Les portes de la pudeur

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  4 Août 2011, 14:21  -  #SCIENCES ISLAMIQUES


http://dc152.4shared.com/img/P6YrKufb/s7/0.9729618485205602/les_portes_de_la_pudeur.png

 

Sache, ô mon frère en islam,- puisse Allah augmenter ta science – que la pudeur est un nom global comprenant de nombreuses portes :

 

1-    La pudeur vis-à-vis d’Allah :

 

Sache, qu’Allah te guide vers la droiture, que le blâme d’Allah est au-dessus de tout autre blâme, et que Ses éloges sont supérieurs à tous les éloges. Celui qui est blâmé est en réalité celui qui est blâmé par son Seigneur. Et Allah est plus en droit qu’on éprouve de la pudeur vis-à-vis de Lui.

 

La pudeur vis-à-vis d’Allah est la voie permettant d’accomplir tout acte d’obéissance, et de s’éloigner de tout interdit. Car si le serviteur craint le blâme de son Seigneur, il ne rejettera aucune obéissance et ne s’approchera d’aucune désobéissance, c’est de cette manière que la pudeur fait partie de la foi.

 

Le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit : « La foi a un peu plus de soixante-dix branches. La plus haute est de dire : « il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah », et la plus basse consiste à retirer un obstacle de la route, et la pudeur est une branche de la foi. »

(Al-Bukhari (1/51), Muslim (1/2) et la version est de Muslim d’après Abou Hurayra)

 

La Législation encourage à éprouver de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit, ainsi le Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam- a dit : « Eprouvez de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit. Que celui qui éprouve de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit préserve sa tête et ce qu’elle contient, son ventre et ce qu’il renferme, qu’il se souvienne de la mort et de l’épreuve, et que celui qui désire l’au-delà délaisse la parure de ce bas monde celui qui fait cela aura éprouvé de la pudeur vis-à-vis d’Allah comme il se doit »

[At-Tirmidi (2458), Ahmad (1/387) Si la chaîne de ce hadith est faible, l’ensemble des chaînes de transmission l’élève au degré de hasan]

 

2-    La pudeur vis-à-vis des gens :

 

Le sens général de la pudeur inclut la pudeur des gens les uns envers les autres : l’enfant face à son père, l’épouse face à son mari, l’ignorant face au savant, le jeune face à l’adulte, ou encore la pudeur de la jeune fille vierge quant au fait d’exprimer son désire de mariage.

A’ishah – Radhia L-lahou Anha - a dit : « Ô Messager d’Allah! La jeune fille vierge est pudique [quant au fait d’exprimer son désir de mariage]. » Il dit : « Son agrément consiste à ce qu’elle garde le silence. » (Al-Bukhârî)

 

3-    La pudeur vis-à-vis de soi-même :

 

C’est une forme de pudeur que connaissent les âmes nobles et élevées qui n’admettent pas le manque, l’abaissement et l’humiliation. L’homme éprouve de la pudeur envers lui-même, comme s’il possédait deux âmes, éprouvant de la pudeur l’une envers l’autre.

C’est une forme de perfection de la pudeur, car si l’homme éprouve de la pudeur envers lui-même, alors il en éprouvera a fortiori envers d’autres.

 

  ________


[Sources : « La pudeur à la lumière du Coran et de la Sunna », Cheikh Salim Al-Hilali, Edition Dar Al Muslim, pp. 21-23]

Retranscription: Emna Umm Abdul Tawâb

 

 source