152, voir la note).


(47) Repoussez l’ennemi: en accroissant le nombre des Musulmans aux yeux de l’ennemi.


(48) Ceux qui...: ce sont les hypocrites mentionnés dans le verset 167.