L'ignare écrivain et le Verset de la responsabilité

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  8 Octobre 2015, 13:56

بسم الله الرحمان الرحيم

و الصلاة و السلام على نبينا محمد

 

 

L'ignare écrivain et le Verset de la responsabilité

  

Les ignorants parlent beaucoup, pauvres qu'ils sont

 

Dans sa vidéo, le Coran par les nuls, majid oukacha dit après la 22 ème minute et concernant le Verset suivant : " Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d'éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l'homme s'en est chargé; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant. " S33V72 ceci : " Oué, alors Allah Il fait une proposition aux cieux, à la terre, et aux montagnes, et ces derniers déclinent la proposition par peur. Hoho les montagnes les cieux la terre ça vous dit de porter les charges d'éviter le mal et de faire le bien ? Non, on en a peur. Pfff, des montagne, des cieux, qui ont peurs, c'est ridicule, là encore les savants musulmans, il m'a pas semblé qu'ils se sont bousculés pour apporter des vrais réponses rationnelles et scientifiques sur ce genre de Versets pleins de superstitions..."  

Oukacha évoquera aussi que dans le Coran tous les êtres vivants et tous les végétaux adorent Allah - Le Très Haut -, et en se moquant, il évoquera son chat en disant que celui-ci dort toute la journée mais qu'il ne l'a jamais vu se prosterner devant Allah - Le Très Haut - dans la journée. 

 

Je précise qu'oukacha accompagne ses commentaires par une voix ridicule, féminine

  

Majid oukacha est un élément du stratagème d'Allah - Le Très Haut - qui poussera certains musulmans à la recherche, à la demande de science, car la paresse, l'ignorance, sont des ennemis mortels qui se sont répandues. 

Beaucoup de chrétiens arabes, notamment les coptes, en critiquant l'Islam comme le fait oukacha, ont réveillés un nombre impressionnant de Musulmans qui se sont mis à étudier les textes, à revenir aux sources, à délaisser l'ignorance dans laquelle ils étaient. 

Bref, dans la langue Arabe il y a ce qu'on appel la métaphore tout comme dans la langue Française : " Untel est un lion au combat " ce qui signifie qu'untel est très courageux au combat, très combatif. 

Concernant le Verset évoqué par oukacha il y a aussi un autre Verset qui le rejoint dans le sens  :

"Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah. Et ces paraboles Nous les Nous les citons aux gens afin qu'ils réfléchissent."  S59V21

Concernant ce Verset voilà ce que dit l'Imam Ibn Kathir, une des référence de l'explication du Coran :

Si la montagne comprenait ce qu'est le Coran et méditée ce qu'il contient alors tu l'aurais vu avoir peur, se fendre par crainte d'Allah - Le Très Haut - malgré sa dureté. Alors il ne convient pas à vous les humains de ne pas craindre, de ne pas vous humiliez et fendre par crainte d'Allah - Le Très Haut - alors que vous comprenez l'ordre d'Allah - Le Très Haut - et que vous avez méditez Son Livre (le Coran). Pour cette raison Allah - Le Très Haut - a dit : " Et ces paraboles Nous les Nous les citons aux gens afin qu'ils réfléchissent. 

Allah - Le Très Haut - a élevé l'être humain pour sa raison, une raison qu'Il n'a pas donné aux autres créatures, toutefois, il faut savoir que les créatures adorent Allah - Le Très Haut - comme cela est mentionné dans le Coran :

Allah - Le Très Haut - dit dans le Coran : " Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui qui est Indulgent et Pardonneur. " S17V44

Mais conformément au Verset nous ne comprenons pas leur façon de Le glorifier, ainsi oukacha ne peut pas comprendre la glorification que fait son chat paresseux.

Les créatures n'adorent pas Allah - Le Très Haut - d'une manière que l'on pourrait voir n'en déplaise à oukacha.

Notre impossibilité de concevoir, de constater une chose ne veut pas dire qu'elle n'existe pas, et Allah - Le Très Haut - nous informe dans le Coran que toutes les créatures évoquent (adorent) Allah - Le Très Haut - d'une façon qui nous échappe.

Conformément aux Versets évoqués certains savant affirment que les végétaux, les montagnes, etc, ont une forme de sensation qui échappe à l'être humain et qui appartient au monde de l'invisible, et entre les êtres humains et cette réalité il y a un voile. 

Cette forme de sensation ne sous-entend pas une intelligence équivalente à celle des êtres humains car c'est par cet attribut qu'Allah - Le Très Haut - a élevé l'homme, comme le dit l'Imam Ibn Kathir : " Si la montagne comprenait ..." sur les autres créatures.

Mickael le père de Leyna