Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

« On ne connaît pas la vérité par les hommes, mais connais donc la vérité, et après tu connaîtras ceux qui la suivent. »


L'obligation de s'accrocher tous au câble d'Allah

Publié par saif sur 26 Avril 2008, 13:13pm

Catégories : #LA CROYANCE ISLAMIQUE

Le danger de la perdition dans le mal de la « division »

ainsi que l’obligation de nous cramponner [al-I’tissâm]

tous ensemble au câble [Habl] d’Allâh.

 

126733812small.jpg

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 

Allâh -Ta’âla - a dit :

« O les croyants ! Craignez Allâh comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission. Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » [câble] d’Allâh et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d’Allâh sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères... »

Jusqu’à Ses paroles :

« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues... »

Jusqu’à :

« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. »

Coran, 3/102-103-105-110

 

Il nous a ordonné d’adhérer à l’Islâm jusqu’à la mort, de même qu’Il a ordonné d’être musulman à l’ensemble des Prophètes. Il nous a aussi ordonné de nous préserver en nous attachant ensemble au câble [Habl] et de ne point se diviser. Il nous a interdit d’être comme ceux :

« Qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues... »

Il a rappelé que :

« Certains visages s’éclaireront, et que d’autres s’assombriront. »

Coran, 3/106

 

Et Ibn ’Abbâs a dit : « Blanchiront les visages des gens de la Sounnah et du groupe [al-Djamâ’ah], et noirciront les visages des gens de l’innovation [al-Bid’ah] et de la division. » Il leur sera dit, a rappelé Allâh - Ta’âla :

« Avez-vous mécru après avoir eu la foi ? »

Coran, 3/106

 

Ce qui ramène à ces paroles :

« Et ne mourez qu’en pleine soumission »

Coran, 3/102

 

Il nous a donc ordonné d’adhérer à l’Islâm et a rendu évident que ceux dont les visages noirciront sont les gens de la division et de la divergence [Ahl at-Tafarouq wal-Ikhtilâf] : « Avez-vous mécru après avoir eu la foi ? » leur sera-t-il dit. Cela prouve leur mécréance et leur apostasie. Les compagnons [as-Sahâbah] l’on interprété comme étant les Khawaridjs. Ceci est pareil aux paroles qu’Il a adressées aux messagers :

« Etablissez la religion ; et n’en faites pas un sujet de divisions »

Coran, 42/13

 

Il a aussi dit dans la sourate « La vache » :

« Les gens formaient (à l’origine) une seule communauté (croyante). Puis, (après leurs divergences,) Allâh envoya des prophètes comme annonciateurs et avertisseurs ; et Il fit descendre avec eux le Livre contenant la vérité, pour régler parmi les gens leurs divergences. »

Coran, 2/213

 

Il dit également :

« Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n’es responsable en rien. »

Coran, 3/159

 

Et aussi :

« Mais ils se sont divisés en sectes, chaque secte exultant de ce qu’elle détenait. »

Coran, 23/53

Et :

« Oriente-toi exclusivement sur la religion en pur monothéiste ! Et ne sois pas du nombre des Associateurs. »

Coran, 10/105

 

« Parmi ceux qui ont divisé leur religion et sont devenus des sectes, chaque parti exultant de ce qu’il détenait. »

Coran, 30/32

 

« Certes, la religion acceptée d’Allah, c’est l’Islâm. Ceux auxquels le Livre a été apporté ne se sont disputés, par agressivité entre eux, qu’après avoir reçu la science. Et quiconque ne croit pas aux signes d’Allâh... alors Allah est prompt à demander compte ! »

Coran, 3/19

« Et ceux à qui le Livre a été donné ne se sont divisés qu’après que la preuve leur fut venue. »

Coran, 98/4

 

Et il y a [un verset] identique dans la sourate « al-Djâthiyyah »

Se référer au verset 17 de la sourate « al-Djâthiyyah »

 

Allâh -Ta’âla- a dit :

« O les croyants ! Obéissez à Allâh, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allâh et au Messager, si vous croyez en Allâh et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation (et aboutissement). »

Coran, 4/59

 

Et Il -Ta’âla- a dit :

« Et (il appartient également) à ceux qui sont venus après eux en disant : "Seigneur, pardonne-nous, ainsi qu’à nos frères qui nous ont précédés dans la foi ; et ne mets dans nos cœurs aucune rancœur pour ceux qui ont cru. Seigneur, Tu es Compatissant et Très Miséricordieux". » Coran, 59/10

[15]

 

Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, vol-19 p.64-65

 

Allâh - Ta’âla- nous a donc ordonné de Lui obéir et d’obéir aux Messagers et à ceux d’entre nous qui détiennent l’autorité. Il nous a ordonné, en cas de controverse, d’en revenir à Lui et au Messager. Il nous a ordonné de nous rassembler [Idjtimâ’] et de nous allier [al-Itilâf]. Il nous a interdit de nous diviser et de diverger. Il nous a ordonné de demander pardon pour quiconque nous a précédé par la foi. Il nous a nommé « Musulmans » [al-Muslimîn] et Il nous a ordonné de demeurer [dans l’Islâm] jusqu’à la mort. De tels textes [an-Noussoûs] et ceux qui vont dans ce sens, nous rendent obligatoire [Wadjib] le fait de nous rassembler dans la religion, comme les Prophètes se rassemblèrent avant nous à son propos. Ceux qui dirigent les affaires parmi nous sont les califes [Khulafâ] du Messager (sallallahu ’alayhi wa sallam).

 

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit dans le hadîth authentique [Hadîth as-Sahîh] :

« Les fils d’Israël, les Prophètes les dirigeaient [Sâsa]. Chaque fois qu’un prophète périssait, un prophète surgissait. Assurément, il n’y aura plus de prophète après moi. Il y aura des califes et il y en aura beaucoup. » - « Que nous ordonnes-tu O Messager d’Allâh ? » - Dirent [les Compagnons] - Il dit : « Prêtez leur allégeances, l’un après l’autre et donnez- leur ce qui leur appartiennent. Assurément, Allâh -’Azza wa Djal- les interrogera à propos de ce dont Il leur a confié la garde. »

« Sahîh Ibn Mâdja » du SHeikh al-Albânî - n°2320 et « Kitâb as-Sounnah » du SHeikh al-Albânî - n°1078

 

Il a aussi dit :

« Les savants [’Ulémâ] sont les héritiers des prophètes. »

« Sahîh al-Djâmi’ » du SHeikh al-Albânî - n°6297

 

Et il est rapporté qu’il a dit :

« J’aurai aimez voir mes califes. » - « Qui sont tes califes ? » - dirent-ils - Il dit : « Ceux qui vivifient mes traditions et l’enseignent aux gens. »

Hadîth qualifié de « Mawdhoû’ » [inventé] dans « Dha’îf at-Targhîb » du SHeikh al-Albânî - n°74

 

Ce sont ceux qui exercent l’autorité après lui, à savoir les détenteurs du pouvoir [Ouli al-Amr] et les savants [’Ulémâ]. Et c’est ainsi que les anciens [as-Salaf] ont commenté la chose, de même que ceux des imâms qui les ont suivis, tels que l’Imâm Ahmad et d’autres. Cela est évident et nous l’avons confirmé ailleurs.

 

Les fondements établis de par le Livre [al-Qor’ân], la Sounnah et le consensus [Idjmâ’] sont analogues à la religion commune des prophètes. Il n’appartient à personne de s’en dégager et ceux qui les acceptent sont d’entre les gens de l’Islâm pur [Ahl al-Islâm al-Mahdhî], qui sont les gens de la « Sounnah et du groupe » [Ahl us-Sounnah wal-Djamâ’ah]. Et ce sur quoi il y a une diversité [de Ahl us-Sounnah wal-Djamâ’ah] au sujet des actions [al-A’mâl] et des paroles [al-Aqwâl] légiférées [Machroû] est à l’exemple de la position diversifiée des prophètes.

Allâh -Ta’âla- a dit :

« Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers. Allâh est en vérité avec les bienfaisants. »

Coran, 29/69

 

Et Allâh - Ta’âla- dit encore :

« Une lumière et un Livre explicite vous sont certes venus d’Allâh ! Par ceci (le Coran), Allâh guide aux chemins du salut ceux qui cherchent Son agrément. » [...]
Coran, 5/15-16
( Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 19/65 )

 

SHeikh al-Islâm Taqî ad-Dîn Abî al-’Abbâs Ahmad Ibn ’Abdel-Halîm Ibn ’Abdel-Sallâm Ibn Taymiyyah al-Harânî

source

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :