L’avis concernant le fait d’offrir une offrande en sacrifice à autre qu’Allâh ?

par convertistoislam - l'islam pour tous  -  18 Octobre 2010, 08:32  -  #LA CROYANCE ISLAMIQUE

Question :

Quel est l’avis concernant le fait d’offrir une offrant en sacrifice à autre qu’Allâh ?


Réponse :

Nous avions auparavant expliqué que l’Unicité d’Allâh veut dire que la consécration d’adoration ne doit-être exclusive que pour Allâh - Subhânahu - et ne d’adorer nul autre si ce n’est Allâh Ta’âla, et ceci dans tout type d’acte d’adoration. Il est bien connu qu’offrir des sacrifices est un type d’acte d’adoration au moyen du quelle une personne cherche à se rapprocher son Seigneur, car Allâh l’a enjoint en ces termes :

« Accomplis la Salâ pour ton Seigneur et sacrifie »  Sourate al-Kawthar, v.2


Chaque acte au moyen du quelle une personne cherche à se rapprocher [de son Seigneur] est un acte d’adoration. Ainsi, si une personne offre un sacrifice à autre qu’Allâh comme un acte de vénération et d’humilité, cherchant par celui-ci à se rapprocher de Lui, comme quand il cherche à se rapprocher de son Seigneur et le vénérer, alors il est : polythéiste qui associe d’autres divinités avec Allâh. Et s’il est polythéiste, Allâh a affirmé que l’entrée au Paradis lui est interdite [au polythéiste], et que sa demeure sera l’Enfer.


Et sur cette base, nous disons que ce que font certaines personnes, en offrant des sacrifices pour les tombes -les tombes de ceux qu’ils prétendent être des saints - est du polythéisme qui fait sortir la personne de l’Islâm. Notre conseil à ces gens, est qu’ils doivent se repentir à Allâh de leurs actions et rendre leurs sacrifices à Allâh Seul, et leur prière et jeûne doivent être consacrés à Allâh Seul ; Et ainsi, s’ils agissent de la sorte, Allâh leur pardonnera ce qu’ils ont fait auparavant, comme Allâh - Ta’âla - le dit :

« Dis à ceux qui ne croient pas que, s’ils cessent, on leur pardonnera ce qui s’est passé » sourate al-Anfâl, v-38

Madjmu’ Fatâwa de SHeikh Ibn ’Uthaymîn, 2/149


 

1120_01542711_jpg_0KBJYOFX.JPGQuestion :

[...] Concernant le fait d’égorger une bête afin d’inaugurer une maison ou sa construction, et d’inviter ses parents et ses proches à cette occasion ? [...]


Réponse :

Ceci nécessite une explication plus approfondie. Si l’intention derrière le sacrifice est de se protéger soi-même contre les Djînns ou pour toutes autres intentions par lesquelles le propriétaire de la maison projette d’accomplir cette chose, tel que se protéger ou [protéger] les personnes qui y vivent, ce n’est pas permis, et cela fait parti des innovations. Et s’il fait cela pour le démon, c’est une mécréance majeure, car cela consiste à un acte d’adoration qui est fait pour autre qu’Allâh.


Mais si la personne fait cela comme un acte de reconnaissance pour les bienfaits qu’Allâh - Ta’âla, tel que finaliser sa toiture ou terminer sa maison, et que la personne invite ses parents et ses proches à cette occasion [de sacrifice], il n’y a rien de mal à cela.


C’est ce que beaucoup de personnes font, comme un acte de reconnaissance des bienfaits qu’Allâh leurs a accordés, afin de construire une maison et de pouvoir y vivre, au lieu de louer. De la même manière, c’est ce que certaines personnes font quand ils reviennent d’un voyage, et qu’ils invitent leurs parents et proches comme un acte de reconnaissance à Allâh pour leur bon retour. Comme quand le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) est revenu d’un voyage et qu’il a sacrifié un chameau en invitant les gens à manger. Rapporté par al-Bukhârî 

 

Madjmu’ Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ, 5/388

 

source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :