As Samad - الصمد - Le Maître absolu, le Soutien universel, Celui en qui on place sa confiance

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  3 Avril 2012, 19:03  -  #LA CROYANCE ISLAMIQUE

http://dc508.4shared.com/img/anchV8p4/s7/as_samad.png

 

As-Samad (Celui dont toute la création dépend)

 

Il est Celui vers qui toute la création s’oriente, pour tous ses besoins, ses situations et nécessités. Cela est dû à Sa Perfection absolue, en ce qui concerne Son Essence, Ses Noms, Ses Attributs et Ses Actions.

 

Tafsîr (exégèse du Coran) du Shaykh ’Abdurrahmân ibn Nâsir As-Sa’dî, intituél : "Taysîr AL-Karîm Ar-Rahmân fî Tafsîri Kalâmi-l-Mannân".

 

 

Le Seul a être implore pour nos besoins C'est le Maître dont la domination est parfaite. Il est Celui vers qui se tournent les créatures pour combler leurs besoins car Il leur est nécessaire. C'est Lui qui donne a manger, alors qu'on ne Lui donne pas a manger.


cheikh abderrazzaq

 

Abdallah 'Ibn 'Abbâs - l'agrément d'Allah sur lui - au sujet de l'explication du Nom divin "as-samad" :

 

هو السيد الذي قد كمل في سؤدده، والشريف الذي قد كمل في شرفه، والعظيم الذي قد كمل في عظمته، والحليم الذي قد كمل في حلمه، والعليم الذي قد كمل في علمه، والحكيم الذي قد كمل في حكمته

 


Traduction de la parole d'Ibn 'Abbâs - l'Agrément d'Allah sur lui - que j'ai trouvé dans le tafsîr d'Ibn Kathîr et citée en arabe précédement :

Le Maître qui a atteint la perfection dans Sa souveraineté, le Noble qui a atteint la perfection dans Sa noblesse, le Majestueux qui a atteint la perfection dans Sa majesté, le Longanime qui a atteint la perfection dans Sa longanimité, l’Omniscient qui a atteint la perfection dans Sa connaissance, le Sage qui a atteint la perfection dans Sa sagesse.

 


source

 

 

Es-Samad : Le Maître absolu, le Soutien universel, Celui en qui on place sa confiance



C’est un Nom Noble parmi les Noms d’Allah Ta’ala, pureté à Lui dont le sens, expliqué par nos pieux prédécesseurs, est le suivant :

Ibn Massoud, qu’Allah Ta’ala l’agrée a dit : «
Es-Samad : C’est Celui qui a atteint l’apogée de sa suprématie (grandeur, Souveraineté). »


Ou bayou Ibn Qa’b, qu’Allah Ta’ala l’agrée a dit : « El-Samad : C’est Celui dont rien ne sort de lui, et qui ne sort de rien, celui qui n’engendre pas et n’est pas engendré. »

Ibn Abbas, qu’Allah Ta’ala l’agrée a dit : « El-Samad : C’est Celui qui le Maître concernant les besoins. »

C’est ce que ramène l’Imam Qourtoubi, qu’Allah Ta’ala lui fasse miséricorde, dans son Tafssir par exemple.

Beaucoup parmi les pieux prédécesseurs, ont dit des choses analogues à cela, et tout cela est authentique.


La preuve de se Nom (Noble) est :



قال الله تعالى : قل هو الله احد 1 الله الصمد 2




Ibn Djarir, l’Imam Tabari, ainsi que l’Imam Thirmidhi, qu’Allah Ta’ala leur fasse miséricorde ont dit :

« El-Samad, est celui qui n’engendre pas et n’est pas engendré………… » Ibn Kathir

Dans le Tafssir de El-Djalalayn : « Celui qui est visé concernant les besoins et pour toujours »

Source : L’Action flamboyante de Cheikh Ibn Hadi El-Madhkali
Lien 

 

 

« Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. » Cette phrase est indépendante [de celle qui précède]. Allah y met en évidence qu’Il est « As-Samad », terme dont la définition la plus globale est : « Celui qui se caractérise par la perfection de Ses attributs et dont dépendent toutes les créatures. » Il a en effet été rapporté qu’Ibn ‘Abbâs définit ce terme en disant : « Le Parfait dans Sa science, dans Sa clémence,et dans Sa puissance. » Ce qui signifie qu’Il se suffit à Lui-même et qu’Il n’a guère besoin de Ses créatures.


On a également rapporté qu’« As-Samad » désignait « Celui vers qui se dirigent les créatures pour la réalisation de leur vœux », ce qui indique clairement la dépendance de toutes Ses créatures vis-à-vis de Lui. Il apparaît dès lors que la définition la plus complète de ce terme est bien celle qui a été mentionnée ci-dessus, à savoir : « Celui qui se caractérise par la perfection de Ses attributs et dont dépendent toutes les créatures. »


« Il n’a jamais engendré ni ne l’a été. », car Il n’a point de semblable (Gloire et Pureté à Lui). En effet, comme l’a dit le prophète صلى الله عليه وسلم à propos de sa fille Fâtima qu’il a considérée comme « un morceau de moi », toute progéniture dérive et fait en quelque sorte partie intégrante de son géniteur. Or, Allah (Gloire et Pureté à Lui) ne possède guère de semblable. De plus, engendrer un enfant s’explique soit par l’aide dont on a besoin qu’il nous apporte en vue d’affronter les périples de ce bas monde, soit -plus simplement- par la nécessité de préserver l’espèce. Or, Allah n’a nullement besoin de cela. C’est donc parce qu’Il n’a point de semblable et qu’Il Se suffit à Lui-même qu’Il n’a pas engendré.


Notons que le Coran fait également allusion au caractère impossible de l’idée qu’Allah puisse engendrer en disant : « Comment aurait-Il enfant alors qu’Il n’a pas de compagne ? C’est Lui qui a tout créé et Il est Omniscient. » En effet, avoir un enfant nécessite une compagne qui le met au monde. Or, Allah étant Celui qui a tout créé, Il est manifestement séparé et dissocié de toute chose.


Les mots « Il n’a jamais engendré » constituent enfin un démenti à l’adresse de trois catégories d’êtres égarés, à savoir : les associateurs, les juifs et les chrétiens. Les premiers « firent des anges, qui sont les serviteurs du Tout-Miséricordieux, des femelles » en affirmant qu’ils sont les filles d’Allah. Les juifs ont quant à eux dit que « ‘Uzayr est le fils d’Allah. », les chrétiens faisant de même en soutenant que « le Messie est le fils d’Allah. » Allah dément donc là leurs affirmations en disant : « Il n’a jamais engendré ».


« il n’a pas été engendré non plus » étant donné qu’Il est Gloire et Pureté à Lui Le Premier à qui rien n’a précédé, comment peut-il donc être engendré.


« Et nul ne Lui est égal. », autrement dit : rien ne Lui est égal dans Ses attributs.

Allah dément donc dans cette sourate la possibilité qu’Il ait pu engendrer ou être engendré et l’idée qu’Il puisse avoir un semblable.

 

 

extrait de l'article Exégèse (Tafsir) Sourate Al-Ikhlas

Source : Site de Cheikh Ibn ’Uthaymîne, rahimahou Allah.
Traduction : Abû Hafsa - Sounna.com

 

 

« Allahou as-samad » : sa signification s’explique par : « il n’a pas engendré (enfanté) et n’a pas été engendré (enfanté) non plus » Il n’a rien qui a été engendré sans qu’il meurt. Allah ne meurt et ne laisse pas d’héritiers. Le nom d`Allah (الصمد) signifie : celui qui est parfait dans ses attributs et dont l`ensemble des créatures ont besoins de lui (définition donnée par cheikh Al-otheimine suivant le tafsir de Ibn Abass - Voir le tafsir de chapitre `Ama de cheikh Al-otheimine).