Le 1er Jour du Ramadan : Mercredi 10 Juillet 2013

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  9 Juillet 2013, 01:57  -  #ramadan début cfcm instance mercredi

Pourquoi je commencerais mon jeune le 10 juillet..

 

Le cfcm avait annoncé depuis le 5 mai le début du ramadan comme date fixe par calcul astronomique et donc non avec un control visuel le jour du doute..

Puis l’Arabie saoudite a annoncé que mercredi serait le premier jour de ramadan

Authorities of Saudi Arabia have officially declared that Wednesday 10th of July 2013 will constitute the first day of Ramadhaan 1434 AH.

* * *

Les pays qui ont officiellement annoncé le début du jeûne du mois de Ramadan le 10 Juillet :

Algérie – Belgique – Arabie Saoudite – Australie – Indonésie – Malaisie – Australie – Singapour – Emirats Arabes Unis – Pakistan – Jordanie – Koweït – Oman – Tunisie – Maroc – Grande Bretagne – Suisse

Les pays qui ont officiellement annoncé le début du jeûne du mois de Ramadan le 09 Juillet :

Amérique du Nord – Turquie - France

* * *

Puis d’autres associations en France, en désaccord avec cette méthode du CFCM, annoncent ne pas avoir vu la lune !

Suite à la réunion de l'UAM, et le CRCM IDF CENTRE en concertation avec le conseil des imams de France qui a eu lieu dans la mosquée Attaqwa d'Aulnay sous bois ce jour, le premier jour de ramadan en France aura lieu le mercredi 10 juillet 2013 incha ALLAH suite aux annonces des pays musulmans qui n'ont pas vu la nouvelle lune

* * *

Alors que faire ?

On m’a alors rappelé cette fatawa de cheikh fawzan de 2006 ..

Son Éminence Cheikh Saleh ibn Fawzane Al Fawzane – Membre du comité des grands savants d’Arabie Saoudite – a été questionné le lundi 21/08/06 dans la mosquée sacrée de La Mecque :

Question : Nous disposons en France d'une instance (en l’occurrence le CFCM) composée de musulmans ordinaires (c'est à dire que ce ne sont ni des savants, ni des étudiants en science religieuse) qui représente les musulmans de France auprès des autorités françaises. Cette instance représentative procède à la déclaration de l'entrée du mois de Ramadan en se basant sur les calculs astronomiques. 

 

Est-il obligatoire de prendre en compte cette déclaration et de jeûner en conséquence ?

 Réponse de son Éminence - Qu'Allah le préserve- :

"Oui, les musulmans, minoritaires dans les pays non musulmans, doivent prendre en considération la vision de leur institut islamique. Si cet institut l'ordonne, les musulmans doivent alors jeûner ensemble et ne pas se diviser. Le prophète - Que la paix et le salut d'Allah soient sur lui - a dit : « Le jeune a lieu le jour où vous jeûnez et la rupture le jour où vous rompez ». Les musulmans constituent un seul et même groupe - Qu'Allah en soit loué -. Tu dois jeûner avec les musulmans et ne pas demander la cause du jeune. A partir du moment où ils (c'est à dire les membres de cette instance représentative) en prennent  la responsabilité et ordonnent de jeûner alors tu dois jeûner avec les musulmans et ne pas demander la raison du jeûne ni les causes d'une divergence."

* * *

Mais aussi ...

 

Doit-on suivre la décision du CFCM concernant le début, la fin de Ramadhan et l’3îd

بسم الله الرحمن الرحيم

Doit-on suivre la décision du CFCM concernant le début, la fin de Ramadhan et l’3îd, sachant qu’ils adoptent les calculs astronomiques pour déterminer cela?

 

La louange entière appartient à Allâh Seigneur des mondes, les salutations et les bénédictions sur notre noble messager Mohammed ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses suiveurs.

 

La décision du CFCM de se baser sur les calculs astronomiques afin de déterminer les dates légales de début et fin des mois lunaires ainsi que pour déterminer les fêtes et jours spécifiques a ouvert la porte à toutes les confusions et divisions entre les musulmans de France.

 

En effet , Le Messager d’Allâh (sallAllâhou ‘alayhi wa sallam) a dit: “Ne jeûnez pas tant que vous n’avez pas vu la nouvelle lune et n’interrompez pas votre jeûne tant que vous ne l’avez pas vue, et si les nuages vous empêchent de la voir, alors compléter sa durée à trente jours”. (Al-Boukhâry et Mouslim).

 

- Ce hadîth prouve que c’est la vision de la lune qui fait office de limite dans le début et la fin des mois lunaires et sa présence derrière les nuages ou la connaissance de sa présence par des calculs ne sont pas suffisantes pour déterminer les débuts et fin de mois dans la législation islamique.

 

- Nous pouvons aussi tirer de ce hadîth que dès qu’un pays musulman annonce avoir vu la nouvelle lune, il incombe à tous les pays ayant reçu cette nouvelle de jeûner et ceci est simple avec les moyens de communications aujourd’hui. Car il est bien clair que chaque individu musulman n’est pas tenu d’avoir vu la nouvelle lune mais dès que sa vision a été confirmée par certains, il incombe à tous d’en prendre compte. Ceci est l’avis de l’Imâm Abou Hanîfah, L’Imâm Al-Qourtouby, L’Imâm Ach-Chawkâny, Chaykh Al-Islâm Ibn Taymiyyah, L’Imâm Al-Albâny et bien d’autres.

 

- De plus le même si le CFCM à pris cette responsabilité, nous ne pouvons les suivre dans leur décision si elle contredit notre législation car le prophète (sallAllâhou ‘alayhi wa sallam) à dit: “Point d’obéissance (à une créature) dans la désobéissance (d’Allâh)”. (Al-Boukhâry)


Il y a certes une désobéissance à Allâh et à son Messager (sallAllâhou ‘alayhi wa sallam) dans le fait de se baser sur les caculs astronomiques pour désigner à l’avance les occasions et fêtes musulmanes. Si le CFCM annonçait ces échéances selon une méthode légiférée, nous les aurions suivi afin de préserver l’unité de la communauté musulmane.


Liste de certains savants qui ont été questionnés sur notre cas en France et qui ont dit qu’il ne fallait pas écouter le CFCM:
- Chaykh ‘Abdoul ‘Azîz Ar-Râjihy
- Chaykh ‘Oubeyd Al-Djâbiry
- Chaykh Wassiyoullâh ‘Abbâss
- Chaykh Mohammed Al-Wassâby
- Chaykh Mohammed Bâzmoûl
- Chaykh Othmân As-Sâlimy.

 

Conclusion:
Si l’annonce du CFCM de début et fin du mois de Ramadhan concorde avec l’annonce d’au moins un pays musulman dans le monde, se basant sur l’observation et la vision de la lune, alors il nous incombe de les écouter, non pas parcequ’il est l’instance qui nous représente mais pour préserver l’unité de la communauté. Par contre si l’annonce du CFCM ne correspond avec l’annonce d’aucun pays musulman alors nous ne devrons pas les suivre. Il faudra dans ce dernier cas jeûner et rompre le jeûne avec le premier pays musulman qui fait l’annonce (sauf la Turquie et autres pays qui se basent aussi sur les calculs astronomiques).

Et ALLÂH est plus savant.

InstitutSounnah.com 8 juillet 2013

 

* * *

Selon l'Imâm Mâlik, on ne suit pas le dirigeant quand il se base sur le calcul astronomique

L’Érudit Cheikh Sâlih Al-Luhaidâne – qu’Allah le préserve – (membre du Comité des Grands Savants d’Arabie Saoudite) a rapporté dans son livre “Al-Ahkâm Almuta’alliqa bil Hilâl” l’avis de l’Imâm Mâlik -qu’Allah lui fasse miséricorde- concernant le suivi du dirigeant qui diverge avec le consensus et qui s’appuie sur le calcul astronomique pour déterminer le début ou la fin du mois de Ramadan:

« Ibn Nâfi’ a rapporté d’après Mâlik qu’on ne suit pas le dirigeant qui s’appuie sur le calcul, et il a également rapporté dans son livre “Sharh Al-Murchid” d’après Al-Qurâfî (L’Imâm Shihâbuddine Al-Qurâfi Al-Mâlikî mort en 684H) que si le dirigeant considère le calcul et l’utilise pour confirmer l’apparition du croissant, il ne doit pas être suivi, vu qu’il y a consensus des salafs sur ce qui l’oppose… » [Magazine des Recherches Islamiques 27 p.91]

 

Quand il fut questionné sur un pays dont le dirigeant s’appuyait sur le calcul et annonçait la fin du mois de Ramadan un ou deux jour en avance, l’Érudit Cheikh ‘Obayd Al-Jâbirî – qu’Allah le préserve – (ancien Professeur à l’Université Islamique de Médine) a détaillé cette situation en disant:

« Les gens de ce pays, dont le gouverneur ne considère pas la vue mais plutôt s’appuie sur l’astronomie, la règle de base c’est qu’ils ne le suivent pas, car ceci est contraire à la Sunna du Prophète -que la bénédiction et la paix d’Allah soient sur lui-. Ils ne doivent pas le suivre ni pour jeûner (le début de Ramadan) ni pour la rupture du jeûne (à la fin du mois). Et deux cas se présenteront à eux :

Le premier c’est qu’ils craignent l’oppression du gouverneur injuste et transgresseur… alors concernant le jeûne, ils ont le choix sans doute, soit ils mangent en secret, soit ils jeûnent et considèrent ce jeûne comme étant surérogatoire (Nâfila), et il ne leur est pas permis de considérer ce jeûne comme une obligation (faisant partie du Ramadan)… et dans le cas de la rupture du jeûne, ils peuvent jeûner en secret s’ils le craignent.

De cela vous comprenez que s’ils ne craignent pas l’oppression de ce gouverneur injuste et transgresseur, ils ne doivent pas le suivre ni pour jeûner ni pour la rupture du jeûne. Ils doivent suivre ceux qui font un effort ou celui, parmi les états, qui fait un effort dans l’observation du croissant selon la législation de Mohammad -que la bénédiction et la paix d’Allah soient sur lui-

Le deuxième cas: s’ils ne le craignent pas et qu’il ne les poursuit pas et ne s’intéresse pas à ce qu’ils font, ceux là leur cas est claire. Si leur pays jeûne selon l’astronomie, ils ne jeûnent pas. De même si leur pays rompe le jeûne selon l’astronomie, ils ne doivent pas manger. Ils suivent alors le pays le plus fiable dans l’observation du croissant pour le jeûne ainsi que pour la rupture du jeûne. Wa bi-Allahi tawfiq…

Et la prière de l’îd suit ce que nous avons détaillé pour le jeûne et sa rupture. Mais, Il se peut qu’il y ait des hommes qui ont des postes importants dans l’état et qui doivent être présent (le jour de l’îd avec le dirigeant). S’ils craignent les dégâts et l’oppression du gouverneur, ils peuvent alors jeûner en secret et assister à la prière de l’îd ».

[source: www.sahab.net/forums/index.php?showtopic=104198]

Lien PDF : http://www.centre-al-forqane.be/Livres/Manhaj/calcul_astronomique.pdf

 

* * *

Quelques paroles brèves mais véridiques sur cette histoire..

 

Comme nous avons pu le voir le CFCM s'était empresser à l’ avance de déterminer le début de Ramadan sans même avoir vu la nouvelle lune.

Sans l'apparition de la nouvelle lune, pas de jeûne, donc pas de début de Ramadan.

Ramadan ne se prévoit pas à l'avance mais son début s'observe comme le prouve le hadith qui est claire à ce sujet, la religion est comme tel.

Ne faites pas confiance a des gens qui contredisent la Sounnah toute l'année et une fois arriver Ramadan, il continue à vouloir tromper !

Ne vous empressez pas à dire que Ramadan commence demain car si cela s'avère faut vous serez responsable devant الله le jour du jugement !

Le hadith est clair à ce sujet Ramadan débute par l'OBSERVATION et non par des calculs ou prévisions, il s'agit de religion pas de météo !

Si la lune n'est pas visible alors nous appliquons la règle des 30 jours !

- Abdelmalik_AlFaransi -

* * *

Le CFCM n'a jamais servi à grand-chose sauf annoncer le début et la fin du Ramadhân... bah c'est fini même pour ça ils ne sont pas fiables.

C'est un constat triste et déplorable que nous regrettons mais tel est leur état... inutiles, pleinement inutiles.

Bon après il ne faut pas oublier que cette institution (le cfcm) a été créée par le gouvernement français...

Leur intérêt est probablement d'isoler les muslims de france du reste des muslims du monde, afin de créer "leur islâm de france".

- Sulaymân Abû-Maryam -

* * *

A quand une vrai instance, qui ne soit pas politico-maghrébine afin de manipuler les musulmans à leur nouvelle religion qu’il appelle « islam de France »

voici ce que j'ai pu tirer de tout ça , et ceci est mon avis et mon choix que je n'impose à personne, il existe certes une fatwa de cheikh fawzan qui nous dit de suivre l'instance du pays, mais il y a aussi d'autres avis dont 6 autres savants qui sont sur une autre position commune ..

Sur ce bon ramadan à tous et à toutes, pardonnez-moi si je vous ai commis du tort !

sayf abou anass abdallah